Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Première Année de Bachelet en tant que Président du Chili

La première femme à être élue président au Chili, Michelle Bachelet, a bouclé sa première année comme Chef d'Etat. L'opinion générale a indiqué que plusieurs situations lui ont compliqué la tache, y compris la grève du système éducatif et le retard dans la mise en œuvre du nouveau système de transport qui génère toujours des réactions mêlées de la population.

El Chere de EquinoXio [ES] donne une vue d'ensemble en chiffres:

¿Qué sugiere cuando una Presidenta tiene uno de los niveles de popularidad más bajos de la región (cerca del 38%), uno de los promedios más mediocres desde la vuelta de Chile a la democracia (3,8 en escala del 1 al 7) y ha debido hacer frente a constantes crisis tanto políticas (con su coalición) como estructurales y sociales?

Qu’est-ce cela implique quand un président a un des niveaux de popularité les plus bas de la région (près de 38%), un des plus médiocre depuis le retour à la démocratie au Chili (3.8 sur une échelle de 1 à 7) et a dû confronter des crises politiques (de son propre parti), structurelles, et sociales constantes ?

Andrés Sanfuentes nous rappelle[ES] les cinq points sur lesquels Bachelet avait proposé de se concentrer avant son élection.

“El Programa de Gobierno de Bachelet plantea cinco áreas temáticas, lo cual ayuda a ordenar las preocupaciones principales:

1.) Una nueva red de protección social.
2.) Condiciones para un salto al desarrollo.
3.) Un programa para mejorar la calidad de vida de los chilenos.
4.) El combate contra la discriminación y la exclusión.
5.) Un nuevo trato para los ciudadanos en todos los aspectos de la acción pública.”

« Le programme du gouvernement de Michelle Bachelet propose cinq points thématiques, lesquels priorisent les soucis principaux:

1.) Un nouveau réseau de protection sociale
2.) Les conditions de base pour le Développement
3.) Un programme d’amélioration la qualité de vie des Chiliens
4.) Lutte contre les discriminations et l’exclusion
5.) De nouveaux avantages pour les citoyens dans tous les aspects de l'action publique. »

Andrea Henríquez [ES] indique une perspective partagée par beaucoup qui, par certains côtés, touche sur les 5 secteurs thématiques que Bachelet propose:

A pesar de que en el 2006 el crecimiento económico fue de 4, 2%, el más bajo de los últimos tres años, las exportaciones aumentaron, impulsadas por el récord histórico que alcanzó el precio del cobre.

En comparación con el gobierno anterior, durante el primer año de gestión de Bachelet el desempleo bajó y la inversión en salud, vivienda y educación aumentó. También se impulsaron medidas a favor de la paridad de género y se presentó en el congreso una propuesta de reforma al sistema previsional.

Desde el inicio de su mandato las encuestas otorgaban a Michelle Bachelet un amplio respaldo, sin embargo, durante los últimos meses la tendencia ha sido a la baja. Según la encuesta de la empresa Adimark, la aprobación durante febrero fue de un 49,3%.

Même si le taux de croissance économique de 2006 n’était que de 4.2%, le plus faible des trois dernières années, les exportations ont augmenté en raison du prix historiquement élevé du cuivre.

Comparé aux administrations précédentes, pendant la première année de gestion de Bachelet le taux de chômage a baissé et l'investissement dans la santé, le logement, et l'éducation a augmenté. Elle a également soutenu la législation sur l'égalité de genre et une proposition au congrès pour reformer le système de retraite

Au début de son mandat, les sondages ont été en faveur de Michelle Bachellet quoique ces derniers mois la tendance ait été moins positive. Selon un sondage par Adimark, la cote d'approbation de février était de 49.3%.

Bachelet a dû faire face à de sérieux problèmes en sa première année. Une crise dans le système éducatif qui a dégénéré en une grève nationale des étudiants, un nouveau système de transport, le détenu disparu incorrectement identifié qui a réveillé les susceptibilités des droits humains, et la mort de Pinochet en décembre dernier sans souci général concernant la façon de gérer ce legs historique controversé. En outre, la crise de la coalition de l'aile gauche—engendrée par plusieurs scandales de corruption – a également contribué à la dérober de l'appui populaire. Bachelet a été assermentée avec l’espoir démesuré qu'elle déclencherait une nouvelle ère de politique plus transparent au Chili. Il reste à voir si elle peut surmonter les obstacles de sa première année au pouvoir afin d'accomplir ses cinq objectifs centraux qui ont été répétés si souvent pendant sa campagne.
Rosario Lizana

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site