Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde: Célébrations du Nouvel An

Nouvel an en mars vous vous demandez ? Bien, oui dans certaines régions de l'Inde c’est le début d'une nouvelle année puisqu'ils suivent un calendrier différent du calendrier grégorien que les pays occidentaux suivent.

Ugadi, Gudi Padwa sont quelques-unes des appellations des célébrations du nouvel an en Inde. Le festival n'est pas célébré dans l'ensemble de l'Inde, mais est célébré dans beaucoup d’états méridionaux et quelques états nordiques de l'Inde. Typiquement, les gens annoncent la nouvelle année par des vêtements neufs, des puja (prières) et naturellement de la nourriture, qui est l’élément fondamental de n'importe quel festival indien.

Toute célébration indienne requiert l’usage des fleurs. Les fleurs sont utilisées pour orner les images des dieux, pour les prières, et pour agrémenter les nattes des jeunes filles et des femmes. Rajesh Dangi de Bangalore écrit que les ventes de fleurs augmentent pendant la saison des festivals. Et il a une photo qui va avec son billet. Notez les différentes variétés de fleurs et de guirlandes qui incluent le jasmin, les roses, et d'autres fleurs odorantes qui fleurissent pendant cette saison.

Deepa Mohan exhibe une photo formidable (la photo apparaît très symbolique, parachevée par les graines, le bourgeon et les fleurs) d'un arbre indien traditionnel et de sa fleur : gul mohar. Deepa écrit, « … les fleurs sont symboliques de nos efforts passés fleurissant en succès maintenant, et la cosse en dessous représente les graines des actions, semées aujourd'hui, qui résulteront en fleurs fraîches à l'avenir ».

Le billet de KesavaIndia capture l'esprit du nouvel an dans l'état méridional d'Andhra Pradesh. Il écrit au sujet de la signification d'un plat appelé Ugadi Pachadi :

Une préparation spéciale appelée Ugadi Pachadi (chutney) est obligatoire dans chaque maison. Des tamarins frais avec de l’eau douce, des caryotes brûlants, des mangues fraîches et des fleurs fraîches de neem constituent les ingrédients de l’Ugadi Pachadi. Ils sont mélangés dans un pot de terre nouvellement décoré et puis maintenus devant la déité présidant dans la maison. Après le puja, tout le monde participe à l'Ugadi Pachadi et puis mange en commun. Ce Pachadi a une signification spéciale : le mélange de fleurs de neem amer et de caryote sucré montre que la vie est également un mélange de douleur et de joie…

Vee de Past, Present and Me a rédigé un billet remarquable sur la façon dont les Konkanis célèbrent leur nouvel an appelé Gudi Padwa. Elle se demande pourquoi elle essaye de recréer l’expérience du nouvel an de son enfance aux Etats-Unis et écrit,

Encore, je passe par les étapes et prépare le même vieux repas que nous avons eu à chaque Sansar Padwa/Gudi Padwa/Ugadi. Consciemment et inconsciemment, je suis les étapes que j'ai vu ma maman et bapama prendre année après année… quand les aromes familiers planent dans la maison soudainement affairée, je vois la lueur dans le regard de mon mari. La même lueur se reflète dans le mien. C'est la lueur du confort, de se sentir à la maison dans un pays étrange, de l'enfance disparue et de l'âge adulte réticent qui nous est tombé dessus. Soudainement, je sais.

Si vous êtes intéressé à voir à quoi ressemble une cérémonie typique de puja, vous pouvez regarder une video clip que j'ai enregistrée à Bangalore.

Kamla Bhatt

1 commentaire

  • En effet la venue du printemps ne marque-t-elle pas le renouveau de la nature dans un nouveau cycle ? Commencer l’annee a cette periode est a mon avis plus logique.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site