Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L’Industrie des Blogs: Les Blogueurs d’Afrique de l’Ouest, Inc.

Cette semaine en parcourant la section des blogueurs d’entreprise de l'Afrique dans mon agrégateur, j’ai noté une chose particulière, ou peut-être pas si particulière. Mais j'ai noté qu'un grand nombre de blogs d’entreprise que j'avais lu récemment sont écrits par des auteurs d'origine d’Afrique de l’Ouest. La Cote d'Ivoire, le Ghana, le Nigeria, et le Cameroun sont certaines des nations d’Afrique de l’Ouest qui ont été mises sous les feux de l’actualité par des blogueurs d’entreprise d'Afrique. Sans retarder commençons par visiter quelques uns de ces blogueurs.

Le premier que nous regarderons est Emmanuel Oluwatosin. J’ai connu Emmanuel à travers le African Path. Dans son récent billet, il invite les lecteurs à prêter une attention particulière aux principes de M. John D. Rockerfeller.

Emmanuel Oluwatosin du Nigeria écrit:

… selon Nelson Rockerfeller, l’ex vice-président des Etats-Unis, son père John D. Rockerfeller, Jr, donnait à chacun de ses cinq fils une allocation : ” nous obtenions chacun 25 centimes par semaine, et devions gagner le reste de l'argent que nous obtenions.” Pour gagner une partie de cet argent supplémentaire nous plantions des légumes et élevions des lapins… ” Nous travaillions toujours.

Tous les garçons étaient requis de garder des livres de compte quotidiens personnels. Ils étaient tenus de donner 10 pour cent de leur revenu à la charité, et d’économiser 10 pour cent, et d’expliquer tout le reste.” Ils devaient balancer leurs livres de comptes tous les mois et pouvoir dire ce qui était arrivé à chaque centime qu'ils avaient gagnée. On a enseigné aux gosses de Rockerfeller un modèle spécifique pour faire usage de leur argent. Voici les règles de Rockerfeller.

* Travaillez pour tout ce que vous obtenez
* Partagez les premier 10%.
* Payez-vous les prochain 10%.
* Vivez sur le reste.
* Expliquez chaque centime… “

Africaincorp est un blog qui je suis depuis quelques mois maintenant. Ce blog est écrit par un blogueur Ivoirien, Frederic Tape. Il raconte l’histoire d’un entrepreneur Africain qui a récemment lancé un portail d'investissement :

… Africanselect “a été lancé en 2006 avec le but d’aller au delà d’une simple prise de conscience des Marchés Boursiers Africains mais d’offrir également une plateforme technologiquement avancée qui permettra aux investisseurs de détail et de corporation africains et internationaux de participer aux opportunités d’investissements à travers le continent.”
Cette affaire est du genre de LiquidAfrica, et de Africanlion.com. La question qui a été soulevée au cours de notre réunion d'équipe était la suivante : comment une telle compagnie peut-elle influencer la puissance d'agglomération des réseaux sociaux tels que Facebook, MyspaceAfrica, Afriville, Myafricasite, Edumela et Hi5 entre autres pour atteindre le nombre énorme de jeunes professionnels africains et les inciter à s’intéresser aux immobiliers, aux marchés des valeurs mobilières de l'Afrique.
La réalité est que beaucoup de jeunes individus avec un revenu disponible, restent inconscients des opportunités qui sont devant eux en Afrique. Les revenus qu'ils produisent dans le monde occidental sont suffisants pour faire d’eux des joueurs efficaces sur ces marchés plus que sur les marchés américains ou européens…

The Entrepreneur News Online est un blog de groupe qui est édité et publié par un journal camerounais, The Entrepreneur. Snowsel Ano-Ebie discute le modèle que beaucoup de directeurs africains trouvent productif car il se rapporte à obtenir des résultats dans le monde de corporation :

… comment la gestion peut-elle être définie ? La gestion est le processus d'administrer et de coordonner des ressources efficacement et effectivement dans un effort d’atteindre les objectifs d'une organisation. Et un directeur est quiconque planifie les ressources d'une organisation telles que le temps, l'argent et les personnes afin d'atteindre les objectifs de l'organisation, si on se base sur les contributions de Henri Fayol et de celles d'Henry Mintzberg en matière de théories sur la gestion. Ainsi n'importe quel Africain qui dirige une organisation ou une partie de celle-ci, et exécute les quatre fonctions de gestion de planification, d’organisation, et de direction et de contrôle peut être appelé un directeur africain.

PROFIL DU DIRECTEUR AFRICAIN
Quelles sont alors les caractéristiques de distinction du directeur africain ? Les directeurs africains pour la plupart représentent la vieille vision des directeurs. On devrait noter cependant que le profil que je présente du directeur africain typique, pourrait également s’appliquer à d’autres directeurs dans d'autres régions du monde. Mais nous pouvons avec confiance dresser un profil des directeurs africains parce que nous les connaissons mieux que nous connaissons d'autres directeurs. Après tout nous vivons dans la même communauté, nous partageons les mêmes services publics et nous pouvons nous contenter d’être seulement des “témoins auriculaires” de qui ils sont, de ce qu'ils font, et de ce qu'ils représentent. Le directeur africain pense à lui-même comme directeur ou patron. Les autres doivent s’en rapporter à lui seulement dans cette capacité. Si vous allez à une organisation où le bureau de directeur est situé dans un bâtiment à étage, les chances sont que son bureau sera quelque part en haut, peut-être au dernier étage de sorte qu'il puisse s’asseoir au-dessus de tout le monde et qu’il soit physiquement vu ainsi. Ainsi le directeur africain est heureux d'être mentionné, comme “Haut Placé”, pour ne pas dire “Dieu”…

Après nous passons au Ghana pour rencontrer l'auteur Nigérien de Global Voices, David Ajao nous enseigne comment gagner de l’argent sur le net:

… il est en effet très vrai que vous puissiez gagner un revenu régulier à travers l'Internet. Il est également vrai qu'il n'y ait aucune baguette magique à gagner de l'argent en ligne. Certaines des règles “hors-ligne” s'appliquent en ligne aussi. Travail dur, esprit d’entreprenariat, persévérance, et naturellement, la connaissance. Vous devez savoir ce que vous faites. L’Excellence dit-on n’est jamais par accident.

En recueillant la connaissance utile, vous devez consulter les gens expérimentés, qui font déjà l'argent sur l'Internet. Un de ces gens est Emmanuel Oluwatosin. Non seulement Il gagne de l'argent en ligne, mais il enseigne également aux gens comment le faire. Point n’est besoin de se demander pourquoi la signature de ses blog est : “Inspirer de l’Excellence, Réaliser les Ambitions”. Son blog est riche de conseils et d’idées utiles qui peuvent vous inspirer et vous diriger. Un de ces utiles billets est celui intitulé : “Carnaval des Entrepreneurs : la 12ème édition sort en grande pompe” est fortement recommandé…

Le dernier blogueur d’entreprise d'Afrique de l’Ouest que nous allons considérer est M. Omodudu. Il est un camarade blogueur qui est sur la même longueur d’ondes que moi. Il est un économiste qualifié et un créancier hypothécaire. Omodudu aborde la question des économistes étrangers, des “Onyibo économistes,” essayant de donner des avis de politique aux pays africains que bon nombre d'entre eux n’ont jamais même visités :

Cet article de WSJ a capté mon attention parce que le sujet a à voir avec ma dissertation. Les idées de M. Wessel sont tranchants et vont certainement en sens travers, il suggère essentiellement, quoique de façon subtile, que les économistes dans les pays développés n’y voient rien. Ce qui de mon expérience est absolument vrai. Un lycéen de n'importe quelle économie sous-développée peut relever des failles dans les théories proposées par la plupart des meilleurs articles de l’économie du développement.

Nous sommes forcés de vivre par ces derniers, de jour en jour, en raison du déséquilibre de puissance. Le type le plus fort a raison même lorsqu'il a manifestement tort. Les universitaires de descendant africain doivent se concerter afin de produire une voix importante. Une voix qui vaille la peine qu’on y tienne compte. Ces types ne savent pas la moitié des choses qu'ils prétendent savoir. L’économie de développement est unique car elle ne peut être classée de néo- -, post -, pré. Elle dépend du cas.

Bien, comme vous l’avez vu l'environnement africain occidental a engendré de merveilleux talents de blogs d’entreprise. Et devinez quoi? C'était seulement quelques uns d'eux. Faites une recherche sur les blogs d’entreprise de l'Afrique et vous verrez pour vous-même. Je ne finirai pas ce billet sans mentionner une des figures principales dans les blogs d'affaires africains Emeka Okafor.

SVP faites nous savoir ce que vous pensez et nous espérons vous revoir bientôt.

Benin

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site