Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Nouveau Mouvement Politique : Chile Primero

Le système électoral au Chili favorise des alliances entre les candidats, appelées binominales. Pour les sénateurs qui se présentent pour les régions ou les députés qui se présentent pour les circonscriptions – c’est le même système. Chaque liste peut avoir deux candidats, le montant total des voix des deux candidats doit être plus de 50 % pour gagner. Ceci signifie que si le candidat a seulement 10%, il est probable que cela ne fera pas assez de représentations pour gagner, ainsi il doit faire une alliance avec un autre candidat pour obtenir le pourcentage approprié. La liste gagne selon le pourcentage. Cette logique a développé deux ailes fortes, la droite et la gauche. L'aile gauche est celle avec plus de représentations depuis la fin de la dictature (aile droite). Tous les présidents du Chili depuis lors sont de la coalition de gauche. Dans ce scénario, établir un nouveau mouvement politique est extrêmement difficile, car une alliance avec la coalition droite ou gauche est toujours nécessaire.

Néanmoins un nouveau mouvement politique, Chile Primero [ES] a émergé en raison de l’insatisfaction des citoyens avec certains politiciens. Fernando Flores [ES], Jorge Schaulsohn et Esteban Valenzuela [ES] sont les supporteurs de cette initiative qui sera lancée le 12 mai. Tous étaient des membres du parti politique PPD, Parti pour la Démocratie, mais ils ne le sont plus. Les blogueurs opinent sur ce mouvement, comme chilepost [ES]explique :

Son reconocidas sus posturas liberales en lo económico. Schaulsohn ha actuado de frente y criticado el excesivo poder estatal. Flores siempre está hablando de los saltos que Chile necesita en materia educacional, del bajo nivel de la clase política y de como debemos integrarnos a la sociedad del conocimiento. Creo que en ese movimiento, se está gestando lo que en otros lados no: un espacio de discusión de lo que Chile necesita, aunque obviamente hay una estrategia de construcción de una plataforma político-electoral en ello.

Les attitudes libérales envers les sciences économiques sont communes. Schaulsohn a été l’un des chefs de fil critiquant la puissance excessive de l'Etat. Flores parle toujours des bonds dont le Chili a besoin dans le domaine éducatif, le bas niveau de la classe politique et de comment nous devrions intégrer le domaine de la connaissance. Je pense que ce mouvement produit quelque chose que d'autres endroits ne sont pas : un espace pour la discussion au sujet de ce dont le Chili a besoin, quoiqu'il y ait évidemment une stratégie pour établir une plateforme politico-électorale.

Alejandro Valenzuela [ES] poste un article d'Angélica Meneses qui touche sur la relation de ce nouveau mouvement avec la présidence réelle :

Pero la pregunta lógica es la siguiente: ¿cómo van a actuar frente al gobierno que eligieron y del que hoy ya no son parte? Esto es algo que aseguran tener resuelto. Valenzuela sostiene que “vamos a seguir apoyando a la Presidenta en todas sus cosas constructivas, pero creemos que el país necesita una oferta política distinta.

La question logique est : Comment agiront-ils devant le gouvernement qu'ils ont élu et dont maintenant ils ne sont plus partie ? C'est quelque chose qu'ils se sont assurés qu'ils ont résolu. Valenzuela maintient que “nous continuerons à soutenir le président dans toutes ses questions constructives, mais nous pensons que le pays a besoin d’une offre politique différente.

Le président du parti PPD Sergio Bitar [ES] a défendu le projet de la coalition gauche, bien connu en tant que “concertación” et en se referant à Chile Primero, MasdemocraciamasPPD poste un article sur les avis de Bitar :

El presidente del PPD recalcó que “para nosotros la Concertación es un proyecto político de gran importancia, distinto de la derecha, es un proyecto político por la libertad, por la democracia y por la justicia social”, dejando entrever que al ubicarse Chile Primero fuera del conglomerado se establece la separación definitiva con los ex PPD.

Le président du PPD souligne que “pour nous la concertación est un projet politique de grande importance, différent de l'aile droite, c'est un projet politique pour la liberté, la démocratie et la justice sociale”, Voyons voir si Chili Primero s’est séparé de la conglomération et s’il s'établit en séparation définitive avec l’ex PPD.

Beaucoup de jeunes de différentes régions sont impliqués avec ce nouveau mouvement, Osvaldo Yañez [ES] est de Talca, et il s’exprime:

Aquellos que vivimos fuera de Santiago, no nos resignaremos a esperar “concesiones graciosas” de tecnocratas de la capital. Muchos somos los hombres y mujeres de provincia que estamos comprometidos con que Chile sea un país mas grande, un país emprendedor, un país de hermanos. Es por esto que veo en el Movimiento Chile Primero, una forma de aglutinar a aquellos que vemos que en el hacer política estamos encargándonos de un mejor futuro para los nuestros.

Pour ceux qui vivent en dehors de Santiago, nous ne nous sommes pas résignés à attendre “des concessions gracieuses” des technocrates de la capitale. Il y a beaucoup d’hommes et de femmes des provinces qui se sont engagés à faire du Chili un grand pays, un pays entreprenant, et un pays de la confrérie. En raison de ceci, je vois dans le mouvement Chili Primero, une manière de réunir ceux impliqués dans la politique pour construire un meilleur futur pour nous.

Rosario Lizana

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site