Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte: Nouveaux heurts entre musulmans et coptes

Des affrontements inter-religieux ont eu lieu dans le village de Behma, dans la région de Giza, vendredi [11mai] , provoqués semble-t-il par un supposé projet d’ouverture d’ une nouvelle église copte. La blogueuse Nora Younis [Arabe] nous informe du déroulement des événements et de leur causes. Elle critique aussi le silence assourdissant des autorités sur des émeutes qui ont causé l’incendie de cinq magasins, de vingt-cinq maisons et un nombre inconnu de blessés, avant de suggèrer une solution à la crise.

Que s’est-il passé?

 

 

 

قام مواطنون مصريون مسلمون باحراق 5 محال هي مصدر رزق لعائلات بأكملها، كما أحرقوا 25 منزلا وما هي الا ملكية خاصة ومأوى لجيرانهم الأقباط.. قام المسلمون باحراق المحال والمنازل بالكيروسين، ثم تعدوا على أصحابها بالشوم والعصى والحجارة. وفقا لجريدة المصري اليوم هذا هو ما حدث في قرية بمها بالعياط وأسفر عن أحد عشرة مواطن مصري قبطي مصاب بحروق وكسور وكدمات

Des musulmans égyptiens ont brûlé cinq magasins, qui sont la seule source de revenus pour des familles [coptes] entières. Ils ont aussi brûlé vingt cinq maisons , propriétés privées et refuges de leurs voisins coptes. Les musulmans ont brûlé les magasins et les maisons à l’aide de kérosène. Il s’en sont ensuite pris aux résidents avec des bâtons et leur ont jeté des pierres. Voilà, aux dires du journal Masri El Youm, ce qui s’est passé dans le village de Behma, avec, pour résultat, onze citoyens égyptiens de religion copte souffrant de brûlures, fractures, et blessures.

Pourquoi?

 

 

 

السبب؟ أراد 300 قبطي بالقرية تحويل أحد المنازل المملوكة لأحد الأقباط من سكان القرية الى كنيسة فقام أحدهم، ويقال أنه امام الجامع، بتوزيع منشور يطالب فيه المسلمون بالدفاع عن قريتهم الجميلة

La raison de tout cela?La communauté copte du village (300 personnes) voulait transformer une des maisons du village, dont le propriétaire est copte, en église. Un des villageois, qui est dit-on l’imam de la mosquée, a distribué des tracts appelant les musulmans à défendre leur “beau village”.

Comment les organisations et les autorités ont-elles réagi ?

 

 

 

حسنا، هذه واقعة قد تحدث من قلة قليلة منحرفة في أية دولة على مستوى العالم.. دعونا نتأمل ردود أفعال مؤسسات الدولة المختلفة:

Extrêmement bien…De tels incidents arrivent entre des personnes peu recommadables dans n’importe quel pays…. Passons en revue les différentes réactions des institutions gouvernementales.

 

وزارة الصحة والسكان لم تصدر بيانا بشأن عدد المصابين وطبيعة الاصابات، كما لم ينتقل وزيرها لزيارة المصابين

خلت الجرائد الرسمية للدولة من أية اشارة في صفحتها الأولى واكتفت جريدة الاخبار بالاشارة للواقعة في صفحة الحوادث، وكأن الحريق كان بهدف السرقة أو حدث من تلقاء نفسه

وزارة الداخلية أصدرت بيانا مخالفا لما جاء في وسائل الاعلام المستقلة والرسمية قالت فيه أن عدد المنازل المحترقة ثلاثة وعدد المصابين ثلاثة وأن الاصابات سطحية وطفيفة، كما أشار البيان للمعتدى عليهم ثلاث مرات بعبارة “أبناء الطائفة القبطية” مما يرسخ للطائفية في مقابل المواطنة

بالاضافة الى ذلك فأن وزير الداخلية لم ينتقل الى موقع الحادث، وفي أول رد فعل لها قامت الأجهزة الأمنية بقطع الكهرباء عن القرية بأكملها للسيطرة على الموقف مما أزعم أنه أصاب باقي الأقباط الذين لم يحترقوا بالذع

« Le Ministère de la Santé et de la Population n’a pas publié de communiqué sur les blessés et sur la gravité de leurs blessures. Son ministre n’a pas rendu visite aux victimes.

Les journaux « officiels » du pays n’ont pas publié l’information en première page, et le journal Akhar s’est contenté de la mentionner dans sa page des faits-divers, comme si l’incendie s’était déclaré au cours d’un cambriolage ou s’était allumé spontanément.

Le Ministre de l’Intérieur a publié un communiqué avec des informations différentes de celles publiées dans les médias, officiels ou non alignés. Le communiqué déclare que trois maisons ont été incendiées et que trois personnes ont été légèrement blessées. Il fait référence aux victimes en les appelant membres de la communauté copte trois fois de suite, ce qui privilégie l’appartenance religieuse sur la citoyenneté.

De plus, le Ministère de l’Intérieur ne s’est pas déplacé pour visiter le lieu des incidents. La première réaction des forces de sécurité a été de couper l’électricité au village tout entier pour contrôler la sitation, ce qui, je suppose, a achevé de terroriser les coptes qui n’avaient pas déjà été brûlés ».

Comment ont réagi les organisations islamiques?

 

 

 

أما عن موقف المؤسسة الاسلامية فقد أدان شيخ الأزهر محمد سيد طنطاوي الحادث واصفا اياه ب”الفتنة الطائفية” وموضحا أن الشريعة الاسلامية تحترم أصحاب الديانات الأخرى، وتتيح حرية الاعتقاد للآخرين، وأن جميع المواطنين متساوون في الحقوق والواجبات.. ومن الملحوظ أن شيخ الأزهر لم يعلق على حرية ممارسة الشعائر واقامة دور العبادة وهو أصل الموضو

Pour ce qui est des institutions islamiques, Mohammed Sayed Tantawi, de Al Azhar, a condamné les incidents et les a appelés insurrection sectaire, tout en soulignant que la charia islamique respectait les fidèles d’une autre religion et leur permettait de suivre d’autres croyances. Il a également dit que tous les citoyens étaient égaux en droits et devoirs. Ce qui attire l’attention est le fait que le sheikh de Al Azhar n’a pas fait de commentaire sur la liberté de suivre d’autres rites religieux, et de construire des édifices religieux, qui sont au coeur des incidents.

وبينما لم يصدر الحزب الوطني الحاكم أية بيانات بهذا الشأن، ولم ينتقل رئيسه لزيارة المصابين والأمر بصرف التعويضات كعادته بعد الحوادث الارهابية، أصدرت جماعة الاخوان المسلمين المحظورة بيانا على موقعها باللغة الانجليزية تدين الحادث وتصفه ب”حادث عنف بين أقباط ومسلمون” كما نشرت تصريح لأحمد عبده، النائب البرلماني الاخواني عن دائرة مزغونة بالجيزة قال فيه “أن الاعتداء يتعارض مع روح المحبة والاخاء التي تسود الأقباط والمسلمون منذ قرون. وأن الاسلام لا يحرم بناء الكنائس ولا يحد من الحريات الدينية. وأضاف أن هذه الممارسات ليست لها جذور شعبية وبالتالي سوف تنتهي بمجرد أن يعرف الناس التعاليم الصحيحة للدين”.. هذا بينما تجاهل موقع الجماعة باللغة العربية الحادث ولم تصدر أية تصريحات عليه من مرشدها العام حتى اللحظة

De son côté, le Parti National, au pouvoir, n’a pas publié de communiqué sur les incidents et son président n’a pas rendu visite aux victimes, ni réclamé des dédommagements pour elles, comme il l’avait fait pour les victimes du terrorisme. Les Frères Musulmans, mouvement interdit, a publié un communiqué sur son site en anglais, où il condamne les incidents et les décrit comme « des violences entre chrétiens et musulmans ». Le site a également publié une déclaration du député des Frères Musulmans, Ahmed Abdou, où ilécrit : « Cette agression va contre l’esprit d’amour et de fraternité que les musulmans et les coptes ont partagé pendant des siècles. L’islam n’interdit pas la constructions d’églises et ne restreint pas la liberté religieuse des gens ». Il a ajouté que la population n’approuve pas de telles pratiques et qu'elles cesseront quand les gens comprendront les vrais enseignements de la religion. Au même moment, le site des Frère Musulmans en langue arabe ne fait pas mention des incidents et n’a pas encore à ce jour publié un communiqué de son chef spirituel.

La solution

 

 

 

في الحقيقة حينما استعرضت ردود أفعال مؤسسات الدولة المختلفة وجدت تصريح الجماعة المحظورة باللغة الانجليزية هو الأكثر مسئولية بينها جميعا.. وبالتالي أدعوا جماعة الاخوان أن تبدأ حملة اعتذار وتبرعات لبناء كنيسة بمها وأقترح أن يقود الحملة النائب أحمد عبده بصفته ممثل الشعب في موقع الحادث، وألا تكون الحملة موجهة لأعضاء الجماعة فقط، بل أيضا لجموع المسلمين الذين يعرفون الاسلام الصحيح، وأن يساهم المسلمون المعتدلون بسواعدهم في بناء الكنيسة ويحضر النائب أحمد عبده أول قداس ب

Quand j’ai passé en revue les réactions des différentes organisations, j’ai constaté que le mouvement interdit des Frères Musulmans était le plus responsable de tous. C’est pourquoi je demande aux Frères Musulmans de faire campagne pour demander des excuses et aussi pour lever les fonds, afin de construire une église [copte]à Bahma. Je suggère que le député Ahmed Abdou prenne la tête de la campagne puisqu’il est le représentant du peuple dans ce district et que sa campagne n’est pas ciblée vers les membres des Frères Musulmans mais vers le peuple musulman, qui comprend le vrai Islam. Je suggère aussi que les musulmans modérés aident à la construction de l’église de leurs propres mains et que le député Ahmed Abdou assiste au premier office religieux qui y sera célébré.

Amira Al Hussaini

Note de la traductrice: des informations plus récentes dans cette dépêche.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site