Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Laos: Tremblement de terre, ressenti en Thaïlande

Certains blogueurs en Thailande font état de secousses sismiques ressenties après un tremblement de terre au Nord Laos. Il n’y a pas d’informations sur d’éventuels blessés ou dégâts matériels pour l’instant.
Thaizer [En], basé au nord de la Thailande, dans la ville de Chiang Mai, écrit :

Il y a deux heures, j’étais chez moi à Chiang Mai en train de travailler à mon bureau quand j’ai senti ma chaise reculer légèrement. Pour être honnête, j’ai pensé que j’avais passé trop de temps sur l’ordinateur  et que j’avais un vertige ! Cela n’a pas duré longtemps, je ne peux pas dire que toute la pièce tremblait or que les tableaux tombaient des murs, mais il se passait vraiment quelque chose.

Le lieu de la secousse sismique est situé au nord-ouest du Laos, à proximité de la frontière avec le Myanmar [Birmanie] et la Thailande.

Popagandhi [En], une résidente de Singapour qui voyage actuellement avec sa mère en Thailande, a également ressenti la secousse.

Le tremblement de terre, d’une magnitude de 6.1,  a secoué ma chambre d’hôtel située au second étage, à Chiang Mai. Les lumières tremblaient, mon lit était secoué. J’étais allongée sur mon lit, à trois heures de l’après-midi (c’est tout ce que je fais en ce moment, tant je suis fatiguée du travail de la semaine dernière).
Maman: “Qu’est-ce qui se passe?”
Moi: “Qu’est-ce qui se passe?”
Maman: “ça tremble!”
Moi: “Oh, tu l’as senti, toi aussi? Je pensais que tout bougeait parce que j’avais pris trop de médicaments contre la grippe. C’était probablement un, un……zzzzz ».

3 Bears [En], qui se trouve également à Chiang Mai, n’a pas ressenti la secousse mais a remarqué que le niveau d’eau de la piscine de son hôtel a soudainement baissé.
Preetam Rai

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site