Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Iran vu par un blogueur suédois

Le blogueur suédois Jonathan Lundqvist [En] a visité l’Iran il y a quelques mois et nous a fait partager ses impressions dans une interview publiée sur Global Voices. Jonathan a publié plusieurs photos d’Iran sur son blog, illustrant la censure, la vie quotidienne, les traditions et la vie moderne, ainsi que la beauté de ce pays. Voici sept photos, qui en disent plus long que des milliers de mots.

 


Les deux premières photos nous donnent une idée de la censure qui règne en Iran. Jonathan explique que le Nashravaran Journalistic Institute est l’institution qui gère toutes les formes de censure. Après inspection, les magazines qui ont passé l’épreuve reçoivent un coup de tampon. C’est assez surréaliste d’imaginer le personnel de ce bureau, dont le seul travail est de couvrir le moindre centimètre carré de peau nue avec un énorme feutre.

Troisième photo : les Iraniens doivent vraiment aller loin pour s’isoler avec une personne du sexe opposé et avoir un peu d’intimité.

L’amour à l’iranienne, c'est un garçon et une fille en grande conversation au bord d’une rivière . Les montagnes constituent une sorte de refuge où de temps en temps, on peut même voir des femmes qui ne portent pas de foulards !

La quatrième photo résume comment les marques occidentales s’adapte au code vestimentaire oriental.

Jonathan explique: “J’ai vu cette fille dans un magasin de vêtements de sports, dans le nord de l’Iran, et j’ai été fasciné par le logo imprimé sur son voile… »

Les quatre dernières photos représentent un centre commercial dédié à l’informatique, un superbe parc de Téhéran, le pont d’ Ispahan et les calligraphies persanes entourant la fenêtre d’une mosquée.

Hamid Tehrani

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site