Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

République Démocratique du Congo: Les stars de la Rhumba, hier et aujourd'hui

Comme l’a remarqué François dans son billet Du Cabiau à Kinshasa [Fr], “La musique et la danse partagent probablement avec Jésus, le podium des raisons de vivre d'une grande partie de Congolais ». Pour se faire une idée de la passion obsessionnelle avec laquelle les fans de musique congolaise échangent des nouvelles sur les stars et comparent leurs qualités, il suffit de visiter les forums tel que AfroMix, AfricaAmbience et CongoPage [Fr]. Cependant, malgré l’immense popularité de la musique congolaise sur le continent africain, la blogosphère reste relativement discrète sur ce sujet.

Une des exceptions à la règle est Fally ‘diCaprio’ Ipupa, qui a ouvert son propre blog au début de l’année dernière pour promouvoir son premier album en solo, Droit Chemin. L’album a obtenu un énorme succès mais son blog (en français et en anglais) n’a pas été mis à jour depuis le billet qui annonce, en avril, sa tournée d’été européenne. A la lecture des nombreux commentaires, on comprend que le chanteur essaie de résoudre un problème de « piratage informatique» de son blog. On peut voir un clip de Fally qui danse et chante avec Ferre Gola sur Congo Music Connect [Fr]. Ce chanteur qui était au début avec Werrason, a été engagé brièvement par Kofi Olomide et a maintenant son propre groupe. Le Congo c’est là présente à ses lecteur Joe Kizi, “ un jeune talent de la musique congolaise moderne qui évolue à Lubumbashi. Il navigue entre le Zouk, la rumba et le RnB ». et donne le lien vers un interview du chanteur sur Radio Okapi [Fr] (une radio nationale financée par les Nations Unies et la Fondation Hirondelle).

Si vous préférez les classiques de la guitare rhumba de “la belle époque », le blog africain leader en matière de musique MP3, Benn loxo du taccu , a juste mis en ligne un superbe morceau de African Orchestra Fiesta d’un album appelé The Sound of Kinshasa. L’auteur de Benn Loxo, Matt, le décrit comme “doux, rêveur…et presque hawaiien”. C'est bien de la guitare hawaïenne de Docteur Nico qu'il est question et on peut l'entendre dans pas mal de morceaux de Orchestra Fiesta, dont beaucoup sont sortis sous le label Ngoma. C'est à ce label que Excavated Shellac,[En] un blog de musique pour les nostalgiques des 78 tours, rend hommage.

Pour finir, revenons au présent et aux arts plastiques: le blogazine sud-africain Represent [En] a un scoop sur Kin-Be-Jozi, “ un projet artistique global interculturel” auquel cinq artistes de Jozi (Johannesberg, Afrique du Sud), Berne (Suisse) et Kinshasa (République Démocratique du Congo) ont collaboré cette année pour explorer différentes facettes de nos environnements urbains ».

Fred R.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site