Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte: Un autre blogueur arrêté

La blogosphère égyptienne est toujours soumise à la répression de la part des forces de sécurité, pour des motifs différents. La dernière arrestation en date est celle, cette semaine, du blogueur égyptien Omar El Sharkawy.El-Sharkawy a été arrêté le 11 juin alors qu’il couvrait les élections du conseil de la choura ( la chambre haute du parlement) dans la circonscription de Talkha, au nord de l’Egypte. Manfe [En] écrit que les conditions de son arrestation ont été humiliantes. Omar El-Sharkawy a pu prévenir ses amis de son arrestation par téléphone depuis le commissariat.

Le blogueur Alaa Abdel Fattah [Arabe] écrit que les forces de sécurité on kidnappé El-Sharkawy puisque aucune charge ne pesait contre lui. Il ajoute que de nombreux avocats ont essayé de joindre le commissariat de la ville où il est supposé être détenu mais qu’ils ont été éconduits. Certains ont cependant réussi par la suite mais la police nie l’avoir arrêté et mis en prison ; c’est pour cette raison qu’Allaa soupçonne un enlèvement. Tahyyes [Arabe] ajoute que des difficultés à prouver son état-civil compliquent la tache pour ses amis, les blogueurs et les avocats, dans la procédure pour signaler sa disparition aux autorités. Selon Tahyyes, El-Sharkawy n’a personne au monde excepté ses amis car ses parents sont décédés depuis longtemps. Vous pouvez signer ici [Arabe] pour manifester votre solidarité.

Monem-press [En], Atralnada, egyptwatchman, egymasr, et Ana Ikwan [Arabe] manifestent leur soutien et expriment leur surprise devant le traitement infligé à Omar alors qu’il souhaitait couvrir les élections dans sa propre ville.

Le 2 juin dernier, le blogueur Mahmoud Abdel Monem a été libéré [FR] après avoir été emprisonné pendant 45 jours. Le 22 février, le blogueur égyptien Abdel kareem Nabil Soliman Amer [FR] a été condamné à quatre ans de prison pour ses écrits sur son blog. Il est condamné à trois ans de détention pour ses écrit contre l’université sunnite Al-Azhar et à trois ans pour ses écrits contre le président égyptien.

Freedom For Egyptians

Note de la traductrice: le blogueur a été libéré le 15 juin. Plus d'informations dans ce billet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site