Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Les idylles par téléphone des jeunes filles palestiniennes

Hiyam Hijazi-Omari et Rivka Ribak sont les auteurs de l'étude  “Playing With Fire: On the domestication of the mobile phone among Palestinian teenage girls in Israel” (Jouer avec le feu : la domestication du téléphone portable chez les jeunes filles palestiniennes en Israël).  Pour cette étude, ils ont analysé l'usage du téléphone mobile chez les jeunes Palestiniennes en Israël . L'étude dresse un portrait détaillé de cet usage quand, à l'époque de leur enquête de terrain ( 2003-2006), elles utilisaient le téléphone mobile que leur donnait leur petit ami secret, à l'insu de leurs parents.  La chercheuse américaine danah boyd écrit sur le blog Shift6 [anglais] :

Les garçons palestiniens donnent à leur petite amie un téléphone portable dans l'unique but de pouvoir communiquer avec elle de façon secrète sans se fréquenter ouvertement, ce qui attirerait des critiques.  Les jeunes filles savent que leurs parents n'approuvent pas ces rencontres téléphoniques secrètes avec les garçons. Elles déploient de grandes précautions pour cacher le téléphone et savent qu'elles en paieront chèrement les conséquences s'il est découvert. Les garçons peuvent sembler offrir ces téléphones comme instrument de liberté, mais le prix demandé en retour est élevé. Les jeunes filles interrogées par les chercheurs ne devaient communiquer qu'avec le garçon qui avait offert le téléphone et ne jamais utiliser l'appareil pour d'autres communications. Dans leur étude, Hijazi-Omari et Ribak  cite une jeune fille exaspérée par ce chantage : “Je ne me suis pas échappée d'une prison pour me retrouver dans une autre prison”. Ces jeunes filles ont inventé des nouveaux usages étonants du téléphone, pour le cacher de leur entourage et pour se procurer des cartes SIM prépayées.

Les moyens de communication mobiles permettent aux jeunes gens du Moyen-Orient de contourner les normes sociales pour établir des nouvelles formes de relations. D'autres exemples :  

- un article de la BBC sur l'usage du Bluetooth dans les Emirats Arabes Unis, où les hommes l'utilisent pour envoyer des messages aux filles dans les lieux publics.  

    - Déjà publié sur Global Voices, l'étude de  Adnan Gharabiya [anglais] sur les messageries instantanées et les jeunes bédouins d'Israël.   

Gilad Lotan

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site