Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Liban : Traumatismes psychologiques

De nombreux Libanais (l'auteur inclus) se demandent pourquoi le dernier conflit, qui fut court techniquement parlant, a fait beaucoup plus de dégâts psychologiques sur la population que les trente-quatre jours de guerre militaire en 2006. Les guerres civiles sont plus difficiles à gérer psychologiquement que les guerres avec “l'autre”, conclut le blogueur Charles Malik, (anglais) qui décrit à travers des anecdotes l'impact psychologique des guerres au Liban.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site