- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Equateur: Des tribus de l’Amazonie contre un géant du pétrole

Catégories: Amérique latine, Brésil, Equateur, Cyber-activisme, Droits humains, Média et journalisme, Médias citoyens, Peuples indigènes, Article le plus lu, Un mois, Premier article !, Deux articles, Cinq articles, Dix articles

Morning in the Amazon by markg6 used according to Creative commons attribution license
Photo Matin dans l’Amazonie [1] de markg6 [2] utilisée selon une licence d’attribution Creative Commons [3].

On assiste à un regain d'intérêt pour les richesses de l'Amazonie, avec la diffusion récente de photos d’une tribu de l’Amazonie brésilienne qui n'avait jamais eu de contact avec le monde civilisé, pointant leurs flèches en direction de l'avion d’un photographe, images qui sont apparues sur Internet le 23 mai dernier. Toutefois, pour certaines organisations, l'Amazonie n'a jamais été loin de leurs pensées. Voici quelques vidéos présentées par Amazon Watch [4] (anglais),  dont certaines ont déjà été publiées sur le site Witness [5] (anglais) dans la section The Hub [6] (anglais).  La première vidéo expose l'étendue des dommages imputés à la gestion des déchets toxiques de la compagnie pétrolière Chevron-Texaco, qui, pendant des années, a contaminé le bassin de l'Amazonie en Équateur. Dans la vidéo ci-dessous [7] (espagnol et anglais), les membres du groupe parlent de leurs problèmes de santé, des cancers et du procès intenté à  Chevron-Texaco, à qui ils demandent de dépoluer les zones qu’elle aurait contaminées.

 

 

Ensuite, toujours sur The Hub, l'éditeur Chris Michael [8] (anglais) a choisi les deux vidéos suivantes. Tout d'abord, un film animé en anglais qui parodie les vidéos de propagande de la compagnie, en présentant une contre-enquête sur la catastrophe provoquée en Équateur par les déchets toxiques du pétrole. On y encourage à s'informer sur le procès, sur la présence de la Chevron-Texaco en Équateur, et enfin, une réponse à  l’entreprise qui déclare avoir agi légalement et n'avoir aucune responsabilité dans ce désastre écologique. La vidéo complète l’information avec un discours plus général sur les conséquences de l'exploitation pétrolière dans le bassin amazonien et invite à mieux s’informer à l’adresse suivante : Chevrontoxico.com [9] (anglais)

La vidéo suivante, en anglais et en espagnol, nous raconte les difficultés des chefs de tribus dans leur lutte pour éviter que cette catastrophe ne se répète, et montre l’obstination du gouvernement équatorien à octroyer des concessions pour l’exploitation du pétrole là-même où se trouvent les réserves autochtones, sans l’accord de ces tribus, et en dépit de leur ferme opposition.

 

La dernière vidéo est un documentaire indépendant, téléchargeable gratuitement [10], intitulé Justicia Now: One People’s Fight Against Big Oil [11]. Voici un extrait du film [12], en anglais et en espagnol, où l'on découvre que la plus grande réserve de pétrole se trouve justement enfouie dans la région amazonienne ayant la plus grande biodiversité : la réserve Yasuni en Équateur.