Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Panique à l'aéroport et Carlamania durant la visite de Nicolas Sarkozy

Alors que le Président Nicolas Sarkozy quittait l'aéroport Ben Gourion en Israël, des coups de feu ont retenti. Une enquête rapide a révélé que l'un des membres de l'équipe de sécurité attachée au Président Sarkozy avait retourné son arme contre lui-même, apparemment pour se suicider.
La victime, dont le nom n'a pas été révélé à la demande de sa famille, avait trente et quelques années et était garde du corps depuis huit ans après sa démobilisation des Forces de Sécurité israéliennes. Il faisait partie de la communauté druze.
L'incident s'est produit suite à une visite de trois jours du Président Sarkozy et de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, en Israël. Dans ce pays, Sarkozy a prononcé un discours devant la Knesset, le parlement israélien, où il a critiqué la construction de colonies, plaidé pour une Jérusalem unifiée comme capitale à la fois d'Israël et de la Palestine, et a réaffirmé l'engagement de la France à protéger la sécurité d'Israël.
Pendant sa visite, Sarkozy a aussi rencontré le Président Mahmoud Abbas et s'est rendu en Cisjordanie, après avoir rencontré les dirigeants arabes en Syrie et au Liban plus tôt dans la semaine.

Lu sur la blogosphère israëlienne
Daniel Levy du blog Perspectives de paix (en anglais), et directeur de l'Initiative de Perspectives de Paix à la fondation Century, compare les discours à la Knesset des Présidents français Sarkozy et US George W. Bush pendant sa visite le mois dernier (Photo : Wikimedia Commons sous Licence Creative Commons).

Deux Présidents, deux discours, un leader :
– Président Bush sur les frontières pour une solution à deux Etats :________
– Président Sarkozy : “il n'est pas possible d'avoir la paix sans une frontière régionale basée sur les lignes de 1967 avec un échange de territoires.”
– Président Bush sur les colonies : __________
– Président Sarkozy : “La paix ne peut être réalisée sans un arrêt total et immédiat de la colonisation”
– Président Bush sur le statut de Jérusalem : _______
– Président Sarkozy : “La paix ne peut pas être réalisée sans la reconnaissance de Jérusalem comme capitale des deux Etats et la garantie de la liberté d'accès aux lieux saints pour toutes les religions.
– Président Bush sur la question des réfugiés palestiniens :_____________
– Président Sarkozy : “La paix ne peut pas être réalisée sans résoudre le problème des réfugiés palestiniens, dans le respect de l'identité et de la vocation d'Israël.”
– Président Bush sur les pourparlers de paix israélo-palestiniens, israélo-syriens ou israélo-libanais :__________
– Président Sarkozy : “La France est prête à organiser sur son sol toutes les discussions qui pourraient conduire à la paix, que ce soit dans les négociations israélo-palestiniennes, le dialogue syro-israélien, ou les conversations qui devront reprendre, un jour prochain j'espère, entre Israël et le Liban.”

D'autres blogueurs s'intéressaient moins à l'aspect politique de la visite de Sarkozy qu'aux images qu'elle a présentées. Carla Bruni, la troisième épouse du Président,  chanteuse et mannequin de profession, a attiré une attention significative de la part des journalistes-citoyens d'Israël, toujours admiratifs.
Simply Jews (en anglais) observe :

“Carla Bruni semble être accompagnée par un président français, un certain Nicolas Sarkozy… Les effets immédiats de cet évènement singulier :
1) La quantité de bave émise par les paparazzi, journalistes, officiels assortis et la population israélienne mâle en général a remis à plus tard l'annonce attendue du gouvernement de la sécheresse et de mesures drastiques d'économies d'eau.
2) L'attaque des sites nucléaires iraniens, l'invasion de Gaza, la décapitation du Hezbollah, et les autres actes variés d'agression sioniste usuelle sont reportés indéfiniment ou jusqu'à nouvel ordre.
3) On a vu Shimon Peres faire 90 pompes dans le salon VIP de l'aéroport Ben-Gourion , Carla et leurs assistants tenant le compte, tandis qu'on débouchait le Dom Pérignon à l'arrière-plan.”

Dion Nissenbaum du blog Checkpoint Jerusalem  (en anglais) se joint à Simply Jews pour saluer l'arrivée de Mme Bruni :

“La Carlamania a atteint Israël. Après avoir charmé les Britanniques en mars et avoir reçu les hommages flatteurs du Président Bush plus tôt ce mois, Carla Bruni-Sarkozy, la chanteuse accomplie et le mannequin à succès que l'on appelle quelques fois la première dame de France, a apporté son charme à Jerusalem. Un magazine français l'a surnommée “la Présidente”.
Son mari, le Président Machin-Chose, fait de son mieux pour créer quelque événement de son côté.”

Israelity Bites (en anglais) commente sombrement le rôle de Mme Bruni dans la fusillade.

” Certains ont ironisé en disant que le garde du corps a perdu l'équilibre en s'efforçant d'apercevoir Madame Carla, la première dame française, qui produit sur les foules l'effet éblouissant d'une Jackie Kennedy. Radio Israël a dit que le soldat qui a été abattu était positionné à 100 ou 200 mètres de distance. Deux femmes soldats témoins de la fusillade ont reçu des soins pour état de choc, a ajouté la radio.
Le service médical bénévole israélien Zaka a dit que le soldat s'était apparemment suicidé. Mais selon d'autres comptes-rendus de médias, il aurait pu avoir un malaise dù à la chaleur, déchargeant son fusil accidentellement.”

D'autres articles sur Global Voices (en anglais) sur les visites récentes de chefs d'Etat en Israël
Devenir Vert avec Gore (mai 2008)
L'ultime visite présidentielle de Bush (mai 2008)
Que fait Carter au Moyen-Orient ?
- Le Président Bush visite Israël (janvier 2008)
et :
Liban : la visite surprise de Condoleeza Rice

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site