Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Kirghizistan : Un écrivain disparaît et le football unifie le pays

Début juin, la blogosphère kirghize était en deuil, quand a disparu le grand écrivain kirghiz Tchinguiz Aïtmatov. Presque tous les blogueurs kirghizes ont rendu hommage sur leur blog au célèbre écrivain.

Erne_raj a écrit [russe]:

Tchinguiz Torekulovitch n'est plus… Mais il a laissé sa trace dans les esprits, les coeurs et l'histoire!

Baisalov lui rend hommage [russe]:

Aïtmatov était plus qu'un écrivain pour la nation kirghize et le Kirghizstan. Il était la fierté et la gloire du peuple kirghiz. Il était le visage de la nation. Nous n'avons pas assez de mots pour décrire la place qu'il a prise dans le coeur de chaque Kirghiz. Aïtmatov était un véritable artiste. Il n'a pas recopié ses héros ni fait entrer la vie réelle dans son oeuvre : c'est lui qui créait ses personnages. C'est par Aïtmatov que le monde a connu la nature, la destinée et l'âme kirghizes. Tout ce qui est kirghiz sera étudié et apprécié à travers le prisme de la mythologie d'Aïtmatov. Nous vivons et sommes condamnés à vivre dans l'univers d'Aïtmatov, parce que les images d'Aitmatov, ses héros, personnages et tragédies, sont devenus notre vie même.

keenza ajoute [russe]:

C'était un homme d'une profondeur incroyable, un de mes écrivains préférés. J'étais stupéfiée par son attitude devant la mort…

Sarannee a exprimé son chagrin [russe]:

Un si grand homme est mort. Quel dommage. J'ai grandi avec ses livres et maintenant j'ai l'impression qu'on m'a enlevé quelque chose.

Le blogueur azzzik lui aussi a assisté aux obsèques d'Aïtmatov et a publié quelques photos.
La nature humaine ne peut pas rester longtemps en deuil, et un autre événement a  eu tôt fait d'atteindre la blogosphère kirghize : la coupe de l'Euro de football. Etrangement, le foot a uni notre nation et nous avons tous été des supporters de la Russie pendant ces journées.

dancheg était très excité [russe]:

Les fenêtres ont tremblé à chaque but; il y avait des cris de joie dans chaque maison, chaque café. Les gens roulaient, mettaient leurs clignotants, triomphaient et klaxonnaient. Je n'ai jamais vu autant de bonheur et d'unanimité au Kirghizstan…

Khaan ajoute [russe]:

Tous les clients des cafés étaient des supporters de la Russie. Tous pleuraient et s'étreignaient après chaque but. Il semblait que toute la ville était devenue fan de la Russie. Après le match entre la Russie et les Pays-Bas il y avait des quantités de voitures avec des drapeaux russes et les rues principales étaient embouteillées par les foules de supporters. Ole!

Makaroff a observé [russe]:

Toute la CEI était supporter de la Russie. Nous sommes de vrais frères. Rien ne nous divise. En avant la Russie!

Espérons que l'avenir apportera au Kirghizstan d'autres évènements heureux qui pourraient réellement unir notre nation…

Egalement publié sur le site d'informations Neweurasia

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site