Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahrein : Un code déontologique des blogueurs contre le sectarisme

A Bahrein, les divergences d'opinions politiques s'expriment habituellement au travers d'opinions sectaires. C'est dans ce contexte que le blogueur Mahmood Al Yousif  a publié en ligne un projet de code déontologique, destiné à contrer la prolifération d'incitations à la haine sur le Net.

No to sectarianismMahmood [anglais] explique ainsi son initiative :

Je crois que dans la situation actuelle, il est temps de… s'unir contre le sectarisme et les discriminations sous toutes leurs formes. Je propose donc que le code déontologique suivant soit ratifié par tous ceux qui publient sur supports électroniques, qu'ils soient blogueurs, webmestres, modérateurs de forums, etc. Ce code est né de débats avec des amis et avec le journaliste Ahmed Al-Aradi of Al-Waqt, auteur d'une excellente série d'articles sur la situation à Bahrein, intitulée  “La fabrique de haine”. … Je vous propose de travailler à partir du texte suivant et de le finaliser ensemble, puis de le ratifier sur papier et en ligne lors de la Journée Mondiale du Blog, qui aura lieu le 31 Août 2008.

L'un des préceptes que les administrateurs de blogs, sites et forums devraient s'engager à respecter est le suivant :

Nous rejetons tous les écrits ou allusions comprenant un message sectaire, une incitation à la haine, un abus de la liberté de culte, de doctrine ou croyance.

Le texte intégral de ce projet peut être consulté (en arabe et en anglais) sur ce site.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site