Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Une remarque sur les otages de Corée du Nord suscite de violentes réactions

Une remarque du 7 juillet 2008 de Koichi Kato, membre du Parti libéral démocrate japonais et ancien Secrétaire d'État,  a suscité de violentes réactions chez les blogueurs japonais et sur 2channel [en japonais]. Koichi Kato a établi un lien entre la stagnation des négociations entre le Japon et la Corée du Nord et la décision du gouvernement japonais de ne pas rendre cinq otages japonais à la Corée du Nord [en anglais]. Ces otages lui avaient été remis pour un temps limité, en 2002 et faisaient partie d'un groupe de citoyens japonais enlevés par la Corée du Nord à la fin des années 1970 et au début des années 1980 [anglais]. La plupart des otages enlevés à l'époque sont toujours, à ce jour, portés disparus.

D'après la brève [en japonais] citée dans les blogs et les forums, Koichi Kato aurait dit à propos de la décision de 2002 de ne pas rendre les otages japonais à Pyongyang : “Il a été dit que si on les rendait, Pyongyang les tuerait, mais c'est ce qui distingue ma position politique [de celle d'hommes politiques comme Shinzo Abe (en français)]. Il n'y a aucune raison de penser qu'ils [la Corée du Nord]  auraient fait ça.”

Le blogueur jieeku de rare metal répond:

私はこの記事を読んで、憤っています。

どの様なことを言われても、拉致は犯罪行為のなにものでもないのですよ。

Lire cet article me rend furieux.

Quoi qu'on en dise, l'enlèvement n'est rien d'autre qu'un acte criminel.

拉致被害者の家族の方がオッシャッテいます。

「拉致問題は簡単なことなんです。犯罪だから」っと。

国民の大多数の人々が、拉致は犯罪だと考えています。

お国の政治家さんらは、被害者の方々を政治の道具としてしか、お考えになっていませんか?

日本国民を未だに犯罪から救い出すこともしないで、加藤さん、何をオッシャテおられるのですか。

Comme le dit un membre de la famille d'une personne enlevée : “La question des enlèvements est simple, c'est un crime”.
Une grande majorité des citoyens pensent que l'enlèvement est un crime.
Est-ce que nos hommes politiques ne considèrent les victimes que comme des pions politiques?
De quoi parlez-vous, Kato, alors que vous n'avez toujours pas essayé de libérer ces citoyens japonais de cet acte criminel ?

La blogueuse kisaragiyayoi852 demande [japonais] :

人として恥かしくないのか?

政治家って国益のためならば個人を見殺しにしてもいいという考えしかないのか?

En tant qu'être humain, il n'a pas honte?
Est-ce que les politiciens considèrent qu'il est acceptable de laisser mourir quelqu'un si c'est dans l'intérêt de la nation ?

Certains se sont montrés plus expéditifs dans leurs messages. Le blogueur yoshikazu53toyoshima réagit en deux lignes [japonais] :

黙れ、売国奴!

Silence, traître!

日本から立ち去れ!

Dégage du Japon!

Sur Cthulhu in the Water [en anglais] , un autre blogueur propose son point de vue, établissant une comparaison avec le détournement du vol Japan Airlines 351 :

加藤紘一(敬称を付ける気にもならない)は、拉致被害者やその家族に面と向かって同じ台詞を言うことができるのか。もしも、北朝鮮との交渉に生け贄が必要だというのなら、なぜ、自分の家族を差し出すと言えないのか。かつて、よど号ハイジャック事件が起きたとき、山村新治郎運輸政務次官は人質の身代わりとなって男を上げた。同じように、加藤紘一が自分の家族を差し出せば、政治家として株を上げることができただろう。自分は安全な場所にいて、無力な拉致被害者を生け贄にしようなど、卑劣きわまりない。

Je me demande si Koichi Kato (je ne veux même pas lui donner de titre) ferait la même remarque s'il se trouvait face aux victimes d'enlèvement et à leurs familles. Si un sacrifice est nécessaire pour les négociations avec la Corée du Nord, pourquoi n'offre-t-il pas sa propre famille ? Quand le vol Japan Airlines 351 a été détourné, Shinjiro Yamamura, Ministre-adjoint aux transports, s'était proposé pour prendre la place des otages. Si Koichi Kato avait offert sa propre famille de la même façon, il aurait fait monter sa cote comme homme politique. Sacrifier d'impuissantes victimes d'enlèvement, alors qu'on est soi-même en sécurité, est absolument méprisable.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site