Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Biélorussie : Explosion, arrestations et solidarité des blogueurs

Voici une semaine, une bombe artisanale bourrée d'écrous et de vis a explosé parmi les milliers de personnes rassemblées pour le concert de la fête de l'indépendance, un concert qui durait toute la nuit, près du monument de la deuxième guerre mondiale, au centre de Minsk. L'explosion s'est produite vers minuit trente le 4 juillet ; 54 personnes ont été blessées ; le président biélorusse Aleksandr Loukachenko se trouvait par hasard à proximité quand la bombe a explosé mais il n'a pas été blessé.

Après l'explosion, la police a interrogé un certain nombre de membres de l'opposition biélorusse et de militants des droits de l'Homme, et a perquisitionné leurs domiciles et bureaux. Le 9 juillet, quatre personnes ont été arrêtées : Sergueï Chislov, Igor Korsak, Viktor Lechtchinski et Miroslav Lozovski, tous membres de la Légion Blanche, le mouvement de jeunesse de l'Union Biélorusse du Personnel Militaire, interdit en 1996.
Andreï Khrapavitski, du blog récemment réactivé Belarusan American Blog a écrit [en anglais] à propos de l’explosion et des arrestations qui ont suivi, ainsi que sur la réaction des blogueurs biélorusses :
[…] Je suppose qu'il n'y a guère de blogueur en Biélorussie qui n'ait pas commenté l'explosion de la bombe. Les gens essaient de deviner ce qui s'est passé et quelles pourraient en être les coséquences. Il y a des quantités de versions différentes, mais je doute que les récapituler ici ait beaucoup de sens. Une chose est sûre. Voilà le premier acte terroriste majeur en Biélorussie. Même si le régime lui-même n'est pas impliqué (et très probablement, il ne l'est pas, selon l'avis de beaucoup d'analystes éminents, comme Silitski et Feduta), l'explosion de cette bombe constitue un magnifique prétexte pour intimider l'opposition. L'explosion est d'autant plus utile en la matière qu'elle s'est produite quelques jours après l'ouverture officielle de la campagne pour les législatives en Biélorussie.
L'utilisateur de LiveJournal kabierac a publié le poème de Martin Niemöller «Quand ils sont venus chercher …» sur son blog et a appelé les autres blogueurs biélorusses à utiliser comme avatar personnel  l'emblème de la Légion Blanche, pour exprimer leur solidarité avec les quatres personnes arrêtées après l'explosion du 4 juillet. Son billet [biélorusse, russe] est entré au top 30 du portail Yandex blogs.
De nombreux blogueurs biélorusses ont soutenu l'initiative. L'utilisateur de LiveJournal coipish est l'un d'entre eux; selon certaines informations [biélorusse], il a été arrêté lui aussi par la police. Il a écrit ceci [biélorusse, russe] : 
Ce que vous voyez maintenant à la place de mon avatar est l'emblème de ce qui était la Légion Blanche, dont d'anciens membres sont maintenant accusés du récent attentat à la bombe. Je les soutiens à mon tour  en changeant au moins mon avatar. Je compatis sincèrement avec toutes les victimes de l'acte terroriste, mais, malheureusement, les véritables auteurs n'en seront probablement jamais reconnus responsables :((
L'utilsateur de LiveJournal z_hunter a choisi d'utiliser une autre image pour son avatar, avec le même symbole mais une autre combinaison de couleurs :
Voici la discussion qui a eu lieu dans la section des commentaires sous le billet de coipish) :
z_hunter :
Un bon emblème, mais les couleurs sont mauvaises. Ce ne sont pas nos couleurs, le noir et le rouge. Je préfère la variante blanc-rouge-blanc.
kostas14 :
Traditionnelle pour la culture et le drapeau biélorusses. […] 
z_hunter :
Exact. Mais le drapeau rouge est aussi associé à certaines périodes pas très heureuses de l'histoire de l'URSS et de l'Allemagne. Et tout cela a eu un effet très destructeur et très triste sur notre Biélorussie.
Quant aux réactions des habitants de Minsk, relativement apolitiques, le blog Kartina Mira («Image du Monde»), tenu par un citoyen russe basé en Biélorussie, a publié ce sketch [ en russe], reprenant une conversation entendue dans un salon de coiffure de la ville : 
[…] 
- Oh, vous êtes au courant de l'explosion ? Un véritable attentat terroriste…
- Oui. La Tchétchénie est pourtant très loin de chez nous. Ils deviennent totalement incontrôlables.
En fait, ces événements sont si anormaux pour la Biélorussie que les gens ordinaires ne proposent qu'une seule association directe d'idées pour l'explosion : «terrorisme – Tchétchénie».
Voilà les réalités du pays où je vis. Tranquille, paisible, agréable, stable. Parfois même ennuyeux. Mais tellement mieux que chez les voisins.
Publié par Veronica Khokhlova

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site