Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Angola : Un silence inacceptable

L'expatriée brésilienne Menina de Angola [qui signifie la fille de l'Angola en portugais], évoque sur son blog deux affaires de viols commis contre des femmes brésiliennes à Luanda. Elle critique le silence qui répond au problème, devant lequel, selon elle, ni la police, ni les médias, ni la communauté n'ont réagi : “Je savais depuis toujours que la société angolaise était sexiste, mais je n'aurais jamais cru que la violence contre les femmes soit autant acceptée, comme une chose “normale”.”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site