Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Blogueuse de la semaine : Elena Ignatova

La “Blogueuse de la semaine n'est pas à strictement parler une blogueuse cette semaine, mais elle est bien connue dans la blogosphère macédonienne pour son rôle d'éditrice de Global Voices en macédonien, le site Lingua de Global Voices qu'elle a créé, et où elle est traductrice. De plus, elle est aussi l'éditrice de Global Voices en albanais, et une lectrice assidue de blogs.

Elena Ignatova a 24 ans et vit à Skopje ; nous avons pu la rencontrer lors du Sommet Global Voices 2008 de Budapest, où elle s'est transformée en ambassadrice de son pays auprès de personnes qui n'avaient jamais rencontré un ou une Macédonnienne. Nous avons parlé de son travail, de son implication dans Global Voices et de la blogosphère macédonienne.

Elena (à gauche) avec , de gauche à droite, Mialy, l'un des auteurs de Global Voices pour Madagascar, Cristina de Voces Bolivianas et Catalina de  Hiperbarrio (Photo de Sipakoa)

- Comment as-tu décidé de traduire Global Voices pour la Macédonie ?

J'ai assisté à une conférence à Zagreb et j'y ai rencontré Alice Backer, qui présentait le projet Lingua de Global Voices et recherchaient des bénévoles pour traduire le site localement. Je n'avais jamais entendu parler de Global Voices avant, mais j'ai trouvé ça intéressant. Après en avoir parlé plus longuement, j'ai décidé de commencer à traduire Global Voices en macédonien et en albanais. Quand j'ai découvert le projet Lingua, j'ai immédiament pensé qu'il enrichirait les contenus en lignes en macédonien et en albanais, avec des informations venant des citoyens et non des médias. A l'inverse, c'est tout aussi formidable d'informer le monde sur ce qui se passe chez nous.

- Deux sites, deux langues, c'est ambitieux !
J'ai d'abord pensé à lancer un site uniquement en macédonien dans le cadre de Lingua, mais beaucoup de gens ont suggéré que ce serait bien d'avoir une version en albanais aussi, j'ai donc décidé de faire les deux avec l'aide de collègues de travail.

-Quand avez-vous commencé et combien de personnes participent aux deux sites actuellement ?

Nous avons commencé à publier en janvier 2008 et le lancement officiel des sites a eu lieu un mois plus tard. Actuellement, nous sommes quatre traducteurs pour le site en macédonien et une pour le site en albanais. J'aimerais trouver plus de traducteurs, mais c'est toujours difficile de convaincre quelqu'un de donner de son temps, et de maintenir la motivation.

-Décris-nous la blogosphère macédonnienne ? Quels sont ses principaux sujets d'intérêts ?

Elle est relativement active pour un aussi petit pays (la Macédonie compte deux millions d'habitants). Je crois que le nombre de billets quotidiens mis en ligne atteint 200 par jour en moyenne. Les principaux sujets sont la politique intérieure, l'OTAN, la Grèce:).  Ce sont les sujets les plus discutés, sans doute parce que nous avons eu des élections parlementaires anticipées, et à cause des tensions avec la Grèce, Ces sujets ont donc monopolisé l'attention des blogueurs ces derniers mois. Mais à présent que les choses se calment, ils commencent à écrire sur des sujets plus quotidiens et sur leurs intérêts personnels..

- Tu ne blogues pas de ton côté ?
Non, je suis juste une lectrice de blogs. Avec mon travail, mes études, les traductions pour Global Voices, etc..je n'ai vraiment pas le temps ! Je suis très active en revanche sur les réseaux sociaux comme Facebook. Mais depuis que j'ai assisté au Sommet de Global Voices à Budapest, je pense sérieusement à en ouvrir un :)

- Quels sont tes blogs macédoniens favoris ?
Beaucoup sont intéressants, mais si quelqu'un veut explorer la blogosphère macédonienne, le mieux est de visiter la plateforme de blogs qui les connectent à peu près tous,
Blogeraj

- Que fais-tu, en dehors des traductions ?

 Je travaille pour une ONG indépendante et non partisane, appelée Metamorphosis. Son principal objetif est le développement de la démocratie et d'une société de prospérité par la promotion de l'information et de la connaissance en Macédonie. Nous travaillons sur beaucoup de projets, comme une collaboration Creative Commons Macedonia, la promotion de l’usage d'Internet, etc. Mon travail pour Global Voices fait aussi partie de mon travail pour Metamorphosis.

- Pourquoi penses-tu qu'il est important de faciliter l'accès à Internet et aux médias en ligne ?
C'est important pour les gens d'avoir accès à l'information dont ils ont besoin. Avec le Web et les médias en ligne, c'est très simple d'obtenir ce que vous recherchez, et bien plus rapide.  Pour les étudiants, il est essentiel de savoir utiliser Internet pour trouver des sources d'informations, et c'est également important pour d'autres catégories de personnes.

Que fais-tu durant ton temps libre ?
Je fais des études d'informatique, avec Internet et les technologies mobiles comme majeures.

Que souhaites-tu à l'avenir pour les sites macédonien et en albanais ?
Qu'ils soient connectés, pour que l'on puisse toujours trouver un même article traduit en macédonien et en albanais. C'est très important pour les gens en Macédonie de connaître la version en albanais, de leur donner le choix.

Si vous parlez le macédonien ou l'albanais et avez envie de vous joindre à l'équipe, de traduire, ou de contribuer d'une autre façon, il suffit de contacter Elena à l'adresse e-mail : elenaignatova [arobase] gmail [point] com

Publié par Elia Varela Serra

 

La section commentaires est fermée

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site