Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Panique et indignation après des explosions dans des bus

A Kunming, capitale de la province du Yunnan, deux bombes ont explosé dans des bus en l'espace d'une heure, au matin du 21 juillet 2008.Il s'agissait de deux bus n°54 et les explosions ont eu lieu dans exactement la même rue, l'une à 7h05, l'autre à 7h40. Deux personnes sont mortes, plus de dix sont blessées. 

 

L'une des victimes, une femme de 35 ans tuée sur le coup, rentrait apparemment chez elle pour fêter l'anniversaire de son enfant.

La police a confirmé que les explosions étaient d'origine criminelle, mais le mobile est inconnu. Des bombes à retardements ont pu être utilisées, toujours selon la police.

 

Les attentats ont inévitablement provoqué la panique chez les Chinois, non seulement parce les Jeux Olympiques approchent, mais parce qu'ils s'ajoutent à une suite de troubles récents à travers le pays. L'inquiétude qu'ils provoquent est résumée par le titre du billet du blogueur Wang Xuguang [chinois] :

恐怖主义离我们有多远

A quelle distance de nous est le terrorisme ?

Après l‘explosion criminelle au gaz de Zhangjiajie , l'émeute de Weng’an, l'assassinat de six policiers à Shanghai , et la tragédie toute récente où deux villageois ont été abattus par la police anti-émeutes lors d'une manifestation,, les nerfs des Chinois sont à rude épreuve. Quel qu'ai été leur degré d'angoisse jusque là, ils n'ont cependant jamais éprouvé une panique aussi vive qu'avec cet attentat, quand l'ombre de la mort s'est étendue sur des civils innocents.

Durant les affaires précédentes, les doigts désignaient les autorités, qui traitaient les citoyens de façon injuste. La blogosphère, les rumeurs s'identifiaient plus ou moins avec les “fauteurs de troubles”, des gens du communs pour la plupart. Même quand six policiers de Shangaï ont été poignardés à mort, certains, et ils étaient assez nombreux, ont pris le parti du meurtrier Yang Jia et l'ont plaint. Aujourd'hui, cependant, l'opinion publique a radicalement changé devant ces attentats dirigés contre des personnes innocentes.

hndashu écrit :

La condamnation la plus ferme du terrorisme dirigé contre de simples citoyens.

强烈谴责针对平民的恐怖袭击罪行

老树根007 écrit :

炸老百姓的真是混蛋

Quels salauds ceux qui ont posé les bombes !

D'autres internautes écrivent que les meurtriers auraient du choisir une cible plus “convenable” pour leurs bombes.

wjszhangm suggère :

看不起这帮废物有种你去炸贪官啊?!C,和底层的草根过不去算个P本事

Honte à ces merdes ! Vous devriez tuer les officiels corrompus, si vous aviez le courage ! Idiots, à quoi pensez-vous de vous déchaîner contre des gens du peuple !

La colère s'est exprimée violemment :

xpts0102

妈的这般畜生这么多贪官污吏不去炸这么多土匪不去炸炸无辜百姓算什么。

Que ces connards aillent se faire foutre, ceux qui ont tué des innocents et laissent en vie tant de fonctionnaires, tant de bandits qui pillent en toute discrétion.

岁在甲午  écrit :

炸贪官还能落个好名声炸老百姓简直就是畜生。

On vous tressera des couronnes si vous faites sauter un officiel corrompu, mais vous êtes seulement des bêtes qui vous attaquez à des gens de la rue.

On ignore toujours les conclusions de l'enquête sur les explosions, mais la réaction rapide de la police a rallié tous les suffrages de la population. Des informations ont été rendues disponibles très rapidement après l'attentat et aucune restriction n'a été imposée aux journalistes, y compris ceux de Hong Kong.

Cependant, les mobiles et les objectifs de ces explosions demeurent un mystère. Que certains citoyens aient reçu des alertes par textos sur leur téléphone portable avant l'attentat a soulevé encore plus de suspicions et de suppositions, à tel point que les internautes se sont unis pour lancer  le flesh search engine, (le “moteur de recherche de la chair”) , une tentative de chasse au meurtrier en ligne [Note de la traductrice : deux sites proposent, par recoupements des informations de tous les participants, d'identifier le nom, lieu d'habitation, activités d'une personne suspecte ou dont l'on cherche à se venger]. Leur commentaires affirment que cette chasse au meurtrier sera l'utilisation la plus utile jamais faite du Flesh search engine.

La marée de la réaction anti-terrorisme a englobé les partisans du Free Tibet, qui figurent eux aussi parmi les suspects.

对于藏独,疆独,回独等KB分子,除了必要的审讯要舌头,其余的应该就地枪毙

Les terroristes du mouvement “Free-Tibet”, de l'indépendance de Xingjiang et de Hui, à l'exception de ceux qui nécessitent un procès, devraient être exécutés immédiatement.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site