Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Géorgie-Russie : Les gouvernements incapables de protéger les civils

Le journaliste ukrainien Igor Lutsenko –  igordaily sur la plateforme de blogs LiveJournal – est rentré le 13 août d'un reportage en Géorgie. Voici son témoignage  publié sur son blog personnel (en ukrainien):

[…] Cela a été difficile de rentrer. Beaucoup d'entre nous journalistes se sont retrouvés coincés là bas, parce qu'il n'y avait pas de moyens de retour, et parce qu'on ne peut pas travailler, la route vers Gori étant bloquée.

La substantifique moelle. Je voudrais parler de deux merveilleux gouvernements.

Le gouvernement géorgien, pour on ne sait quelle raison, n'a pas annoncé officiellement et dans un langage compréhensible par tous qu'il fallait évacuer les résidents de Gori et des villages environnants. Il n'a pas prêté main forte à cette évacuation par quel moyen que ce soit. Les “patriotes”  n'ont pas aidé, non plus, ceux qui conduisent leur voiture pied au plancher autour de Tbilissi avec des drapeaux géorgiens flottant sur leur voiture, alors que Tbilissi ne se trouve qu'à une heure de voiture du terrain des opérations. Et aujourd'hui, dans mon (presque) village natal de Tkviavi, des pilleurs ont tué cinq personnes, selon un habitant  [avec qui j'ai parlé au téléphone].

Le gouvernement russe a abandonné ses citoyens en Géorgie. Ils appellent l'ambassade [de la Fédération russe] à Tbilissi, demandant de l'aide (les vols directs vers la Russie ont été supprimés), mais on leur répond, débrouillez vous pour partir par vos propres moyens, nous-mêmes sommes pour ainsi dire sous les bombes. Au pays (en Russie), néanmoins, les médias les décrivent comme quasi-menottés et retenus en otage pour les Géorgiens, alors que pas un seul citoyen géorgien n'a pas prononcé un mot plus haut que l'autre en leur présence.

[Vladimir Poutine et Mikhail Saakashvili], j'espère qu'un jour vous pairez cher pour tout ceci.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site