Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Paraguay : Le nouveau Président renonce à son salaire

Le mandat du nouveau [en anglais] Président du Paraguay [en anglais], Fernando Lugo [en anglais], a débuté par l'annonce qu'il allait renoncer à son traitement. “Je n'ai pas besoin de ce salaire, qui appartient aux plus pauvres” [en espagnol] a déclaré Lugo [à signaler que le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz a aussi proposé ses services au Paraguay gratuitement]. Les blogueurs locaux ont des points de vue différents à ce sujet : certains applaudissent cette décision, d'autres se demandent comment Lugo fera face à ses dépenses personnelles.

Carlos Rodríguez, sur le blog d'informations citoyen Rescatar [en espagnol], rend compte de certaines réactions dans la presse minimisant la portée de ce geste en soulignant que l'ancien prêtre qu'est Lugo n'a pas de femme ni d'enfants à charge, tandis que d'autres se demandent comment il utilisera les fonds réservés à la Présidence. Carlos Rodríguez, lui, voit les choses différemment :

En ese contexto, el anuncio de Lugo de renunciar a su salario, nosotros lo interpretamos como un mensaje de “no vengo por el dinero”.
Trascendente y crucial mensaje en una nación en la que un elevado porcentaje de políticos, elevadísimo más bien, se lanza al ruedo en busca de poder político para alcanzar lo más pronto posible el poder económico, justamente robando.

Dans ce contexte, l'annonce de Lugo de renoncer à son traitement, nous l'interprétons comme le message : “je ne suis pas là pour l'argent”. Message transcendant et crucial dans une nation dans laquelle un pourcentage élevé, et même très élevé, de politiciens, se lance dans l'arène à la recherche du pouvoir politique pour atteindre le plus rapidement possible le pouvoir économique, en volant.

Jorge Torres Romero, sur le blog Detrás del Papel [en espagnol], ne voit pas les choses d'un même œil et ne pense pas que s'agisse d'une décision sage :

Al día siguiente de este anuncio de Lugo, algunos medios de prensa lanzaron la pregunta si quien se animaba seguir el ejemplo del presidente. Obviamente, nadie. Federico Franco, por ejemplo, aclaró que tiene una familia que mantener y vaya razón más que suficiente para no desprenderse de ese derecho legítimo de cobrar su salario.

¿De qué va vivir el presidente?¿Quién pagará por su ropa, su comida y otros gastos que pueda tener?¿Es tanto el ahorro que tiene?¿Vivirá de la renta de sus inmuebles?¿Estará pagando sus impuestos? ¿O esperará la colaboración, los regalos e invitaciones de los amigos?

Le lendemain de l'annonce de Lugo, certains médias ont posé la question de savoir si quelqu'un avait l'envie de suivre l'exemple du Président. Bien entendu, personne. Federico Franco (le nouveau Vice-Président), par exemple, a déclaré qu'il avait une famille à nourrir et donc une raison plus que suffisante pour ne pas renoncer à son droit légitime de percevoir son traitement.

De quoi va vivre le Président ? Qui paiera pour ses vêtements, pour sa nourriture, et pour les autres dépenses qu'il pourrait avoir ? Est-ce que ce sont ses économies ? Vivra-t-il des revenus de ses immeubles ? Paiera-t-il ses impôts ? Ou attendra-t-il l'aide, les cadeaux et les invitations de ses amis ?

Photo miniature par Fernando Lugo APC utilisée sous licence Creative Commons.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site