Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Blogueur de la semaine : Siniša Boljanović en Serbie

Siniša Boljanović n'avait jamais touché à un blog quand il s'est proposé pour contribuer à Global Voices par des revues des blogs serbes, en 2007. Il avait lu un article sur Global Voices sur un site d'informations serbe et était si motivé par le projet qu'il s'est formé pour écrire en anglais et utiliser la plateforme de blogs WordPress (utilisée par Global Voices pour publier son site), en dépit d'un obstacle majeur : Siniša est aveugle.

Au cours de cette première année, Siniša a publié des revues de blogs sur les crimes de guerre aux Balkans, sur l'arrestation de Radovan Karadžić, les droits humains, la politique serbe et l'indépendance du Kosovo.

Siniša vit avec sa famille dans la ville de Novi Sad, connue pour le festival de musique EXIT. Il est diplômé de langue et littérature serbe à l'université de Belgrade. Il n'a pas encore ouvert son blog personnel, mais cela ne saurait tarder. Pour l'instant, il travaille à la création d'un nouveau site Lingua, Global Voices en Serbe.

Durant son temps libre,  Siniša aime la lecture et écrit parfois des nouvelles. Avant de devenir aveugle, il aimait jouer au tennis. Il est aujourd'hui fan des joueurs de tennis serbes  Novak Djoković, Janko Tipsarević, Ana Ivanović et Jelena Janković, mais aime aussi Roger Federer et Maria Sharapova.


Les auteurs serbes Ljubiša Bojić et Siniša Boljanović au Sommet de Global Voices à Budapest en 2008, Photo de Elia Varela Serra

Comment avez-vous découvert Global Voices?

Un jour, en mai 2007, en surfant sur Internet, je suis tombé par hasard sur un interview de la co-fondatrice de Global Voices, Rebecca MacKinnon, sur le site d'informations serbe Link. Je n'en avais jamais entendu parler avant. Mais dès la première phrase de Rebecca que j'ai entendu (par lecture automatique), j'ai compris que Global Voices était un projet sérieux, moderne, et intéressant. En entendant l'interview, je me suis souvenu du vieux proverbe latin :Vox populi vox Dei (‘La voix du peuple est la voix de Dieu’). Je pense que s'il y a plus de voix qui s'expriment, il y aura plus de vérité dans le monde.  A ce moment précis, c'est ainsi que m'est apparu le projet Global Voices, une version moderne de ce proverbe. Je me suis bien sûr tout de suite connecté au site.  

Quelle est votre expérience la plus mémorable?

Chaque fois que je repense à mon premier billet écrit pour Global Voices, je suis à nouveau vert de peur. Quelques jours après avoir lu l'interview de Rebecca, j'ai voulu écrire un article pour le site. A l'époque, je ne parlais presque pas l'anglais. Je ne savais pas utiliser la plateforme de blogs WordPress. Je ne savais rien sur ce qu'il fallait faire pour contribuer au site. En même temps, j'étais très enthousiaste, et j'avais vraiment envie de publier un premier article. Toute la journée, je traduisais ce que j'avais écrit en utilisant un dictionnaire Serbe-Anglais.  Ljubiša Bojić, l'autre contributeur de Global Voices pour la Serbie, et  Veronica Khokhlova, l'éditrice pour l'Europe centrale et de l'Est, m'ont généreusement aidé, et grâce à eux, j'ai réussi à aller au bout de cette folle entreprise. Je m'en souviendrai toute ma vie.  

Quel logiciel utilisez-vous pour lire et écrire en ligne en tant que non voyant ?

Les aveugles et les mal voyants utilisent des logiciels de lecture audio automatique de l'écran, pour déchiffrer le texte numérique. Avec ces logiciels, nous utilisons des raccourcis de clavier, pour remplacer la souris. J'utilise  Jaws. C'est l'un des meilleurs lecteurs. Beaucoup d'applications sont compatibles avec  JAWS, dont les traitements de texte, les encyclopédies, les logiciels de gestion et comptabilité (de type Excel), les services d'e-mails et de messageries instantanées, etc. 

Par exemple, si je veux naviguer dans une page web avec Internet Explorer, j'utilise les flèches directionnelles du clavier ou les touches TAB haut de page/bas de page. Jaws peut lire tout ce qui est texte sur la page. Si je veux aller sur un site en particulier,  je fais le raccourci “ALT+D” pour changer l'URL dans la barre de navigation. Jaws dit alors : “Adresse – Modifier”.

Quand j'entends ça, je peux donner l'adresse.

En plus des raccourcis-clavier de Jaws, on peut utiliser aussi les raccourcis claviers de Windows. Ils ne sont pas conçus spécifiquement pour les aveugles et les mal voyants. Vous pouvez voir ces options dans presque toutes les applications et les utiliser en remplacement de la souris.

Comment rédigez-vous vos revues de blogs pour Global Voices?

Je n'ai aucun problème particulier car j'utilise la plateforme de blogs WordPress, qui est compatible avec les logiciels de lecture vocale.


Vera, Siniša, Ethan Zuckerman et Ljubiša au Sommet Global Voices de Budapest en 2008. Photo de Ljubiša Bojić.

Quels sont les sujets, pour la Serbie, dont vous souhaitez particulièrement parler au reste du monde ?

La Serbie peut communiquer avec le monde sur de très nombreux sujets intéressants. Malheureusement, nous vivons dans l'ombre des problèmes politiques.  Je suis sûr que nous allons communiquer de plus en plus avec l'Union Européenne dans les prochains mois, pour que la Serbie devienne membre le plus rapidement possible. Le régime de Slobodan Milošević a isolé la Serbie pendant plus de dix ans, mais c'est un beau pays et attirant sous de nombreux aspects. Nous pouvons faire connaître aux internautes la Serbie sous l'angle du tourisme, de l'économie, l'industrie, le sport, et de nombreux autres aspects.

A quand un site Global Voices en serbe ?

Je suis très content d'annoncer qu'un site Global Voices en serbe est en préparation. Mon amie Dijana Djuričković, qui sera l'une des traductrices, est en train de construire le site. J'espère que le premier billet traduit en langue serbe sera publié en ligne début septembre.  

Que suggérez-vous personnellement pour améliorer le site Global Voices ?

Global Voices s'améliore sans cesse avec le temps. Il y a des nouveautés intéressantes, comme la possibilité d'enregistrer des versions audio des billets publiés. C'est une option qui rendra Global Voices accessible à différents profils de lecteurs.

Je pense aussi que d'autres publics pourraient trouver leur place sur Global Voices à l'avenir. Par exemple, je m'intéresse beaucoup à ce que pensent les ados dans le monde. Je me souviens que quand j'avais 13-15 ans, je voulais savoir comment les gens de mon âge dans le monde vivaient, quels problèmes ils avaient, ce qu'ils pensaient, etc.

J'aimerais beaucoup qu'un site “Global Voices Jeunes” soit proposé, où des ados pourraient lire les contributions d'autres ados.  Pour commencer, nous pourrions tous chercher quelques garçons et filles de différents pays et les encourager à bloguer. Je vois cela comme l'une des façons d'améliorer Global Voices.

Votre fille Maša bloguera-t-elle, selon vous ?

Je crois que oui. C'est une petite fille très futée et curieuse. Elle a presque 4 ans et je vais l'inscrire dans une école anglophone. Elle aime beaucoup l'ordinateur et elle sait déjà taper sur le clavier. C'est peut-être à cela que l'on reconnaît les futurs blogueurs.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site