Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : Les Mexicains défilent contre la violence

CandleExcédés par la montée de la violence [en anglais] dans leur pays depuis un an, les Mexicains ont manifesté silencieusement, ou participé à des veilles de protestation le dimanche 31 août 2008, dans tout leur pays, mais aussi au Costa Rica, aux États-Unis, en Espagne, en Israël, en Pologne et en Angleterre. Le site Internet Illuminons le Mexique [en espagnol] explique qui a organisé ce mouvement de protestation et ses motivations, et il en mettra bientôt en ligne des vidéos et des photos de ces manifestations.

MaJaDeRiA [en espagnol], une blogueuse colombienne qui vit au Mexique, décrit sur son blog sa participation à cette manifestation, et remarque à quel point elle a été marquée par la séparation des classes sociales. Les classes aisées étaient de sortie, mais sont restées au point de départ, la colonne de l'Ange de l'Indépendance. Les classes moyennes et populaires, connues sous l'appellation de “classes qui prennent le métro”, elles, ont manifesté jusqu'au Zócalo [la place centrale de Mexico]. La blogueuse pose un certain nombre de questions aux citoyens mexicains :

• Por que no había una unanimidad de consignas?. Entre pedir la paz, pedir que si no cumplen renuncien y pedir que se acaben los secuestros….qué era lo que en realidad pedían?.
• Nunca entendí por que la marcha no era contra la violencia, sino contra la inoperancia de las autoridades. Una cosa va de la mano de la otra?. No debería uno marchar contra la violencia y pedir la revocatoria del mandato de las autoridades en otra parte?.
• Quién es el malo acá?. Los delincuentes, las autoridades, o quién?.
• Por qué llegar al Zócalo y no a los Pinos?. (a.k.a la casa del Presidente).

- Pourquoi n'y avait-il pas unité dans les slogans ? Entre demander la paix, demander que ceux qui ne font pas leur travail démissionnent et demander que les enlèvements s'arrêtent… qu'est-ce qu'ils demandaient vraiment ?
– Je n'ai pas compris pourquoi la manifestation n'était pas contre la violence, mais contre l'inefficacité des autorités. Une chose ne va pas sans l'autre ? Ne devrait-on pas défiler contre la violence et demander la révocation du mandat des élus ?
– Qui sont les méchants ? Les criminels, le pouvoir, ou qui d'autre ?
– Pourquoi aller au Zócalo et pas aux Pins (c'est-à-dire à la résidence du Président) ?

Sa vidéo (ci-dessous) est sur Blip.tv. Ses cartons de commentaires [en espagnol] disent : “Est-ce que les manifestations ne servent qu'au commerce informel ? Mais je sais qu'à la manifestation de Mexico il y avait BEAUCOUP de monde. C'était bon de voir ces gens manifester.”

yazpeace a mis en ligne une vidéo (ci-dessous) de la veille qui a eu lieu à Monterrey :

Crédit photographique : photo d'une bougie de skyseeker.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site