Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arabie Saoudite : Pas de pétrole gratuit pour Sean Puff Diddy Combs

Le rapeur américain Sean Puff Diddy Combs a lancé un appel à ses “frères et soeurs d'Arabie Saoudite” et d'autres pays producteurs de pétrole à lui faire des donnations en pétrole pour qu'il puisse continuer à se déplacer en jet privé.

L'artiste multi-millionnaire se plaint que le prix du pétrole l'empêche d'utiliser son jet privé, et qu'il en est maintenant réduit à prendre des vols commerciaux. Il a lancé son appel dans la vidéo suivante sur son vlog (vidéo-blog):

Réactions des blogueurs saoudiens…. Saudi Jeans s'amuse [en anglais]:

Le rapeur Sean Puffy Combs se plaint du prix du pétrole, et de ne plus pouvoir utiliser son jet pour faire la navette entre New  York et Los Angeles deux fois par mois. Il supplie les Saoudiens de lui envoyer du pétrole gratuit. Désolée, Bro’, tu vas rien recevoir de ce côté du monde, parce que, au cas où tu serais pas au courant, nous n'avons pas des puits de pétrole dans nos jardins pour distribuer gratuitement du pétrole.

Rasheed Abou-Alsamh ajoute [en anglais] :

Puffy dit qu'un aller-retour lui coute 200 000 $ en essence et qu'il ne peut plus selon lui se le permettre. Dans la vidéo, il demande aux “frères et soeurs d'Arabie saoudite” de lui envoyer du pétrole gratuitement.

Je ne pense pas qu'il reçoive un envoi de pétrole de sitôt, les Saoudiens ont démontré à de multiples occasions qu'ils étaient assez têtus quand il s'agit du prix du baril. Un artiste super-riche comme Puffy peut à la limite être invité à donner un récital privé pour la famille royale, mais recevoir du pétrole gratuit, il peut se brosser !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site