Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon: Nike s'achète un parc public

Nike Japon, la filiale japonaise de la multinationale d'équipement sportif Nike, va rebaptiser un parc public en plein centre de Tokyo , dans le quartier de Shibuya : le Miyashita Park [en japonais] [宮下公園], deviendra  le “Nike Park” [en japonais]. Les “naming rights” (droits pour rebaptiser un lieu du nom d'un sponsor) ont déjà été achetés à la municipalité pour la somme de 150 millions de yens ; les paiements seront échelonnés sur les cinq prochaines années mais le feu vert pour les travaux a été donné en août dernier. Avec son investissement d'environ 450 millions de yens pour réhabiliter le parc, Nike va fournir des infrastructures de loisir tels qu'un skate park et un café, qui s'ajouteront aux deux actuels terrains de futsal .

Cette tendance à rebaptiser les structures tels que les stades et les hôtels de ville du nom des marques de leurs sponsors n'est pas nouvelle au Japon, comme le prouvent les exemples du CC Lemon Hall [en japonais], du Nissan Stadium [en japonais]  et du Ajinomoto Stadium [en japonais]. Néanmoins, dans le cas du Miyashita Park, l'acquisition du droit de sponsoring par une société d'équipement aussi controversée que Nike semble avoir suscité une réelle indignation chez les habitants de la municipalité de Shibuya et d'autres citoyens. En devenant un lieu payant et accessible aux clients qui paieront un droit d'entrée, le nouveau parc ne pourra plus accueillir les sans-abris qui y vivent et qui seront obligés de le quitter. Ce changement, qui constitue un soulagement pour certains, n'en demeure pas moins un acte de violence pour les autres. 

Pour ces diverses raisons, des volontaires se sont réunis pour constituer un mouvement du nom de La coalition de protection du nom “Miyashita Park” contre le nom “Nike Park” (みんなの宮下公園をナイキ化計画から守る会)[en japonais], dont les objectifs sont les suivants [en anglais]:

Nous nous opposons à ce que notre parc devienne Nike Park pour les raisons suivantes:

1) Selon le plan de rénovation, le Miyashita Park deviendra un parc réservé aux passionnés de sports. Ceci implique que ce lieu résolument public, où les gens viennent gratuitement et qu'ils utilisent assidument encore maintenant, deviendra un espace commercial profitant à une entreprise. Les personnes qui n'utiliseront pas les services du parc, ne pourront pas non plus s'y relaxer. Ce qui aura des conséquences négatives sur la société au sens large et plus généralement qui remettra en cause la façon dont les gens socialisent.

2) Depuis des années, le Miyashita Park est célèbre car c'est le lieu où de nombreux groupes de citoyens tiennent leurs meetings et où commencent et s'arrêtent les manifestations et autres événements locaux. De plus, il représente un abri où peuvent se réfugier de nombreuses personnes contraintes à vivre dans la rue. Il est évident que ce plan priverait ces groupes et ces individus d'un lieu d'expression libre et aussi d'un lieu de vie quotidienne.

3) Ce project a été imposé à la municipalité, de manière verticale et autoritaire, par le maire de Shibuya et un certain nombre de membres de l'assemblée. Ni l'assemblée municipale, ni le conseil d'urbanisme de la ville n'ont été consultés et il est pratiquement impossible de trouver des informations dans les documents mis à la disposition du public. De plus, nous voudrions savoir de quelle manière Nike s'est vu associé à ce projet. Nike est la société par laquelle l'inquiétant problème du travail des enfants en Asie a été mis en exergue, avec ses cas reconnus de travailleurs battus et/ou molestés par la direction. Il est vraiment difficile de croire que Shibuya-ku [la municipalité de Shibuya] ait suivi un processus démocratique qui refléterait fidèlement la volonté des habitants à l'égard de ce plan.

STOP: Opposition to the Nikization of Miyashita Park
STOP: Opposition à la Nikization du Miyashita Park (par Irregular Rhythm Asylum)

Dans le blog Tsurumi`s text, Tsurumi condamne la tendance actuelle à tout commercialiser, le Nike-Miyashita Park n'étant qu'un exemple.

「ナイキ公園」になると言っても、渋谷公会堂が「渋谷C.C.Lemonホール」に変わるとか1)、東京スタジアムが「味の素スタジアム」になる2) といったネーミングライツ(施設命名権)売却だけの問題ではない。

De plus, sa transformation [de Miyashita Park] en Nike Park n'est pas juste un problème de droit de sponsoring, comme dans le cas du Shibuya Public Hall, qui est devenu le Shibuya C.C. Lemon Hall, ou le Tokyo Stadium, qui est devenu le Ajinomoto Stadium.

[…]

ここをナイキがカネを取る有料の施設に変えようとしているのだ。これによって皆がタダで休むこともできなくなるばかりか、夜間は鍵がかけられ、ここで生活している野宿者も追い出されてしまう。
こうした「カネを払わないと休むことも水を飲むこともできなくなり、生活空間が企業の宣伝広告で埋まる」なんてことは、単に宮下公園で起ころうとしている特殊なことではなく、我々の身の回りでもすでに、そして世界中でますます広がっている由々しい事態だ。

Nike va transformer l'endroit en une structure payante qui engrange de l'argent. Par conséquent, non seulement les gens ne pourront plus s'y relaxer gratuitement, mais en plus, il sera fermé à clé la nuit et les sans-abris qui y dorment devront en partir. 
“La logique du “si vous ne payez pas, vous ne pourrez pas vous y relaxer ou y prendre un verre”, la disparition des lieux de vie sous l'emprise du marketing d'entreprise ne relèvent pas uniquement du Miyashita Park, mais reflètent plutôt une situation qui s'insinue peu à peu autour de nous, partout dans le monde.

Nike, JUST DO NOTHING or go home
Nike, NE FAIS RIEN ou rentre chez toi ( par Irregular Rhythm Asylum)

Un autre blogueur, Mendosugiru-san (めんどすぎるさん), dans le blog Hima ni makasete (暇にまかせて), exprime son opinion sur ce que devrait être un parc public:

あのね、ナイキが何を考えて、公園をレジャー・スポーツ施設化しようとしてるかは、わからん。
さらに、公園をそう言う方向にすると言うのには、賛成しない。
公園は、もっと無目的に、これと言った施設も要らないし、みんながぼんやり時を過ごせる場所であるべきだと思うのよ。

Je ne comprends absolument pas ce que Nike veut faire en tentant de transformer un parc public en une structure de loisirs et de sports.
Et en plus, je ne suis pas d'accord avec l'orientation [qu'ils veulent] donner au parc. 
Un parc n'a pas besoin d'une utilité précise, nous n'avons pas besoin d'un complexe précis, ce dont nous avons besoin, c'est juste un endroit où les gens peuvent passer le temps.

だから「公園を柵で覆い、夜間は施錠する」と言うのはね、これはダメだ。
こう言うのは、公園と呼ぶにふさわしくない。

C'est pour cela qu'il est mauvais de dire: “Clôturons le parc et fermons-le à clé le soir”.
On ne peut pas appeler cela un parc.

そう言う意味では守る会が言うように利用者がスポーツ愛好家に限られる可能性が高くなり、みんなの公園じゃなくなってしまう。そう言うのは、公園とはすでに呼ばない気がするのだよ。

C'est dans ce sens que, comme l'a dit la coalition [de défense du parc], il deviendra très probablement “un parc réservé aux passionnés de sports”, et non plus un parc pour tous. C'est pour cela que je pense qu'on ne peut plus l'appeler un parc.

が、行き場のないホームレスは追い出されると言うのは違う。
もともと、公園に勝手に住み着くことは許されない。公園は公共の場であり、住居では無い。
そこに、ブルーシートを張って、住居を作る自由など、誰にもない。許されない話。

Pourtant ceci ne revient pas à dire que “ des sans-abris qui n'ont pas d'endroit où aller seront jetés à la rue”.
Je ne suis pas d'accord avec l'usage arbitraire d'un parc comme un lieu d'habitation. Un parc est un lieu public, pas une résidence.
Personne n'a le droit d'y poser sa couverture bleue et d'en faire un lieu de résidence. Je ne peux accepter cela.

Nike Park? No thanks.
Nike Park? Non merci. (par Irregular Rhythm Asylum)

Pendant ce temps, Sato Rei (佐藤零) sur son blog Matarei (またれい)critique acerbement [en japonais, en anglais] la décision d'accorder la gestion d'un parc public à Nike:

とりあえず、誰でも無料で行き交える当たり前の場所である「公園」を、企業が買い取って経営するのは、絶対にダメ!!
アホか!
そして圧倒的にダサイ!
しかも、ナイキは、アジアでのひどい児童労働も問題化している。
ああ、何て恥ずかしい、何て愚かしい、ひたすらに文化を殺し続ける国!

Pour commencer, il est complètement inacceptable qu'une entreprise puisse acheter et assurer la gestion d'un “parc”, un lieu où, par définition, tout le monde devrait pouvoir aller et venir gratuitement !!
Sont-ils stupides ?!
Et puis, c'est vraiment moche !
En plus, Nike a été à l'origine de tant de polémiques en Asie concernant le travail des enfants.
Aah, quelle honte, quelle folie que ce pays qui ne fait rien d'autre que de tuer sa propre culture !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site