Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Seize victimes dans l'attentat contre l'ambassade des Etats-Unis

Seize personnes ont été tuées aujourd'hui 17 septembre par un attentat à la voiture piégée et à la roquette contre l'ambassade des Etats-Unis à Sana'a, au Yémen. Une blogueuse se trouvait à proximité des lieux. [Tous les liens pointent vers des sites en anglais]

Carpetblogger, un Américaine résidant en Turquie mais de passage au Yémen, écrit :

Nous étions dans le hall de l'hôtel Burj al Salam il y a une heure quand nous avons entendu deux explosions, mais nous n'y avons pas prêté grande attention. La détonation était assez proche pour que les vitres tremblent un peu. Environ une demi-heure plus tard, des  informations ont commencé à arriver selon lesquelles l'ambassade des Etats-Unis avait été attaquée. Les informations de la TV du Yémen disent qu'il y a d'abord eu l'explosion d'une voiture piégée, suivie par des coups de fer. Il y a des blessés.  A l'heure actuelle, ils attribuent l'attentat à Al Qaida, qui est de plus en plus active dans ce pays. L'ambassade des Etats-Unis est située près de l'hôtel Sheraton. Les informations confirment que c'était bien l'ambassade, et pas la zone autour.

Dans son billet suivant, elle écrit :

Les informations locales disent que l'ambassade est en train d'être évacuée par hélicoptère. Je viens de voir un hélicoptère passer dans cette direction. J'ai des photos, mais pas le temps de les télécharger.

D'Arabie Saoudite, la blogueuse américaine  Stilettos in the Sand raye le Yemen de la liste possible des destinations touristiques, après cet attentat. Elle écrit :

Ce n'est pas que nous pensions aller à Yemen dans un proche futur, mais… Ceci veut dire que nous ne retiendrons CERTAINEMENT pas le Yemen pour des vacances. Jamais. Ce n'est pas la première fois cette année que les Occidentaux sont pris pour cibles. Et après avoir lu cet article dans Gulfnews, je pense qu'il est conseillé de choisir des pays plus accueillants pour de courtes vacances.

Jane Novak, qui écrit sur le blog Armies of Liberation a d'autres informations sur l'attentat ici.

Il est bien connu que le Yémen est le berceau de la famille d'Osama bin Laden et que l'ambassade des Etats-Unis a été déjà ciblée  […]

La dernière fois que nous avons entendu parler du Jihad Yéménite était pas plus tard que le mois dernier quand ils ont revendiqué un attentat suicide à la voiture piégée à Hadramout, et annonçaient un prochain attentat dans la capitale.

Jane Novak, qui couvre l'actualité du Yemen sur son blog, fait la liste des précédents attentats qui ont frappé le pays :

Septembre 2006, attaques synchronisées sur des installations pétrolières à Marib et Hadramout

Juillet 2007, un attentat à la voiture piégé dans un lieu touristique de Marib a tué huit touristes espagnols.

En juillet 2008, une voiture piègée devant un commissariat de police à Sayoun Hadrmaout : un mort, 18 blessés

Au début de l'année 2008, des attaques au mortier ont été lancé à Sana's contre des cibles occidentales, dont l'ambassade des Etats-Unis, celle de l'Italie, et un complexe immobilier pour les Occidentaux. Après l'attentat suicide de juillet dernier, qui a tué un policier et fait 18 blessés à Sayoun, dans la province de Hadramout, au Sud-Est du pays, les autorités ont arrêté plus de cinquante suspects dont le leader de l'AAIA Khalid Abdul Nabi et le Saoudien  Muhammad bin Nayif al-Qahtani. Après les arrestations, le Yemen a annoncé qu'il avait déjoué un attentat en Arabie Saoudite contre les installations pétrolières.  Pour l'histoire de al-Qaida au Yemen et le contexte historique, vous pouvez consulter la catégorie al-Qaeda de mon blog.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site