Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan: “Nous brûlons sous le feu d'un nouveau 11 septembre”

 [Photo “L'hôtel Marriott en flammes” de Saade-e-Shahid]

Hier soir samedi 21 septembre 2008, aux environs de huit heures, Islamabad a été secouée par le pire attentat suicide de l'histoire du Pakistan. Celui-ci a eu lieu à l'extérieur du Marriott Hotel à Islamabad. Apparemment, 1000 kilos d'explosifs auraient été utilisés dans l'attentat, qui a fait au moins à 67 morts et 203 blessés. Les officiels du pays ont nommé cette attaque “le 11/09 du Pakistan”. Des Pakistanais de tous horizons ont exprimé leur colère et ont condamné cet acte lâche et mortel.

Les opinions exprimées dans la blogosphère pakistanaise vont dans diverses directions: certains associent l'attentat aux Talibans et soupçonnent l'implication de l'Inde, alors que les autres y voient les conséquences de la politique américaine.

Dr. Hassan Asfahani  du The Pakistani Spectator [en anglais] rend l'administration responsable. Il déclare:

Si cet attentat a été perpétré par les Talibans, comment expliquer que la voiture ait traversé les Régions tribales fédéralement administrées (FATA), sans jamais avoir été contrôlée jusqu'à Islamabad. Ceci est impossible. 

Il faut croire que les terroristes ont un réseau actif de connections internes à Islamabad et ses environs. La semaine dernière, une attaque sanglante a eu lieu à Wah Cantt, une banlieue d'Islamabad et 200 personnes y ont trouvé la mort. L'an dernier, l'ex-président Pervez Musharraf a échappé à une tentative d'attentat contre son avion à Rawalpindi. Dans tous les cas, il y avait des complicités internes.

Certaines personnes relient cet attentat à celui de Delhi et concluent à la possible implication du RAW (Research and Analysis Wing, agence de renseignements de l'Inde). Dr. Awab Alvi de Teeth Maestro [en anglais] fait l'analyse suivante:

Selon mon analyse, l'agence d'espionnage indienne RAW est très probablement impliquée dans cet attentat, en représaille contre les récentes attaques en Inde. C'est un brillant stratagème de causer une explosion mortelle à la veille du discours du Président Zardari devant les deux chambres du parlement, pour éclipser ses nouveaux commentaires.

Que pouvons-nous faire??? Rester assis à la maison à écrire des emails et à envoyer des SMS n'y fera rien et les terroristes mettront notre pays à genoux. Si vous croyez au Pakistan, nous devons unir nos efforts et dire STOP AU TERRORISME. Remarquez que ce STOP signifie une condamnation ferme et radicale des Talibans, des raids américains sur le Pakistan et de notre insurrection armée .

Voici ce que Adnan Siddiqi [en anglais] a à dire:

La question ici est : comment en sommes-nous arrivés là ? Je constate que nous sommes toujours victimes de la propagande, qui s'avère vraie à certains moments. Pourtant, de manière générale, nous ne cherchons pas à savoir si ce que l'on nous dit est vrai ou pas. 

Durant les vingt dernières années, chaque évènement malheureux était imputé à Ghair Mulki Hath.  Souvent, cette ghair mulki hath (main de l'extérieur) était simplement l'Inde. Je dis que si l'Inde est véritablement impliquée, alors pourquoi n'avons-nous pas le cran de le dire haut et fort quand tous nos gouvernements disent avoir des preuves de cette implication ? A ceux qui ont posé la question, on a répondu que c'était dans l'intérêt national.

We Cite [en anglais] y voit un symptôme de l'état de guerre:

“Cela fait déjà longtemps que la guerre est arrivée à la porte du Pakistan. Il est vraiment dommage de voir que jusqu'à hier, beaucoup d'entre nous refusaient cette réalité. C'est terminé. Ils ne peuvent plus la refuser, maintenant que La Guerre est entrée dans nos maisons et a poussé jusque dans nos salons, nos chambres, nos jardins et partout autour de nous.

Le Pakistan est attaqué !”

Pratiquement tous les blogueurs pakistanais ont écrit sur cette tentative d'épouvanter la population, je regrette de ne pouvoir tous les citer. Depuis des années, le Pakistan est unanimement rendu responsable du terrorisme. En fait, c'est bien nous qui avons le plus souffert de ces attentats, nous en avons été victimes et finalement, ce sont d'innocents Pakistanais [en anglais] qui meurent d'une mort anormale et violente.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site