Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guatémala : “Gasolina” élu meilleur film sud-américain

Le Guatémala arrive souvent en première position dans des catégories telles que : corruption, pauvreté, illettrisme, violences contre les femmes. C'est bien pour cela que la communauté des blogueurs et des artistes sont ravis quand une bonne nouvelle arrive enfin. Nous avons remporté le prix du Meilleur Film Latino-américain au Festival de San Sebastian, en Espagne. En fait, nous n'avons rien gagné. C'est le jeune producteur du Guatémala, Julio Hernandez, pour son film  “Gasolina”.

Tous les moins de 35 ans sont aux anges ! Sourires et félicitations de toutes parts !

Détail le plus intéressant : les films primés récemment ne décrivent pas le Guatemala comme le paradis, un lieu parfait et heureux, mais choisissent de montrer ses réalités. Il s'agit du second film primé cette année.  Blogger Jacri, parent d'un membre  de l'équipe de tournage, a été le premier à annoncer que le film avait reçu un prix à San Sebastian :

Son las 8:00 de la mañana hora de Guatemala y entra una llamada yo en ese momento todavía estaba durmiendo y mi mama contesta el teléfono luego solo escucho que ella empieza a llorar de la emoción al recibir la noticia desde España diciéndole de que habían ganado a la categoría en la que estaban nominados Horizontes Latinos

II est 8 du matin au Guatémala, et quelqu'un vient de m'appeler, alors que je dormais. Ma mère a pris l'appel, et j'ai entendu qu'elle commençait à crier de joie, car ils – son frère et l'équipe- venait de gagner le prix Latin Horizons latins.

Charakotel [en espagnol], un blogueur du Guatémala rural qui vit au Danemark, félicite Julio de son lointain pays et résume brièvement le scénario :

Haber logrado realizarla en Guatemala supone ya un triunfo, por la escasa -o nula- presencia institucional en el apoyo al arte, los obstáculos financieros, los cangrejos, etcétera, etcétera. El galardón es, entonces, doblemente merecido.

Quel remarquable succès, produire un film au Guatémala est déjà une prouesse, à cause des restrictions, ou de l'absence, de soutien institutionnel à la création artistique, à cause des obstacles financiers, des fameux  “crabes” (ceux qui vous empêchent de progresser), etc, etc. Ce prix est doublement mérité.

Du Brésil, un poète guatémaltèque qui passe une année en résidence à San Pablo, a été le second à annoncer la nouvelle, et lui a consacré un espace sur son blog, qu'il a intitulé : Un peu de foi : Horizons  Latino- americans [en espagnol].

Este merecido premio le dará la resonancia que merece a la película de nuestro querido Julio, al mismo tiempo que podrá poner en los ojos y oídos de muchos las imágenes y sonidos de la tan cacareada Guatemala de posguerra, con sus juventudes perdidas e incendiarias. Desde ya me pongo a ver cómo traemos ese largometraje para el Brasil, donde de seguro disfrutarán tan particular historia y la espléndida forma en que Julio la cuenta.

Ce prix très mérité donnera une résonance au film de notre cher Julio, et permettra aussi de montrer à de nombreux yeux et oreilles les images et les sons du Guatémala troublé d'après la guerre civile, et de sa jeunesse perdue et incendiaire. A partir d'aujourd'hui, je mène campagne pour que le film soit diffusé au Brésil, où les spectateurs apprécieront, j'en suis sûr, cette histoire singulière et la façon splendide dont Julio la raconte.

Grâce aux efforts d'un groupe de jeunes Guatémaltèques  (les acteurs étaient presques tous des ados amateurs) et à un excellent metteur en scène, NOUS partagerons notre ville, nos histoires, notre réalité avec beaucoup d'autres dans le monde. Le pays n'est pas parfait, mais c'est un endroit où il existe encore des petits coins où les rêves peuvent se réaliser. J'espère que vous pourrez aller voir Gasolina dans votre ville ! Habemus Guatemalan Cinema !

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site