Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Somalie : La piraterie, ce n'est pas un jeu

 

D'aucuns ont tendance à considérer que la piraterie consiste à copier des oeuvres protégées par le droit d'auteur, ou même que c'est un style de vie disparu depuis longtemps, qu'on célèbre durant la Journée “Talk like a pirate” (“Parler comme un pirate”) (en anglais). Dans certains pays, cependant, la piraterie est une affaire sérieuse et d'actualité contre lequel il faut se défendre en navigant dans les eaux internationales. Sur les vidéos que nous vous présentons aujourd'hui, le Programme Alimentaire Mondial , qui doit engager des officiers de sécurité pour surveiller ses cargos qui naviguent vers la Somalie pour livrer de la nourriture , et des vlogueurs de Corée et des Emirats Arabes Unis, qui parlent de la piraterie contemporaine.

 

Jolly Roger par **spaceMonkey**

Le correspondant du site Rocketboom (en anglais), Ruud Elmendorp, accompagne le voyage d'un cargo du Programme Alimentaire Mondial et nous montre (en néerlandais, sous-titres anglais) la protection nécessaire pour que ces bateaux arrivent à bon port en toute sécurité :

 

Sur YouTube, le vlogueur mankind4ever des Emirats Arabes Unis parle (en anglais) du navire ukrainien contenant des armes destinées au Kenya, qui a été arraisonné en route par des pirates somalis :

 

Le vlogueur Danismyuncle, en Corée du Sud, parle aussi (en anglais) du récent kidnapping perpétré par des pirates somaliens sur un bateau thaïlandais, et raconte comment, la rançon payée, ils ont libéré leurs otages et ont repris la mer pour commettre de nouveaux délits :

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site