Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Caraïbes : Hommage à Alton Ellis

Late Jamaican musician Alton Ellis
“Alton Ellis”, photo d'Eric Oliviera, publiée avec son autorisation. Visitez le compte flickr d'Eric Oliviera.

Alton Ellis, le musicien jamaïcain qui fut le pionnier du rocksteady dans les années 60, est mort le 10 octobre dernier [en anglais] d'un cancer. Comme le fait remarquer Jamaica Gleaner [en anglais], même si Ellis n'a jamais eu une notoriété à l'international, contrairement à certains de ses contemporains comme Bob Marley and Jimmy Cliff, le “grand-père du rocksteady” a beaucoup influencé la génération suivante de musiciens jamaïcains, et il est depuis longtemps devenu une légende de la scène musicale jamaïcaine.

Quand la nouvelle de son décès s'est répandue,  la communauté des musiciens de Jamaïque a rendu hommage à son talent, sa voix, et sa personnalité.  De nombreux hommages ont également été publiés dans la blogosphère caribéenne. “Nous avons perdu un grand pionnier” écrit le critique littéraire Geoffrey Philp [en anglais, comme tous les liens suivants].

… la totale innocence et l'optimisme de la musique d'Ellis me rappelle celle d'une époque où l'île n'était pas gouvernée par la peur d'un homme armé, où vous pouviez marcher dans la rue en chantant “I'm Just a Guy” ou même essayer de le chanter dans une dawta. Parce que c'était une chanson écrite avec votre propre façon de vous exprimer, sans avoir à vous excuser de votre émotion ou de ne pas savoir bien chanter.  

Philp propose un lien vers une vidéo sur YouTube d'Ellis en train de chanter une de ses chansons les plus connues, “I'm Still in Love”. Afrobella  a aussi mis à contribution les archives de YouTube, avec des clips d'Alton Ellis chantant “I'm Just a Guy” et “Girl I've Got a Date” . Elle commente :

Ma chanson préférée de lui est son tube “I’m Just a Guy”. On y trouve des sentiments qui se font rares dans la musique actuelle. Humilité, romantisme, et désir sincère d'être amoureux. J'espère que vous les trouverez aussi rafraîchissantes que moi.

Afrobella a également publié un message sur le service de micro-blogging et textos Twitter, pour les fans de la musique jamaïcaine d'aujourd'hui:  

Pour ceux d'entre vous qui l'ignorent, c'est Alton Ellis qui a chanté en premier “I'm Still in Love With You” que Sean-da-Paul a repris.

Lowrie-Chin Post ajoute : “Alton Ellis a épicé nos vies avec ses beaux textes et sa voix”. Antilles , le blog de la revue littéraireCaribbean Review of Books, note, en donnant le lien vers l'avis de décès d'Alton Ellis sur le site de Trojan Records, qu'il y a une confusion sur sa date exacte de naissance. YardFlex rapporte la rumeur selon laquelle il a été question d'honorer Jason Ellis par des funérailles nationales.

Stunner's Afflictions a publié un simple message d'hommage. “Alton Ellis avait le pouvoir d'entrainer son public, quel que soit son âge, dans sa musique réconfortante” écrit-il. “Il était l'un des chanteurs favoris du grand public…Cette icône de la musique jamaïcaine sera regrettée avec affection”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site