Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : La plus petite école du monde a son blog

Les blogs peuvent changer des vies de façon positive et attirer l'attention sur des lieux autrefois invisibles : en voici encore un exemple.

Abdul Mohammad She’rani, le jeune instituteur iranien d'un village isolé d'Iran, a ouvert un blog sur sa toute petite école et ses quatre élèves [vidéo, en anglais] dans le petit village de pêcheurs de Jamalabad Kalu, près du port de Bushehr, au sud du pays.


Abdul Mohammad She’rani et ses quatre élèves.

Le blog a accompli un petit miracle : les médias iraniens et même la chaîne d'informations CNN se sont intéressés à ce village. Le gouvernement a financé la construction d'une route et d'autres équipements. L'UNESCO a distingué son école comme “la plus petite école du monde”. Différentes photos de l'école sont visibles ici. Le reportage réalisé par CNN sur son école a fait le tour du monde sur le site YouTube.

Le blog Notes of a teacher as soldier (Notes d'un professeur-soldat, un blog en anglais qui a traduit certains des billets d'Abdul Mohammad) a publié les souvenirs du premier jour de l'instituteur dans cette école :

Le jour où je suis devenu un professeur-soldat, une toute petite fille avec une jolie voix et cette adorable réserve du sud est venue me rencontrer. Elle a pris ma main dans sa menotte, a glissé un bracelet vert pour conjurer le mauvais esprit et m'a fait visiter la nouvelle école de Kalou ; une école sans murs, posée à quelques pas de la mer.

Sur son blog, Abdul Mohammad raconte [en farsi] qu'il a un jour donné comme sujet de rédaction à ses élèves “Si j'étais le président”.

Un des élèves a écrit : “Si j'étais président, j'aiderais les gens pauvres, je ne laisserais personne vivre dans la misère …Je donnerai l'eau et l'électricité aux villages, pour aider les gens de la campagne à vivre dans le confort comme les gens de la ville  … Je déclarerais la paix entre les pays et je ne laisserais pas les pays puissants s'attaquer aux pays faibles.”

Baz Ham Zendegi (La vie à nouveau ) commente [en farsi]:

Abdul Mohammad ne se plaint pas du manque d'équipements, des difficultés et des problèmes. Il écrit sur la vie quotidienne, sur le plaisir qu'il a à apprendre et à enseigner en toute circonstance. Il apprend à ses élèves que la gentillesse règne dans ce lieu, et la vie avec tous ses hauts et ses bas …

1 commentaire

  • mon jour favori: je prefere le mois
    mon coleur favori: tous
    mon ami: tous les pays
    mon mot favori: le coeur
    pourquoi: la poesie, le corps, le coeur, les cours.
    ma langue favori: les langues poetiques
    mon ami: mondialisation etudiant
    mon ecrivain favori: Camus.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site