Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Argentine : Diego Maradona, nouvel entraineur du foot argentin

 

 

Photo de JMRobledo utilisée sous licence Creative Commons

Quand les Argentins voyagent à l'étranger, les conversations avec les locaux finissent toujours par mentionner un nom : Maradona. Diego Maradona est probablement l'Argentin le plus célèbre au monde, et le moindre de ses faits et gestes fait les gros titres. Qu'il soit nommé futur entraineur de l'équipe nationale argentine de foot est donc une nouvelle d'une importance internationale. Après la démission d'Alfio Basile, et des résultats moins que brillants, la Fédération Argentine du Football a maintenu le suspense en prenant le temps de choisir entre plusieurs candidats au poste d'entraineur. Aujourd'hui, les Argentins se demandent comment le plus grand footballeur du monde se placera en tant qu'entraineur et s'il peut assurer la qualification de leur pays à la Coupe du monde 2010.

Sur le blog E-Blog [espagnol], Leandro Zanoni defend le choix de Maradona et écrit :

La Asociación del Fútbol Argentino (AFA) hizo justicia con la historia. Nadie hoy por hoy merece el puesto más que Diego…Grondona se dio cuenta de que hoy la selección necesita otra cosa, un golpe de timón, un motivador y un líder a quien respetar y no tanto título local acumulado.

L'Association Argentine du Football (AFA) vient d'écrire l'histoire de la bonne façon. Personne ne mérite plus ce poste que Diego, actuellement…Grondona (président de l'AFA) a compris que l'équipe nationale a besoin d'autre chose, de quelqu'un qui prend les choses en main, qui motive, d'un leader qui soit respecté plutôt que d'avoir remporté de nombreuses coupes locales.

Sur World Cup Blog, on prend aussi la défense de Maradona en anglais.

De son côté, BlogBis [es] critique le choix de Maradona parmi de meilleurs candidats :

Sobran entrenadores capacitados y profesionales en el país. Pero no se opta por primar la profesionalidad ni la capacidad sino por conceptos tales como “pasión por la camiseta”, “dá ánimos a los jugadores”, etc”… Como jugador hizo historia pero como entrenador ha sido lamentable. Pero sus antecedentes no valen aquí. La adoración endiosada es lo que ha ganado

De nombreux entraineurs qualifiés et professionnels sont disponibles dans le pays. Ils n'ont pas choisi le professionnalistme, la capacité, mais des concepts tels que “La passion pour le maillot de l'équipe”, “motiver les joueurs”, etc…Comme joueur, il est entré dans l'Histoire, mais comme entraineur, son parcours est pitoyable. Mais les résultats ne comptent pas. C'est l'adoration d'un dieu qui a gagné.  

D'autres opinions sur ce sujet peuvent être lues sur le blog de Marcelo Gantman [en espagnol]; Cuaderno Contable [es]; Selección Deportiva [es]; et Empresas Contables [es].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site