Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Du rififi entre moines arméniens et grecs

Les frictions entre les diverses confessions religieuses ne sont pas une nouveauté, mais un incident qui s'est produit entre des moines arméniens et grecs dans l'église du Saint Sépulcre à Jérusalem a attiré l'attention de nombreux blogueurs sur cette rivalité. Ben Witherington écrit qu’un tel comportement est une honte  (en anglais, comme tous les liens de cet article).

Il y a peu d'endroits qui démontrent mieux à la fois la diversité et les divisions de la chrétienté que l'église du Saint Sépulcre à Jérusalem. Nous sommes tellement divisés que pour que les choses continuent à fonctionner dans cette église qui est probablement érigée sur le lieu où Jésus a été crucifié, les clés de le porte principale sont détenues depuis des siècles par une famille musulmane, parce qu'à l'évidence les chrétiens qui ont délimité les territoires dans cet édifice n'arrivaient pas à décider qui aurait les clés ! […]

[…]

Notez bien que les chrétiens n'ont pas pu régler l'affaire eux-mêmes, de sorte que la police anti-émeutes israélienne a dù intervenir et remettre de l'ordre – une honte totale. J'aimerais pouvoir dire que de vrais chrétiens ne se conduisent pas ainsi, mais comme je l'ai vu de mes propres yeux dans ma propre église, malheureusement je suis dans l'impossibilité de dire cela. C'est trop facile de mettre une croix sur cette histoire comme s'il s'agissait de la mauvaise conduite de ceux qui suivent les rites chrétiens traditionnels.

[…]

Père pardonne-nous, car nous ne savons pas ce que nous faisons, ni à quel point notre témoignage est terrible pour le monde qui nous observe.

Opinion of a Minion est lui aussi stupéfait.

La vidéo est quasiment invraisemblable. Ça ressemble à des supporters de football qui en viennent aux mains mais ce sont des moines qui se battent pour [savoir] qui va occuper l'église. Si ce sont les Arméniens qui l'utilisent pour cette fête, les Grecs devront rester dehors. Mais les Grecs voulaient conserver un gardien dans l'édifice, plus particulièrement dans la partie considérée comme le tombeau de Jésus. Cela posait problème aux Arméniens, et en avant la baston.

C'est pire qu'un divorce. […]

Contemporary Orthodoxy est particulièrement irrité :

Le genre de comportement exhibé par notre ordre angélique est sans doute l'étalage le plus répugnant possible du manque de maîtrise de soi. Il paraît aussi indiquer un manque de maturité. Notre charité chrétienne exige que nous soyons pour le moins tolérants vis à vis des autres confessions. […] Une manière plus convenable de faire face à la situation aurait été d'attendre qu'ils finissent puis d'en référer aux autorités supérieures pour ce qui serait une procédure plus acceptable à l'avenir.

Chaldean Thoughts est aussi désespéré par cette échauffourée.

C'est très triste que ceci arrive dans un des endroits les plus sacrés de la Chrétienté. C'est [encore] pire de savoir que des moines ont commencé cette rixe.

Therion publie des photos de l'échauffourée et profite de l'occasion pour attaquer le christianisme.

On prétend que Jésus a enseigné à ses disciples de «tendre l'autre joue» quand on les provoque. Mais quand il s'agit des représentants de cette Eglise terrestre – tu peux toujours courir !

[…]

Cette bagarre n'est absolument pas un événement isolé. Six ordres chrétiens se partagent le contrôle de cette église ancienne. Ils s'injurient souvent et se lancent dans des rixes qui deviennent si incontrôlables que la police israélienne est obligée d'intervenir.

Qu'est-ce qui pourrait être plus ironique que des Chrétiens se tapant dessus sur le tombeau présumé du «Prince de la Paix». Encore un exemple de l'hypocrisie chrétienne, qui dément tout ce qu'ils prétendent représenter.

Friggin Loon n'est pas étonné du tout.

Rien ne résume mieux la religion qu'une bonne bagarre !

Unzipped publie une vidéo.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site