Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Moyen-Orient : Les blogs peuvent-ils contribuer à une révolution sociale ?

Le blogueur saoudien Esam Mudeer [en arabe] a republié  un article [en arabe] du site de la chaine en arabe de CNN demandant – à la lumière des événements de la semaine dernière dans le monde arabe -, si les blogs arabes pouvaient contribuer à une révolution sociale dans la région.

تميّز الأسبوع الماضي في نشاط المدونين العرب بحركات احتجاج واسعة على أوضاع الحريات في دول عربية، ولاسيما في المملكة العربية السعودية وتونس، زيادة على تنامي تنديد المدونين بما يقولون إنّه “رقابة” باتت تمارس عليهم، زيادة على حكوماتهم، الهيئات المشرفة على منتديات عالمية، مثل “فليكر” و”فيس بوك.”
وتميّز نشاط الكثير من المدونات السعودية خلال الأسبوع بالدعوة إلى إضراب جوع تضامنا مع نشطين معتقلين.
وفي الوقت الذي لم تتوفر معلومات بعد عن حجم الإضراب الذي وقع في السادس والسابع من نوفمبر/ تشرين الأول، تميّز نشاط المدونين السعوديين بجرأة، “وذلك احتجاجاً على انتهاك حقوق المعتقلين، وعموم السجناء في المملكة العربية السعودية، الذين حرموا من ما أوجبه نظام الإجراءات الجزائية.”
والسجناء الذين تضامن معهم المدونون هم من “تيار العدل�والشورى وحقوق الإنسان، ومن ضمنهم متروك الفالح.
La semaine dernière a vu une grande activité des blogueurs arabes dans des mouvements de manifestation en ligne sur la liberté dans les pays arabes, en particulier en Arabie Saoudite et en Tunisie. De plus, on remarque une augmentation des blogueurs condamnant la censure pratiquée par leur gouvernement ou par des sites Web internationaux comme Flickr et Facebook.
Des blogs saoudiens se sont distingués cette semaine avec leur appel lancé pour une grève de faim en solidarité avec des activistes détenus. Même si aucune information n'est disponible sur l'importance de la mobilisation, qui a eu lieu le sixième et septième jour du mois de novembre, cette manifestation audacieuse a été remarquée. Ils protestaient contre la violation des droits élémentaires des activitistes détenus – aucun recours à un avocat, ce que prévoit pourtant l'administration pénitentiaire. 

 Les blogueurs agissaient en solidarité avec les prisonniers du mouvement  “Justice, choura et droits de l'Homme “, dont l'activiste Matrouk Al Faleh [arrêté le 19 mai 2008] fait partie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site