Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pologne : Des prospectus racistes distribués aux enfants dans une église catholique

Une église catholique de Poznan, la cinquième ville de Pologne, a créé hier une grande agitation en ligne dans la blogosphère polonaise, lorsque les médias (en polonais) ont publié des articles sur un prospectus religieux imprimé par Mały Gość Niedzielnyun, un hebdomadaire catholique, et distribué à des enfants. Sur la première page du prospectus figure une citation de la Bible – «Une lampe sans huile est sombre, un être humain sans prière aussi.» Juste au-dessus on peut voit un dessin représentant un enfant noir disant : «C'est dommage que la prière n'éclaircisse pas la peau.»

La rédactrice en chef Gabriela Szulik, confrontée au fait a répondu (polonais) :

C'est une erreur, une erreur malheureuse. Nous n'avions pas l'intention d'offenser qui que ce soit, car nous ne sommes pas racistes. La pensée que cela puisse avoir un sens raciste ne me vient même pas à l'esprit ; je n'ai tout simplement aucune association d'idées de ce genre.

Par la suite, elle a réagi aux accusations de racisme en promettant une déclaration en ligne, elle a également fait valoir l'engagement de l'entreprise dans du travail humanitaire au Rwanda, et un article sur la Zambie publié par le journal.

Les réactions en ligne sont variées. Certains intervenants sur les forums de discussion, comme maczimo (en polonais), sont d'accord avec Gabriela Szulik :

Seul un idiot total peut dire qu'il s'agit de racisme.

D'autres – tels que lucenty (polonais) – restent positifs et objectifs :

Je suis aussi convaincu que c'était une erreur. Quelqu'un qui ne pense pas en termes de préjudice peut par mégarde «énoncer» cette phrase pseudo-raciste. Je suis loin de voir ainsi du mal dans la moindre affirmation et d'y détecter de mauvaises intentions. Nous autres Polonais ne sommes pas si mauvais !

Toutefois, d'autres sont plutôt cyniques sur cette affaire :

Ce n'est pas que je sois anti-catholique, mais toute cette histoire, surtout dans le contexte de l'Eglise, est légèrement ridicule. […] ;-)

Un des blogueurs polonais de Londres écrit : (en polonais) :

[…] Ce dimanche nous allons prier pour [les 15 enfants noirs sur un total de 26 dans la classe de son enfant]. De façon tellement passionnée, tellement polonaise. Est-ce que ça servira ? […]

La majorité des commentateurs sur les forums de discussion trouvent le prospectus fortement raciste. Mecz-k (en polonais) écrit sur le forum de Gazeta.pl :

Oh oui, le catholicisme polonais est une religion de haine et de mépris. Dommage qu'il ne reste rien de la prédication de Jésus. Maintenant nous avons la prédication du Père Rydzyk [un dirigeant très controversé de la Radio Catholique]… C'est honteux, vraiment honteux.

Jww a commenté, dans un billet sur l'affaire sur ce blog (en polonais) :

Je ne suis pas étonné par le contenu et le niveau du prospectus. Je connais d'autres exemples de ce type ou même de pires actes de «tolérance» et de «liberté d'expression» à l'intérieur de l'Eglise, malheureusement, la plupart d'entre eux restent à l'abri d'un scandale politique, tel que celui déclenché par ce prospectus.

Il se trouve que l'un des parents des enfants concernés par l'incident est une blogueuse qui ne mâche pas ses mots. Après avoir raconté (en polonais) la journée où l'enfant est rentré à la maison avec le prospectus, elle a écrit :

J'ai confisqué discrètement le prospectus, mais impossible de tricher avec mon fils ; “Maman, pourquoi tu as caché le prospectus dans ta poche ? Il ne te plaît pas, et pourquoi ? Il y a quelque chose qui ne va pas ? Le texte est bizarre, non ?”

Oui, plutôt. Après m'être sérieusement demandé pendant une heure si je réagissais à l'excès, et avoir conféré avec les parents de Kuba : “vous êtes d'accord avec moi que quelqu'un a été malavisé ? Vous trouvez aussi ?” Je téléphone au bureau de la paroisse :

Mon Père, je comprends que vous n'avez pas pensé à mal, mais cette plaisanterie est de mauvais goût, car les enfants prennent toujours ce genre de message à la lettre, ils ne voient pas les intentions qui sont derrière ; et là, c'est clair : le bébé noir regrette d'avoir la peau foncée, ça veut dire qu'être noir est ce qu'il y a de pire.

Je comprends bien votre point de vue, mais je suis convaincu que les prêtres qui ont commandé ces images visaient à mettre l'accent sur les valeurs chrétiennes, le message de la Sainte Bible…

Mon Père, on peut être catholique sans être raciste, on ne peut pas promouvoir des messages de ce genre, surtout parmi des enfants, à qui l'Eglise donne l'exemple…

La discussion se poursuit. Sur Wykop.pl, une version polonaise du site de signets Digg, un article sur ce thème figure en catégorie générale, il a attiré plus de 100 commentaires et obtenu à ce jour 783 évaluations.

1 commentaire

  • Izabella

    Malheureusement, je crois bien fort que notre église catholique polonaise propage des idées racistes…Pas seulement en ce qui concerne la couleur de pau, mais aussi la religion…C’est triste pourtant, mais c’est vrai. Nous sommes un peuple raciste et faux-cul. Nous nous nommons catholiques, mais le chemin pour en devenir un vrai est encore très long…

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site