Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Serbie : les Etats-Unis de Barack Obama, une nouvelle donne pour le monde?

Les Serbes ont été blessés par le soutien apporté par les Etats-Unis au projet de loi d'indépendance de la province du Kosovo Metohia [en anglais/en serbe], pour lequel ils ont voté en début d'année. Ils n'ont guère d'espoir de changement dans la diplomacie américaine, qui sera dirigée par le nouveau président Barack Obama [en anglais]. Bien que d'anciens fonctionnaires du Département d'Etat tels que Richard Holbrooke [en anglais] devraient être à nouveau nommés, il semble que les Serbes, et le reste du monde, puissent croire en une nouvelle ère d’hospitalité [en anglais] et de coopération depuis les récentes élections présidentielles américaines.

Nemanja Avramović déclare [en serbe] qu'il n'y aura probablement aucun changement significatif de la politique américaine à l'égard de la Serbie [en anglais]. Pourtant, il demeure optimiste:

Barack Obama [en anglais] […] est le nouveau président des Etats-Unis. Je pense qu'il n'y aura probablement rien de nouveau pour la Serbie (en tout cas, directement) parce que la politique américaine à l'égard de la Serbie et du Kosovo ne changera pas. Pourtant, si le nouveau président américain respecte vraiment ses promesses électorales, la situation mondiale devrait s'améliorer, même un petit peu, et donc indirectement en Serbie aussi.

Sivi Soko (”le Faucon gris”) pense [en serbe] (SRP) que le slogan “Changement” d'Obama s'apparente à celui de la campagne du président serbe Boris Tadić [en anglais] “Une Vie meilleure”, et ne valait que pour la campagne électorale:

Le quotidien Glas Javnosti [en anglais] a publié un essai [en serbe] de Srđa Trifković [en anglais] sur l'impact que les élections américaines pourraient avoir sur la Serbie […]

[…] Pourtant, nous apprenons que l'équipe de “transition” a nommé d'anciens employés du Département d'Etat de Bill Clinton. L'un d'entre eux travaille pour Albright Group, une entreprise appartenant à Madeleine Albright. […] [tous les liens sont en anglais]

“La seule façon de créer un changement de taille dans les relations entre les Etats-Unis et les Balkans, serait que la Serbie mette en place une politique diplomatique plus agressive. Avec le gouvernement actuel de Belgrade, ce sera évidemment, absolument impossible.”

Dans un autre billet Sivi Soko ajoute [en serbe]:

Avez-vous seulement réfléchi au fait que l'euphorie avec laquelle certains Américains percoivent Barack Hussein Obama, est semblable à celle de certains Serbes à l'égard de Slobodan Milošević [en anglais]? Ces deux hommes politiques ont promis le changement.

[…]

La nomination de Rahm Emanuel [en anglais] à la tête du cabinet pourrait être positive, car il a été l'un des membres les plus actifs du comité serbe au Congrès. Pourtant, le vrai indicateur demeurera le choix d'Obama à la tête de la Diplomacie. S'il choisit Richard Holbrooke [en anglais], les relations à venir avec la Serbie seront très tendues.

Rivera s'amuse ou pas [en serbe] lorsqu'il dit:

[…] J'en ai assez de nos problèmes nationaux […]. Filons tout droit à la Havane! Fidel Castro [en anglais] est toujours en vie et peut voir un nouveau président américain de son vivant. Pour la première fois, il dit quelque chose de positif au sujet de l'un d'entre eux, “Obama était un gars intelligent.”

Imaginons un instant à quoi ressemblerait une rencontre entre Fidel et Raul Castro [en anglais] et le président américain Barack Obama, sur la côte cubaine. Ils prendraient un coca-cola-rhum avec beaucoup de glaçe, et porteraient des toasts. Barack dirait:

“Et puis merde, oublions le passé. Passons à autre chose!”

A cela, je dis “Hourra!”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site