Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Madagascar : La Corée du Sud loue la moitié des terres arables malgaches

[Voir mise à jour du 26 novembre]  La Corée du Sud vient de louer la moitié des terres arables de Madagascar, selon le Financial Times. Ceci provoque un vigoureux débat dans la blogosphère malgache sur la souveraineté des Malgaches sur leurs terres et sur le développement économique. Il n'est toujours pas clair si les deux gouvernements ont effectivement signé l'accord. Mais les blogueurs débattent déjà de ce qui peut être considéré comme du “néo-colonialisme” agricole. [sauf indication contraire, les blogs et sites cités sont en anglais]

Voici un récapitulatif des faits :

Le 19 novembre, le Financial Times a annoncé l'accord entre la société sud-coréenne Daewoo Logistics et le gouvernement malgache.

Sur le blog Global Dashboard , Alex Evans résume les principales informations:

La Corée du Sud vient de louer pour 99 ans à Madagascar des terres, d'une superficie qui représente la moitié de la Belgique, pour cultiver l'huile de palme et pas moins de la moitié de la consommation nationale coréenne de maïs. [..] Carl Atkins, du cabinet de consultants Bidwells Agribusiness, a déclaré que l'investissement de Daewoo Logistics à Madagascar est le plus important qui ait jamais été vu : ” Le projet ne me surprend pas en lui-même, car les pays essaient d'assurer leur indépendance alimentaire future, mais l'importance de ce projet m'étonne vraiment”.

Quelques heures plus tard, un article mis à jour sur le Financial Times ajoutait que Daewoo Logistics n'aurait rien à payer à Madagascar pour la location des terres, qu'elle investirait uniquement les moyens de les mettre en valeur et de les exploiter.

Alex Evans, citant ce second article, écrit que les termes de l'accord sont pires qu'il ne l'imaginait :

Quelques heures plus tard, un nouvel aspect vraiment stupéfiant de cette histoire a été révélé. Devinez combien la Corée du Sud a payé pour ce contrat de location de 99 ans ? Réponse: zip. Zéro. Nada. Pas un centime. Le bénéfice pour Madagascar, selon un porte-parole de Daewoo ? “Nous créerons des emplois agricoles, ce qui est bénéfique pour Madagascar”. Ceci dans un pays ou 3,5 pour cent de la population dépend entièrement de l'aide alimentaire internationale …
Voici maintenant quels seront les bénéfices pour la Corée du Sud :
“Nous voulons y cultiver du maïs pour assurer notre indépendance alimentaire. La nourriture peut être une arme dans ce monde”, a dit Hong Jong-wan, un dirigeant de Daewoo. “Nous pourrons soit vendre les récoltes à d'autres pays soit les rapatrier en Corée du Sud en cas de crise alimentaire”

.

Photo de Foko-Madagascar

Le gouvernement malgache n'a toujours pas publié de communiqué officiel. L'agence Reuters annonce que l'accord semble loin d'être finalisé.  Mais Daewoo Logistics, de son côté, a déjà publié plusieurs communiqués confirmant l'information.

Robert Koelher, qui vit à Séoul, expose sur le blogThe Marmot’s Hole, la réaction de la compagnie sud-coréenne et des médias locaux:

Dans un article [en coréen], le Maeil Gyeongje écrit que les experts estiment que l'article du Financial Time, et ses expressions provocatrices, telles que “neo-colonialisme” et “pirates” sont destinées à dénoncer l'emprise de l'Asie sur l'Afrique, longtemps considérée comme la zone d'influence de l'Europe. L'article comprend une déclaration d'un officiel de Daewoo Logistics, qui estime que l'opinion publique à Madagascar est très sensible sur ce sujet, échaudée par la Chine qui, quand elle investit [en Afrique], ne vise que son profit [..]
Le journal JoongAng Ilbo, de son côté, a publié un éditorial violent [en coréen]contre le Financial Time, demandant pourquoi le journal n'a jamais parlé des exploitations agricoles britanniques de jatropha [en français] à Madagascar (utilisé pour le biodiesel ) ou des plantations françaises sur l'île, et s'attaque maintenant à une compagnie coréenne. Les terres que Daewoo loue sont en friches, les nouvelles exploitations créeront des emplois, et le gouvernement malgache touchera 30% des profits en taxes.”

Les réactions à ces informations sont à la fois passionnées et très contrastées dans la blogosphère malagache : 

Le site de la diaspora malgache Sobika a annoncé l'accord (en français) quelques instants seulement après la parution de l'article du Financial Times et a demandé à ses lecteurs de réagir. Plus de 100 commentaires ont été publiés en quelques jours.  Dans un article plus récent, Sokiba suppose que les réactions indignées sur Internet ont poussé Daewoo à nier dans un second temps les conditions initiales de l'accord [en français].

Tout le monde n'est pas pour autant outré. Certains pensent que l'accord pourrait être bénéfique pour Madagascar, en améliorant la productivité agricole dans certaines régions. Aiky sur le blog collectif Malagasy Miray ajoute [en malgache]:

Ny tombontsoa indray kosa raha jerena amin’ny saina tsy miangatra dia :
– ny fanomezana asa ireo tantsaha eny ambanivohitra ka miteraka fidiram-bola maharitra ho azy ireo izany.
– ny fanajariana ireo tany izay tsy noeritreretina fa afaka ambolena na ihany koa tany ngazana ka rahatrizay vita ny fifanarahana izany hoe afaka zato taona dia mba ho moramora ho an’ireo taranaka fara aman-dimby ny hampiasa sy hamboly azy (raha tsy lasa fanan’olom-bitsy indray avy eo)
– raha misy fidiram-bola maharitra ireo tantsaha dia mety ho hita ihany koa ny fiatraikan’izany ka mahasoa ho an’ny manodidina na “effet d’entraînement”. […]
-Asa na tafiditra ao anaty fifanarahana fa mety hihatsara ihany koa ireo lalana sy tambanjotra misy any amin’ireo faritra.
– afaka mifehy ny fiakarana an-tanandehibe ny mpitondra raha misy asa eny ambanivohitra (maîtrise de l’exode rural)
Les avantages, vu d'un point de vue moins épidermique :
– Les perspectives d'emplois pour les paysans, et par conséquent des sources supplémentaires de revenus.
– La mise en valeur de terres qui étaient considérées comme sans valeur, et qui pourront continer à être exploitées après la fin du contrat de location.
– la réaction économique en chaine provoquée par l'augmentation des revenus des locaux [..]
– l'amélioration potentielle des routes nationales et d'autres infrastructure dans cette partie du pays.
– Une incentive pour freiner l'exode rural.

Sur The Cyber Observer, un avocat et blogueur d'Antananarivo, Andrydago [en anglais] avait dès le mois d'octobre – avec une étonnante intuition – abordé le sujet de la souveraineté sur la terre et de l'investissement étranger d'un point de vue juridique, plus d'un mois avant cette controverse. Il est frappant de constater que les lois qui rendent cet accord possible ont été amendées en début de cette année… 

Récemment, l'article 2007-036 de la nouvelle loi malagache du 14 janvier 2008 sur l'investissement a amené des changements importants sur la possibilité pour des étrangers de posséder des terres à Madagascar. Cette loi stipule que des compagnies étrangères ou des investisseurs étrangers (des personnes physiques qui ont obtenu un visa d'investisseur), peuvent acquérir des terres malgaches aux conditions suivantes :
1. les terres doivent être exclusivement utilisées pour une exploitation professionnelle. Toute utilisation personnelle et différente de l'exploitation convenue avec le gouvernement malgache est interdite. Si ces conditions ne sont pas respectées, le gouvernement peut légalement résilier le titre de propriété ;
2. l'investisseur ou la société étrangère doivent présenter un business plan de leur projet à un comité nommé EDBM (Economic Development Board Madagascar). Ce projet doit décrire précisément les objectifs et les investissements prévus à Madagascar.

3. l'investisseur ou la société étrangère doivent demander une autorisation officielle, appelée “autorisation pour l'acquisition de terres” au EDBM afin de pouvoir acquérir légalement des terres malgaches. Si l'autorisation est accordée, elle donne à l'investisseur ou à la société étrangère les mêmes droits qu'à une entité malgache pour acquérir et posséder des terres à Madagascar.

25 commentaires

  • BAINTROLL

    Tout ce que je dis, si les malgaches se laissent faire, que dire? on a que les dirigeants qu’on mérite. Cela va être PIRE que du temps de Ratsiraka. Et ben, mes amis malgaches, il est temps de se reveiller et d’empêcher les COREENS vous exploiter. Creer des emplois mon oeil, allez plutôt voir derrière les coulisses de négociations et vous verrez des avantages monstres mais qui ne seront pas malheureusement au profit du petit peuple mais au profit de (vous l’avez deviné) eh oui, l’histoire se repète

  • Imagine un peu

    Et bein ça se confirme les amis malgaches que votre terre ne vous appartient plus, c’est bel et bien écrit dans le concervatoire des terres intérieures de Madagascar que cette 19 000 et quelques hectares appartiennent bel et bien au COREENS donc si on fait le calcul, 40% de vos terres appartiennent aux étrangers, 40% aux dirigeant et les quelques 15 millions d’habitants se partagent les 20% restant, ou du moins jusqu’à maintenant puisque d’ici quelques temps, ce seront les malgaches qui louerons la terre aux étrangers et non le contraire. Et avec le magot qu’il a empoché avec ces ventes immoral, il s’est acheté un super jet privé tout confort avec salon privé, 24 places confortables, téléphone à accès international, internet, chamapgne et tout le reste, la belle vie quoi, pendant que le peuple meurt de faim et de maladie, et au final le scoop le plus choquant c’est que le jet en question n’à pas été acheté au nom de la république de Madagascar mais à son nom donc le jet n’appartient pas à l’Etat mais à qui vous savez déjà. L’ironie du sort c’est que l’Etat afirme et confirme que le pays a fait un remarquable évolution en matière d’économie, le PIB a augmenté et patati et patata, ce qui est sûre c’est que c’est surtout sa fortune personnelle qui a multiplié plus de 100 fois. Il a crée une ferme quelque part dans la capitale où on broche le dent de ses vaches tout les matins tandis que le peuple n’a même pas de quoi laver ses linges sales ni de quio nourrirses petits, et selon les statistiques non officiels bien sûre puisque jamais personne n’oserait divulguer ça c’est que pour 2009 plus de 20 000 familles se retrouveront dans la rue, sans emplois et sans toit. Il faut dire que ce n’est plus étonnant vu que l’Etat ravagent toutes les maisons appartenant aux peuples se trouvant sur les terrains qu’il requisissionne et ceux depuis la fin de l’année 2008 et ça ne fait que commencer.

  • […] exemple concret : Daewoo, FTN sud coréenne à Madagascar : http://fr.globalvoicesonline.org/2008/11/23/1118/ Signaler comme […]

  • Rakoto

    Eh ben! en voila des commentaires “hexagonaux” sur un sujet typiquement Malgaches!!! la preuve :

    1 – Madagascar fait 587 000 km² = 58 700 000 ha
    2 – Terre Arable = 30 000 000 hectares!!! (je me demande bien où vous avez trouver cette histoire de “MOITIE” ???
    3 – Rizières (surface actuelle) = 1 200 000 hectares (on va battre ces coréens!!)

    Bon! je suis contre l’utilisation des OGM, fertilisant etc …
    contre le fait qu’on donne gratuitement!!!
    contre ce qui vous accable mais de grâce ne parler pas pour ne rien dire, ne faites pas des états d’âme sur un sujet qui le siècle dernier vous a bien servi.

    Cordialement.

  • Cousson

    cher Rakoto,

    C’est je pense le journal Financial Time qui est a l’origine de cette désinformation .Daewo achète à Madagagascar pour une durée de 99ans une surface de terrain à vocation agricole d’une superficie égale à la moitié de celle de la Belgique . La Belgique, vous le savez comme moi a une surface de 30.587 km2 . A vous donc de nous dire les surfaces et les lieux ou elles sont situées chez vous et ce qu’il en était fait auparavant . Pour ma part c’est le bulletin ” Intelligence verte” de Philippe Brousse qui m’a informé du système de riziculture initié par feu Henri de Laulanié, agronome et père jésuite, aidé par une équpe hors pair qui maintenant développe la méthode avec un plein succès à l’international si je me réfères à ce que je lis dans la presse ou sur le net . Ici en France il semble y avoir plusieurs associations qui sont en rapport avec votre Ile l’une le Ratary club de Lille/est s’occupe de collecter des fonds pour vous aider a developper ce fameux SRI (système de riziculture intensif) qui me semble être une opportunité de développer une riziculture entièrement biologique à peu de frais et de faire rapidement de toute votre ile une réserve m0ndiale de vies tant végétales qu’animales qui soit un exemple pour la planète et un coup d’arrêt magistral pour la politique des groupes internationaux qui veulent asservir les populations du monde via, entre autre, la nourriture . Pour finir, une remarque amusante : si l’on considère que c’est vers 2800ans avant la naissance du christ que ce sont les chinois qui ont commencé a cultiver le riz, on peut dire qu’il aura fallu attendre environ 48 siècles pour que les Malgaches leur apprennent comment faire pour que leurs récoltes puissent nourrir les innombrables habitants de leur pays . Alors n’hésitez p

  • Rakoto

    Cher Cousson,

    La discussion repose sur le fait que c’est la MOITIE des terres arables qu’on vend ou en bail de 99 ans c’est selon (actuellement en négociation = ne veut pas dire accordé!!) aux coréens qui pose problème.
    Le 3/4 de cette terre que les coréens étudie ou lorgne en ce moment se trouve sur la côte-EST de notre île, la partie la plus escarpée et moins vaste (la côte-OUEST étant une plaine à perte de vue si on peut résumé comme ça).
    Aucune réserve naturelle ne s’y trouve MAIS une partie de notre forêt que je trouve inadmissible de détruire sous aucun pretexte même s’il y a mort d’homme!!!

    Pour revenir au titre, Si c’est 10% nous convenons que même cet article serait dans l’oubli ou n’existerait même pas.

    je conçois aussi que le SRI EST la solution pour notre pays, JIM CARREY lui-même est venu sur place pour ça et c’est peu dire de l’importance de notre révolution verte, une centaine d’engins agricoles commandés par notre Gouvernement pour augmenter la surface cultivable et surtout la récolte, (vous imaginez qu’on récolte encore le riz à la main avec une faucille pour 99,99% de nos paysans!!!) est la une réponse à ce qui est écrit ici.
    On veut travailler nos terres (d’autres non bien sûr sinon ils seront ici avec nous sur notre bonne vieille ile)
    On arrivera à nourrir notre peuple avec seulement 15% de notre terre arable et en 99 ans nous serons à 50% maximum (nous récupèrerons les 10% qu’ils soient coréens, arabes ou quoi que ce soit).

    Le projet de Daewoo est un projet comme un autre, qu’elle aboutisse ou non ça dépend des négociations (pourvu qu’on y gagne sinon bernique!!!)

    Et que dire des milliers d’hectares de plage et d’ile que les hôteliers (occidentaux à 100%) ne loue plus mais achète carrément pour la vie!!!
    voila un sujet qui mérite de figurer sur ce blog.

    Merci à vous

  • Ma pauvre grand mère

    Savez vous cher Rakoto que ce n’est pas seulement les terres qui ont été vendu aux Coréens qui crée un tel mesentente, Nosy be appartient exclusivement à qui? Sainte Marie appartient exclusivement à qui? Fort Dauphin appartient exclusivement à qui? voilà pourquoi la moitié des terres n’appartiennent plus à ceux à qui elle revient de droit. ma grand-mère a falli mourir de crise cardiaque quand elle a apprit que notre tombeau a été confisqué par l’Etat pour le bien public et je me demande bien qui sont ces publics en question? Nous peut être? on nous vole nos terres? nos compatriotes peut être? ils crêvent de faim et menace de faire une greve général pour oter l’Etat de leur poste vu leur égoisme et incapacité, et l’Etat ne constatent que maintenant combiens on est pauvre et combien on souffre, vous? surêment puisque vous n’admettez même pas à quel point c’est mediocre de vendre sa patrie pour n’importe quelle raison, même pour la somme totale d’un avion Air force one super chic. Ca fait vraiment mal au coeur et si je pouvais j’aurai bien aimé que vous regardiez les larmes qui coulaient sur la joue de ma grand-mère quand on a dû déplacer le corps de mon defin grand-père. ca vous aurait fais surêment beaucoup plaisir aussi,

  • Cousson

    Cher Rakoto,
    J’ai beaucoup de difficultés à comprendre votre lettre . Géographiquement nous sommes loin l’un de l’autre mais aussi nos manières de penser sont différentes cela tient à nos cultures ? mais aussi aux problèmes politiques qui vous préoccupent, sur ce point particulier malheureusement je ne peux rien n’étant pas de nationalité malgache . Le SRI a été mis au point pour des petits cultivateurs travaillant avec des matériels peu couteux . Le Rotary club de Lille/est receuille des dons pour acheter ces petits appareils agricoles fabriqués par vos artisans et qui qui peuvent être conduit à la main et pour la traction des engin plus lourds ils fournissent une paire de zébus, c’est à dire l’argent pour les acheter chez vous . Je ne connais pas Madagascar alors il ne m’est pas possible de bien comprendre le relief, la qualité des sols qui vont être travaillé pour la production agricole . Je ne peux que vous souhaiter bonne chance et bon courage . Il me semble que vous êtes déja envahi par le capitalisme international et que la liberté des petites gens est déja bien compromise . Pour les forêts en france, nous les géront d’une manière durable, par la sylviculture qui permet la régénération naturelle de ce qui existe déjà et parfois par des plantations lorsqu’il faut aider la nature . La maxime des forestiers est : Imiter la Nature, hâter son oeuvre . Personne ne sait ce que l’avenir réserve alors ne perder pas courage, ne cultiver pas la haine, rester attentif aux opportunités .
    Hope to see you in a while.

  • Rakoto

    Cher Cousson,

    J’essaie de ne pas m’écarter du titre “la Corée du Sud loue la moitié des terres arables Malgaches”, j’essaie d’expliquer sans état d’âme ce qu’il en ait, de dire la vérité qui nous est si chère à tous dans ce genre de blog.
    Ma dernière lettre évoque en fait qu’il n’en est rien de MOITIE, 10% au plus et encore, il n’y a aucune entente.

    Cher Cousson la diversité de nos cultures c’est la richesse de notre planète, nos manières de penser n’est pas un obstacle sauf si on est plus fait pour vivre ensemble sur cette bonne vieille terre!!!

    On dénonce les mêmes pratiques qui spolie non???
    Je vous invite à lire les 4 dernières lignes de mon dernier post où j’évoque la main basse des occidentaux (Italiens et Français en particulier) sur nos plages et iles!!! pourquoi vous évitez d’y répondre, pourtant à bien des égards “la location des Coréens est moindre comparer à ça!!!

    Non, je ne suis pas d’accord pour vos aides pour des “petites outillages”, ça ne nous avances à rien!! sauf à être “assistés” jusqu’à ce que votre “capitalisme” nous ôtent tous (terre, patrie, âme, etc …)
    Moi je suis pour l’achat des 430 tracteurs de la part de l’Etat à distribué aux 22 régions pour booster notre capacité.

    et en dernier vous faites allusions à des problèmes politiques? à aucun moment j’en ai évoqué!!! vous pouvez relire ce que j’ai écrit.

    Cordialement.

  • Cousson

    Cher Rakoto

    Comment vous répondre sans polémiquer : Le problème des plages achetés par des européens ça n’est pas le problème d’achat de terre agricole par des sud coréens,problème dont vous ne voulez pas vous écarter ! Dites -vous .
    Que l’agriculture malgache se développe via le système SRI qui demande très peu d’investissement et permet à chaque cultivateur de ne pas s’endetter i.e de ne pas avoir a hypothéquer sa propriété (la terre qu’il possède et le fait vivre) et de ganer de l’argent puisque que sa récolte augmente d’une manière spectaculaire et qu’en plus ses produits restent Bio est un avantage certain . par contre on sait que :
    Les tracteurs agricoles c’est l’approche économique “libérale” avec les inconvénients que nous connaissons bien ici en France ou l’on compte un tracteur pour 40 hectares, mais en réalité il y en a beaucoup plus que ça, car pour éviter la fatigue et gagner du temps il y a plusieurs tracteurs par exploitation équipés chacun d’appareil différent Cela amène l’exploitant agricole a s’endetter, il emprunte auprès des banques en gageant ses biens, par suite on peut dire que le plus grand agriculteur de France c’est le crédit agricole (banque qui accorde ces prêts) . Cette forme d’agriculture emploie les engrais chimiques et les pesticides, elle achète ses semences OGM aux grands semenciers et se trouve obligée de les renouveler tous les ans les dites semences . C’est une escalade sans fin . Comment vous allez gérer ce problème à Madagascar est un problème malgache, je ne suis pas intéressé de m’y engager . Si de votre côté vous êtes désireux d’agir la lecture de “l’art de la guerre” de Sun Tzu, un général chinois qui vivait à l’époque des “Royaumes combattant” vous serait peut-être profitable, les conseils qui y sont donnés servent encore aujourdh’hui aux militaires bien sur mais surtout a ceux qui développent des stratégies commerciales d’entreprise ou des actions militantes pour défendre une cause . Mao Tsé toun l’a fait sien en son temps en y puisant son fameux slogan “Le peuple c’est la mer, l’armée c’est les poissons dans l’eau” . Ici en France, nous sommes marqués par le droit romain et avons coutume de citer la maxime “in medio stat virtus”

    Sur ce je vous abandonne à vos problèmes et bavardages – Ceci est mon dernier mail – Bien à vous

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site