Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte: L'agression sexuelle pronée comme forme de résistance

Le blog Voice of Egypt [en arabe] revient sur la honte que lui inspire l'avocate égyptienne Nagla Al Imam, qui a scandalisé les Egyptiens [en anglais] en encourageant les hommes arabes à harceler sexuellement les femmes israéliennes lors d'une interview sur la chaîne de télévision Al Arabia TV [en arabe].

Sur le blog égyptien, on peut lire:

 نجلاء الإمام المحامية و رئيسة جمعية لحقوق الإنسان تدعو الشباب العربي للتحرش بالإسرائيليات و اغتصابهم كنوع من المقاومة و بعد كده بنتسائل ليه الغرب بيتهمنا بالتخلف و الإرهاب أما تكون دي رئيسة جمعية لحقوق الإنسان هيفتكروا المواطن العادي شكله عامل ازاي؟؟
Nagla Al Imam, avocate et responsable d'une organisation de défense des droits de l'homme, a prôné le harcèlement sexuel et le viol des femmes israéliennes comme forme de résistance pour les jeunes hommes arabes… Et nous nous étonnons que l'Occident nous accuse d'être des arriérés et des terroristes…Mais si une responsable d'ONG peut dire de telles choses, quel peut-être l'état d'esprit du citoyen moyen ?

Sur le blog israélien [en anglais] My Right Word, on trouve les extraits de l'interview en anglais:

Voici les extraits de l'interview de l'avocate égyptienne Nagla Al-Imam, diffusée sur la chaîne de télévision Al-Arabiya TV, le 31 octobre 2008.

Journaliste : L'avocate égyptienne Nagla Al-Imam a suggéré que les jeunes hommes arabes agressent sexuellement toute jeune femme israélienne, où qu'elle soit, et en utilisant tous les moyens nécessaires, et ceci en signe de résistance contre l'état d'Israël.

[…]

Journaliste: Nous avons avec nous l'avocate du Caire, Nagla Al-Imam. Bienvenue. Pouvez-vous nous expliquer le but de votre suggestion ?

Nagla Al-Imam: Il s'agit d'une forme de résistance. A mon avis, elles sont des cibles toutes trouvées pour tous les arabes et je n'y vois rien de condamnable…

Journaliste : Sur quelle base ?

Nagla Al-Imam: Tout d'abord, ils bafouent nos droits et “violent” notre terre. Peu de choses sont aussi graves que le “viol” du pays. A mon avis, c'est une nouvelle forme de résistance.

Journaliste: En tant qu'avocate, n'avez-vous pas le sentiment d'exposer la jeunesse arabe à des sanctions en l'encourageant à aller contre la loi sur le harcèlement sexuel?

Nagla Al-Imam: La plupart des pays arabes – hormis trois ou quatre pays arabes, qui, à mon avis n'acceptent pas de femmes israéliennes sur leur sol -, la plupart des pays arabes n'ont pas de lois sur le harcèlement sexuel. Par conséquent, si les femmes arabes sont des proies pour les hommes arabes, il n'y a rien d'anormal à ce que les femmes israéliennes le soient aussi.

Journaliste : Cela inclut-il le viol ?

Nagla Al-Imam: Non. Le harcèlement sexuel… A mon avis, les femmes israéliennes n'ont aucune légitimité pour riposter. Nos résistants ne devraient pas provoquer cette situation, car leurs valeurs morales sont bien plus nobles. Pourtant, si une telle chose devait se produire, les femmes israéliennes n'auraient pas le droit de revendiquer quoique ce soit, en effet, on se trouverait en position de leur dire: “Quittez notre terre et vous ne subirez aucune agression sexuelle.” Ces deux situations se valent.

[…]

Je ne veux pas que l'on appréhende les jeunes hommes arabes. Je veux que ces femmes sionistes, de nationalité israélienne, soient expulsées de nos pays arabes. C'est une forme de résistance et de rejet de leur présence.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site