Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afghanistan : Des nouvelles du prisonnier Sayed Pervez Kambakhsh

Nasim Fekrat, un journaliste afghan indépendant, a pu voir l'étudiant en journalisme emprisonné Sayed Pervez Kambakhsh à la prison de Pul-e Charkhi (en anglais) .

Il semblait déçu et m'a fait désespérément signe de la main. J'ai pu m'approcher de lui seulement quelques secondes, l'approcher pour l'entendre, ce qui était difficile à cause du bruit. Soudain, on m'a tiré brutalement par l'épaule gauche et j'ai vu deux policiers, qui m'ont demandé ce que je disais à Kambakhsh.

Les policiers ne m'ont plus laissé l'approcher. Mais j'ai eu le temps de parler à Sayed Kambakhsh du Prix, de lui dire qu'on lui avait décerné le Prix de la Sécurité et de la Liberté de l'Information en Italie. Il a exprimé sa satisfaction à cette nouvelle, mais les derniers mots de lui que j'ai entendus étaient : “J'ai besoin d'aide pour sortir de la prison.”

Les policiers ne m'ont plus donné d'autre possibilité de lui parler, alors je lui ai fait un signe de la main et lui ai promis de diffuser son message à l'extérieur.

Global Voices a couvert les procès de Sayed Kambakh ici (en anglais), ici et ici (en français).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site