Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Thaïlande : Manifestations et “tweets”

Les manifestants opposés au gouvernement ont encerclé le bâtiment du Parlement lundi 24 novembre 2008. Les manifestants de la PAD (Alliance du Peuple pour la Démocratie) veulent que le gouvernement actuel quitte le pouvoir. Du coup, le siège du gouvernement a été déplacé temporairement à l’aéroport Don Mueang.

Cela fait déjà plusieurs mois que les manifestants soutenant la PAD défilent dans les rues [en anglais]. Ils accusent l'actuel Premier Ministre de n'être que la marionnette de l'ancien Premier Ministre Thaksin Shinawatra, renversé par un coup d'état en 2006. La PAD est quant à elle accusée par ses adversaires d'être liée à une partie des classes dirigeantes et de l'armée [les manifestants de la PAD sont considérés comme proches du roi par la presse internationale, et en tout cas s'habillent de jaune, la couleur du roi]. Ses membres sont surtout issus des classes moyennes, et citadins, habitants de Bangkok. En octobre 2008, une répression faisant usage d'une force excessive [en anglais] contre les manifestants avait fini par leur attirer la sympathie de la population.

Le siège du Parlement fait partie du plan de la PAD afin de paralyser le Gouvernement. Cette campagne d'agitation de la PAD, que beaucoup décrivent comme la “Bataille Finale”, vise à bloquer [en encerclant ces lieux par une foule de manifestants] le Parlement, le siège temporaire du Gouvernement à l'aéroport, le Ministère des Finances, la Bourse, les Quartiers-Généraux de la Police Métropolitaine et de la Police Nationale, et les ministères-clés.

PAD

Photos avec la permission de PAD’s Facts Info

PAD rally

Jusqu'à présent, la PAD n'a pas été capable de réunir suffisamment de manifestants. Son objectif est de mobiliser 100 000 personnes [en anglais], mais ce chiffre n'a pas encore été atteint. Certains affirment que la PAD fait venir des manifestants depuis la province [en anglais].

Beaucoup de Thaïlandais étaient au courant des projets de la PAD avant les dernières manifestations, et il y a même eu des rumeurs de coups de force et de civils prenant les armes [en anglais].

Le pays dans son ensemble reste calme. Les manifestations ne sont pas violentes. On a fait état, cependant, de bus détournés par des membres de la PAD pour bloquer les rues.

Les utilisateurs thaïlandais de Twitter envoient bien entendu des “tweets” sur les manifestations, et ils expriment également leur point de vue sur cet affrontement politique [en anglais] :

Kofty par exemple écrit :

[24 novembre 2008, 06:07] “La tension est forte aujourd'hui à Bangkok. Des milliers de gens bloquent le Parlement. Ils veulent que le Gouvernement démissionne avant mercredi.”

[24 novembre 2008, 12:17] “L’agitation grandit et les manifestants s'emparent de bus publics pour aller au vieil aéroport Don Mueang, siège temporaire du Gouvernement. Il y a eu des coups de feu.”

[24 novembre 2008, 08:59] “Jusqu'à présent, la  manifestation est calme. La session conjointe de l'Assemblée et du Sénat a été annulée. L'électricité et le gaz du Parlement ont été coupés.”

AsianSweetheart ajoute :

[24 novembre 2008, 19:18] “Sauvez le pays : vous avez sans doute entendu parler de la grande marche sur le Parlement organisée par la PAD aujourd'hui.”

Moui souligne les difficultés financières de la PAD :

[24 novembre 2008, 06:59] “maintenant la PAD mendie des repas”.

Smartbrain relaie les informations :

[24 novembre 2008, 11:16] “manifestation : Chamlong annoncé une action importante demain à 04:00. Tous ceux qui ont une voiture doivent l'emmener. Hmm… où ? À l'aéroport ?”

[24 novembre 2008, 17:20] “manifestation : des sources font état de 700 policiers anti-émeute qu'on envoie s'occuper des manifestants à Don Muang.”

[24 novembre 2008, 15:41] “manifestation : La phase 2 commence à 6 heures. Venez avec le plus de voitures possible.”

Pittaya compte les coups :

[24 novembre 2008, 13:23] “Un chauffeur de taxi m'a parlé. c'est la bataille entre thaksin [Shinawatra] et sondhi [Limthongkul, le leader de la PAD]. je ne pense pas.”

[24 novembre 2008, 08:11] “est-ce qu'on verra des chars d'assaut aujourd'hui ?”

Sugree réagit à sa façon :

[24 novembre 2008, 05:04] “bon, c'est plus facile de faire sauter les sièges du parlement et du gouvernement pour tout reprendre depuis le début”

[24 novembre 2008, 07:08] “quoi ! aller à don mueng ? nom de nom la PAD vient près de mon bureau. Arghhh”

Photo avec la permission de adaptorplug

Bangkok

Sur son blog, Moui [en anglais] s'attriste de la situation en Thaïlande :

La Thaïlande est ma patrie, elle était un pays que j'aimais tant. Après la fin de mes études, j'ai décidé de rester vivre définitivement en Thaïlande. Mais après autant de problèmes politiques ces dernières années, j'en ai vraiment assez. C'est très frustrant de voir que les autres Thaïlandais ruinent régulièrement le pays.

Je n'arrive pas à imaginer un avenir pour la Thaïlande. Je ne sais pas où a disparu le pays du sourire. Je ne sais pas quand les disputes s'arrêteront. Je ne sais pas comment cette société déchirée pourra s'unir à nouveau. Ce que je sais, c'est que je n'ai plus envie de vivre dans ce pays à cette heure. C'est sans doute le moment de partir.

On peut trouver encore d'autres informations sur la PAD et cette crise politique thaïlandaise dans cet autre article de Global Voices [en anglais].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site