Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Série d'explosions et d'attentats en cours à Mumbai (Bombay)

[Mis en ligne à 20h00 heure française] Après une série d'explosions et d'échanges de coups de feu, la ville de Mumbai (Bombay) semble être le théâtre d'attaques sans précédents. Selon les dernières dépêches, sept quartiers différents de la ville ont été attaqués. Armes automatiques, explosions, grenades ont été utilisés contre des cinémas, des hôtels, des hôpitaux et autres lieux publics. Un site d'informations a publié la dépêche suivante :

Au moins quatre personnes ont été tuée et quinze sont blessés. Des groupes d'hommes en armes, non identifiés, ont ouvert le feu dans au moins quatre endroits au sud de Mumbai mercredi soir.

Dans un billet d'une seule ligne, le blog a view on markets and life (en anglais ) exprime la confusion et le choc.

Sirènes devant chez moi. Faites que nous soyons en sécurité cette nuit.

Sur Twitter, plusieurs personnes envoient des messages depuis Mumbai, mais très peu d'informations sont disponibles. Chacun se demande s'il s'agit d'un attentat terroriste. Mumbai a été témoin de guerres des gangs, mais pas depuis une dizaine d'années. Twittering Mumbai

 

 

 

 

 

 

 

Le blog Community for engineers (en anglais) rapporte les derniers événements au fur et à mesure qu'ils se déroulent :

10 minutes avant (10:45 PM IST) il y a des tirs et des explosions dans le sud de Mumbai. Pas de décompte de victimes jusque là. Au moins 15 blessés et aussi un policier. Mitraillettes  AK47 utilisées.

Jusque là, 5 attaques rapportées avec des armes. Confirmation de 3 morts !

Coups de feu entendus à  CST (Chatrapati Shivaji Terminal), Taj Hotel, échangeur de Colaba et gares. Rapports Confirme qu'il s'agit d'attentats. Dans la gare de VT Station au moins 15 personnes semblent blessées.  

Le blog Retributions (en anglais) rappelle que la menace terroriste est très réelle en Inde. Staccato  (en anglais) revient sur les différents attentats qui ont régulièrement frappé différentes villes d'Inde cette année.

Attentats à la bombe à Bombay au moment où nous parlons.

Les lignes téléphoniques sont encombrées. N'arrive pas à joindre ma famille. J'ai déjà vécu ça. Je ne panique pas.

Un autre témoignage de la peur et de l'impuissance  (en anglais).

Les informations à la télévision sont terrifiantes..

Je tremble violemment de peur maintenant. Je n'ai jamais été aussi secoué par les nouvelles. C'est la distance qui provoque ça. Si je me trouvais à Bombay, je ne suivrais pas les nouvelles de si près.

Les employés qui travaillent en ville se tournent vers leur blog pour exprimer le choc qu'ils éprouvent. Les attaques se sont produites à une heure relativement tardive, après la sortie des bureaux. Himadri écrit

[L'ami de notre invité] venait juste de revenir de Colaba. Des coups de feu ont été tiré près de Bade Miyan où il était en train de manger. Et tandis que nous parlions de cela et que nous essayions de joindre les gens sur leur portable, nous avons entendu trois explosions, à quelques secondes l'une de l'autre. La terre a tremblé. Ce n'est pas une nuit comme une autre.

Nous avons allumé la télévision. Et les tirs continuent à l'extérieur, par épisodes de quatre ou cinq coups. Alors que j'écris ceci, les sirènes de police résonnent à mes oreilles. Il y a six personnes dans mon salon maintenant, en train de regarder les informations. Deux sont des clients du restaurant Léopold, où il y a eu une attaque plus tôt. L'un est un négociant en bourse, l'autre un ami à lui. Je suis ici, mon co-locataire est ici. Ma tante est dans sa chambre, Babloo nous insulte parce que nous l'empêchons de dormir. Et nous sommes ensemble. Seule l'union peut s'opposer à ça.  

Au moment même où ce billet est rédigé, l'annonce de nouvelles attaques nous parvient.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site