Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Réactions et théories après les attentats de Bombay

Une liste des personnes blessées, hospitalisées, ou dont le décès a été annoncé, à la suite des attaques terroristes qui ont eu lieu à Bombay le 26 novembre 2008, a été mise en ligne par l'intermédiaire d'une feuille de calcul Google [en anglais]. Ce tableau donne les noms des victimes et indique dans quel hôpital elles se trouvent. Le site Mahalo [en anglais] fait une liste complète de liens mis à jour vers différentes sources d'information.

Mumbai terror victims list

Offstumped [en anglais] jette un regard acerbe sur la façon dont les médias ont couvert les attaques terroristes.

Soyons clairs M. Rajdeep Sardesai et vos confrères des médias d'information continue, on n'a pas besoin que vous sortiez de son contexte chaque événement isolé pour l'analyser sans fin.
On n'est pas dans le championnat de cricket, épargnez nous vos commentaires incessants.
Si vous avez vraiment envie de battre les Terroristes et de gagner cette Guerre, voici quelques suggestions :

- Dans ce genre d'événement, personne ne connaît l'intégralité des faits. Une Information précise est ce qui est le plus difficile à trouver. Retroussez-vous les manches pour interroger les citoyens de Bombay et reconstituer les événements à partir des témoignages visuels.

Parmi les réaction à ces événements à l'extérieur de l'Inde, une prise d'otages Israëliens a fait l'objet de billets sur quelques blogs, comme Jewlicious [en anglais] et Baltimore Jewish [en anglais].

Parmi les attaques terroristes en cours à Bombay, l'une a visé le Centre Loubavitch local, qui a été pris d'assaut par des hommes armés. Gavriel Holtzberg, sa femme Rivka et leur jeune fils, ainsi que d'autres Israëliens, ont été pris en otage.

Mujahideen Ryder [en anglais] écrit, à propos de la réaction possible que ces événements risquent de provoquer contre les musulmans indiens :

Maintenant quelques idiots qui se prétendent être des “moudjahidines” [combattants] tuent des innocents. Ça me rend vraiment dingue, à quoi pensent ces terroristes quand ils font ça. Encore une fois, ces terroristes ne respectent pas l'enseignement du Coran et de la Sunna. Ils suivent leurs chefs qui leur ont lavé le cerveau. Il est aussi possible que ce ne soient pas des musulmans, mais juste un groupe visant à discréditer les musulmans. Je verrais bien les extrémistes hindoux faire ça.

Même si le discours habituel sur une “main étrangère” ou des groupes fondamentalistes est sans cesse répété par les télévisions, les théories du complot circulent [en anglais] :

Nos pires cauchemars sont devenus réalité. Il est évident que le Mossad est derrière toute cette affaire. Une ville entière a été attaquée par le Mossad et sans doutes par des unités de mercenaires. Ce n'est pas possible qu'une seule organisation prépare et exécute une opération aussi sophistiquée. Il est évident que cette opération a été soutenue par des forces communautaires intérieures à l'État Indien. Le Ministre de l'Intérieur Shivraj Patil devrait démissionner. Les RSS-BJP-VHP-Bajrang Dal [partis politiques indiens] devraient être interdits.

Intellibriefs [en anglais] étudie de plus près les méthodes de cette folle stratégie de la terreur, pour attaquer une ville :

1. Les terroristes visent en priorité les quartiers chics, les bars et hôtels de luxe fréquentés par les étrangers. Les terroristes veulent donner l'impression que l'Inde n'est pas un pays sûr pour le tourisme ou pour les affaires.

2. Il semblerait qu'un autre groupe de terroristes ait posé des bombes artisanales à différents endroits pour répandre la panique et l'incertitude, et rendre difficile la réaction de la Police.

3. On peut donc en déduire que les terroristes étaient répartis en différents types d'équipes de sabotage, certaines chargées d'ouvrir le feu sur la foule et les forces de sécurité, tandis que d'autres groupes posaient des bombes afin d'empêcher les autorités de quantifier l'importance numérique réelle des assaillants et d'obtenir un avantage tactique au début de l'attaque.

Pour finir ce billet sur un avis personnel, les réactions des blogueurs, tweeters et des médias participatifs en ligne sont beaucoup plus intéressantes que le ton dramatique employé par les télévisions. D'autres nouvelles bientôt…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site