Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Philippines : Fureur sur le Net à San Fernando

Dans un pays où les ressources budgétaires pour l'éducation baissent chaque année, le manque de classes, de tables, de chaises, entre autres fournitures, font les gros titres à chaque rentrée scolaire. Pour faire face à la pénurie de matériel, les écoles publiques se tournent souvent vers des donateurs privés.

C'est le cas du lycée d'état de San Fernando, à Cebu. Une fondation dirigée par une personne originaire de la ville, qui réside aujourd'hui aux Etats-Unis, a fait don de livres et d'ordinateurs au printemps dernier.

Malheureusement, les élèves de cette commune du sud des Philippines n'ont jamais reçu le matériel offert. Que s'est-il passé ?

Des photos révélant le sort de ces dons sont apparues en ligne sur un blog anonyme, Taga San Fernando [en philippin].

Dumped Books: Photo de Taga San Fernando utilisée avec l'autorisation du photographe.

 Voici l'explication donnée par le blog Taga San Fernando  :

Gi-donate ang maong mga computer, mga accessories, ug mga libro sa Bless of Mind Foundation nga gipangulohan sa taga San Fernando nga si Racquel Kristina Enad. Kini iyang gipadala alang sa Sangat National High School.

Kahinumdoman, ang maong mga computer, mga computer parts, ug mga libro miabot sa Cebu International Port (CIP) sa miaging May 15, 2008 gikan sa USA ug ang consignee mao ang Sangat National High School. Gisulod kini og tulo ka mga 40-footer nga mga container van.

Gipaguwa kini ginamit ang mga kontak ni Nonoy Reluya, ang bana ni Mayor Neneth Reluya sa San Fernando.

Ang nakaapan kay imbes i-turnover pagdiretso sa Sangat National High School, gidiretso kini sa pagdala as munisipyo ug gipilian sa mayor.

Dihang nireklamo ang principal sa Sangat National High School nga si Glenna Plarisan ug naabot sa media ang maong anomaliya, nasuko ang mayor ug iyang gipadala ang mga gipanghimulbulan nga mga donated items sakay sa mga dump truck ug igo lang giambak sa grounds sa maong high school.

Les ordinateurs, accessoires et livres ont été donnés par la fondation Bless of Mind, dirigée par Racquel Kristina Enad, à San Francisco. Ils étaient destinés au lycée d'état Sangat.

Ces ordinateurs, les composants informatiques et les livres sont arrivés des Etats-Unis au port international de Cebu (CIP) le 15 mai 2008, à l'attention du lycée d'état Sangat. Ils occupaient trois camions de 9 mètres de long.

Ils ont été dédouanés par des contacts de Nonoy Reluya, le mari de la maire de San Fernando, Neneth Reluya.

Cependant, au lieu d'être remis directement au lycée, ils ont été entreposés à la mairie, où la maire a commencé à choisir les pièces de choix.

Quand Glenna Plarisan, la directrice du lycée Sangat, a protesté, et que les médias ont eu vent de cette affaire, la maire s'est mise en colère et a ordonné que les dons soit chargés dans des bennes à ordures et deversés devant le lycée.

Ces révélations ont provoqué la fureur des lecteurs et plus de 400 commentaires ont été laissés sur le blog. Selon son auteur, le déluge de visites et de réactions a provoqué la défaillance du serveur et l'a obligé à ouvrir un nouveau blog [en anglais].

Une plainte contre la maire est maintenant examinée par le bureau de l’Ombudsman (médiateur). Un lecteur a reproduit dans l'espace commentaires le texte d'un e-mail envoyé par l'un des donateurs au mari de la maire Mme Reluya, qui assure sa défense. Certains éléments soulèvent des questions embarrassantes :

* Pourquoi les objets n'ont-ils pas été normalement remis aux écoles de San Fernando ?

* Vos partisans disent que les photos sont exagérées. Insinuent-ils que les photos ont été truquées ? Niez-vous que vos employés ont deversé les livres sur le sol ? Les bennes à ordures municipales n'ont-elles pas transporté les ordinateurs, qui ont visiblement été démontés ? Dans quel but ? Pour les composants ?

* C'est ça la façon dont vous remettez les dons aux bénéficiaires ?

Pour Monsieur Enad : n'êtes-vous pas ulcéré par la façon dont vos dons ont été traités à leur arrivée ?

Les photos en disent plus qu'un million de mots…Regardez-les de près.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site