Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bangladesh : Élections 2008 et cyber-activisme

Le Bangladesh ira aux urnes le 29 décembre 2008, pour des élections législatives très attendues. La campagne électorale s'y déroule d'une façon très différente de la récente élection présidentielle aux États-Unis, où les médias citoyens, la campagne électorale et la levée de fonds, sur Internet, ont été très importants. Internet, qui ne touche que 1 % des 145 millions d'habitants du Bangladesh, n'y est pas encore un media de masse. La nouvelle génération des blogueurs et utilisateurs de Facebook essaie pourtant d'utiliser les possibilités offertes par les nouveaux médias. Des plate-formes de blogs [en bengali] comme Somewhere In, Sachalayatan, Amar Blog, Muktangan fourmillent d'articles parlant des élections, des débats constructifs aux habituelles disputes pleines d'acrimonie entre idéologies politiques opposées. Mais comment peuvent-ils influencer la vie politique alors que les décideurs, haute administration et responsables politiques, restent en majorité à l'écart des médias en ligne et d'Internet, et ne sont pas connectés au débat ? Les médias traditionnels commandent encore au Bangladesh, bien que beaucoup soient en train de perdre la confiance de la population à cause de leurs articles partiaux. Les sites internet des partis politiques ne sont pas interactifs. Seuls quelques candidats, parmi des milliers, utilisent Internet dans leur campagne.

La vie politique au Bangladesh est traditionnelle, basée sur la rhétorique et la propagande, et il y a peu de possibilités d'interaction avec ceux qui se présentent aux postes à responsabilités. Les militants de base et les simples citoyens ne pèsent pas beaucoup dans la prise des décisions. Néanmoins Jagoree [en anglais], une plate-forme non-partisane qui s'adresse aux jeunes Bangladeshis, utilise Facebook et un blog pour les encourager à intervenir dans la vie politique et les mécanismes de prise de décision en se formant en tant que citoyens responsables et informés.

What are we?
Qui sommes-nous ? Photo avec l'autorisation de Jagoree.

Jagoree mène une campagne intitulée “Amader Vote, Amader Kotha” (Notre Vote, Nos Voix). On peut trouver plus d'informations [en anglais] sur sa page Facebook.



Réunion de Jagoree. Photo avec l'autorisation de Jagoree.

La réalisation récente la plus remarquable de Jagoree a été celle d'un documentaire [en bengali] et sa mise en ligne sur YouTube, pour toucher une audience plus large :

Le but de ce documentaire d'une durée de 5 minutes 44 secondes est d'inciter les Bangladeshis à voter en étant informés lors des prochaines élections. Il montre la déception envers la politique actuelle et les espoirs de changement des jeunes Bangladeshis.

Cette fois-ci, beaucoup d'informations sur les candidats et les élections sont disponibles sur Internet. Les Bangladeshis doivent chercher à s'informer pour faire le bon choix au moment de voter.

SHUJAN une association du Bangladesh qui se consacre à une amélioration des politiques publiques, possède un site [en bengali] récompensé, qui met en ligne beaucoup d'informations sur les candidats. Ce site comporte différentes parties : informations générales sur les élections, informations comparatives sur les candidats par circonscription, et beaucoup d'autres. SHUJAN offre également des archives (dans lesquelles on peut faire une recherche par nom) contenant plus de 4 000 entrées sur la corruption des responsables politiques parmi lesquels beaucoup se présentent aux élections de décembre 2008.

La Commission électorale du Bangladesh [en anglais] met également en ligne des informations détaillées, comme les listes électorales, les profils des candidats (qu'on peut télécharger et imprimer) et un guide pour les observateurs nationaux et étrangers.

E-Bangladesh [en anglais] publie des liens avec toutes les nouvelles importantes concernant les élections et des analyses, ou des informations, publiées par des citoyens reporters sur leur page permanente sur les élections 2008. Ce site contient également des liens avec des données comme la liste des candidats ou les programmes des partis politiques. Du même type est la plate forme de blogs [en bengali] Amar Blog, qui a sa page sur les élections , avec là aussi des informations et des points de vue donnés par des citoyens.

Le site de blogs [en anglais] Unheard Voice met également en ligne des analyses et des commentaires sur les élections.

Bangladesh Votes La plus importante plate-forme de blogs en Bengali somwhereinblog.net a lancé un groupe de blogs sur les élections [en anglais] en collaboration avec le journal anglophone The New Age. Ce journal a lui aussi un portail en ligne sur les élections [en anglais] qui reprend une sélection de billets des différents blogs du groupe de blogs et des articles du quotidien. C'est la première fois au Bangladesh qu'un des grands journaux papier collabore à une plate-forme de blogs extérieure au journal. Ce portail communiquera les résultats électoraux en temps réel. Une carte interactive cartographie la répartition par parti politique des sièges des sortants.

Contrairement à la majorité des autres candidats, le blogueur et journaliste Maskwaith Ahsan [en bengali], qui se présente dans la 6ème circonscription de Rajshahi, utilise Facebook pour sa campagne.

Il reste à voir comment les Bangladeshis utiliseront les médias citoyens, blogs, vidéos (par exemple YouTube), photographies (par exemple Flickr), Twitter, etc., à l'occasion de ces élections.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site