Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël-Gaza : Réactions de blogueurs israéliens

“La nuit dernière [dimanche 28 décembre], alors que je regardais différentes chaînes d'informations, j'ai été choqué d'entendre qu'elles citaient le nombre croissant de victimes à Gaza comme si Israël tondait de façon aveugle un tapis immense d'innocents” écrit le blogueur Treppenwitz  [en anglais, comme tous les blogs cités] sur les attaques aériennes israéliennes de la bande de Gaza. Cette réaction est partagée par de nombreux blogueurs israéliens, qui voient les attaques comme une réaction justifiée à une situation devenue insupportable depuis trop longtemps.  

Sur le blog Jewlicious :

Aron Heller de l'Associated Press pour Yahoo News (25 décembre) écrit cette semaine que les tirs massifs de roquettes palestiniennes sur Israël durant Hanouka, “n'ont pas fait de victimes mais ont causé une panique générale.” Le titre de son article – “Israël avertit que le Hamas paiera un prix très lourd” –  sous-entend simplement qu'Israël prévoit de réagir à cause d'une panique générale.

Aron Heller ne parle pas des maisons israéliennes détruites par les roquettes palestiniennes, des soixante et plus Israéliens hospitalisés pour traumatismes, dont douze enfants de Ashkelon, ou des milliers de dollars de dégâts que les roquettes palestiniennes ont infligé aux biens et aux activités d'Israéliens.

Les médias internationaux ignorent bien trop souvent un autre acteur central du conflit israélo-palestinien et son rôle dans la poursuite du conflit. Hamas, le parti dirigeant, qui a pris Gaza en 2006, est une organisation terroriste fondée en 1987, et qui est un rejeton des Frères Musulmans.

Hamas a conduit une brillante opérations de relations publique qui a de facto délégitimé les actions d'Israël, comme nous le voyons dans la couverture médiatique de ce conflit, tout en légitimant son propre régime à Gaza.

Ce que les médias et la communauté internationale ne parviennent souvent pas à voir est que le Hamas ne pense qu'à ses propres intérêts – que ce soit en affamant son peuple ou en lançant ses roquettes sur les civils israéliens. En d'autres mots, le rôle essentiel que le parti au pouvoir à Gaza, connu sous le nom d'Hamas, a joué dans la poursuite du conflit est trop souvent tu.

Chayyei Sarah exprime une opinion très partagée:

Mon sentiment sur ce qui s'est passé à Gaza hier : je suis très triste qu'on ai du en arriver là. Mais il fallait le faire. Nous ne pouvons pas laisser les roquettes pleuvoir sur nos citoyens et ne pas réagir. J'attends le jour – puis-je le voir de mon vivant – où les dirigeants palestiniens comprendront le sens des mots “compromis” “bonne gouvernance” et “promesses”. J'aimerais que notre armée n'ait rien à faire. Ce serait formidable.

Sur le blog Tzipiyah:

Durant le week-end, Israël a lancé une opération militaire sur la bande de Gaza. Même après des années d'attaques qui justifient amplement cette riposte, nous sommes tous choqués par les chiffres qui tombent.  Plus de 280 morts. Wow ! 280 êtres humains ont été tués. Pour ceux qui déteste la mort, c'est, honnêtement, une terrible tragédie. Alors, comment réagissons-nous à cela ?  

Aujourd'hui dans le monde, il y a une pression souterraine pour que les juifs et les sionistes baissent la tête en signe de honte après avoir vu ces chiffres. Oui, même les sionistes convaincus craignent de mettre à jour leur statut sur leur profil Facebook en signe de soutien à l'opération sur Gaza. Oui, même les sionistes convaincus ont peur de crier leur soutien à l'Etat d'Israël alors qu'un tel bain de sang et de guerre se déroule.

La Torah nous dit que nous devons pas, qu'il nous est interdit, de nous réjouir des souffrances de nos ennemis. Donc, nous ne devrions pas nous réjouir de leur mort. Ne croyez pas pour autant que j'éprouve la moindre honte de l'Etat d'Israël. Je suis fier que l'Etat d'Israël ait finalement réagi et défendu ses citoyens.

 Yoni the Blogger émet quelques réserves sur l'opération :

Je suis contre l'invasion terrestre à venir de Gaza.

Je suis contre cette opération pour plusieurs raisons. D'abord, jusqu'aux tout derniers jours de cette semaine, Israël nourissait les terroristes de Gaza. Deuxièmement, les politiques n'ont pas rendu public le but de cette opération. Dans ce cas, comment Israël saura-t-il si l'opération a été un succès ou un échec ?  

Je soutiendrais une opération terrestre à Gaza aux conditions suivantes. D'abord, coupez totalement Gaza du monde extérieur pendant au plus deux mois. Cela signifie pas d'eau, pas de nourriture, pas de fournitures ni même de médicaments vers Gaza.

Le blog J Street a condamné les attaques israéliennes. Meryl Yourish  le critique pour avoir fermé les commentaires  :  

De quoi ont-il peur ?
De découvrir que les blogueurs qui soutiennent Israël sont beaucoup plus nombreux que les anti-Israël, et que le blog J Street ne parle pas au nom de la “majorité silencieuse” mais au nom d'une infime minorité de juifs ?
Probablement.

D'autres réactions sur la blogosphère israélienne seront publiées. Israellycool blogue en temps réel sur les événements, et vous pouvez également consulter les mises à jour de la couverture spéciale de Global Voices .

11 commentaires

  • les frappes israeliennes sont parfaitement justifiées le hamas n’est qu’une organisation terroriste qu’il faut à tout prix eliminer .

  • je ne suis pas pour autant anti arabe car j’ai une grande confiance en monsieur Mamoud ABBAS

  • Rémy

    Est-ce qu’il n’y a vraiment que des racistes en Israël qui font des blogs?

    Ces coloniaux, incapables de remettre en cause leur état fondé sur l’idée absurde de race, sont amenés, inévitablement, à souhaiter ou à accepter la mort des palestiniens.
    Et cela en dépit d’un niveau d’éducation et d’un niveau de vie élevé. Cela rappelle une autre nation en d’autres temps que personne ne souhaite revivre.

    C’est désespérant de lire ces blog.

  • sami

    Je suis profondément inquiet de voir a quel point la haine peut aveugler les consciences.
    Tout d’abord il est nécessaire d’ avoir l’ honnêteté de reconnaitre qu’ Israel ne veut pas voir un état palestinien.
    Cela se voit a travers la politique de colonisation, de découpage de la Cisjordanie et d’humiliation permanente envers la population palestinienne.
    Quand a l’interprétation par certains de l’opération israélienne à Gaza, je suis sidéré de ne pas avoir écrit le mot massacre.
    Vous vous plaignez des roquettes que lance la résistance palestinienne sur Israel.
    Votre misère ne représente même pas 1 pour cent de celle des palestiniens.
    Vous n’ avez qu’un échantillon de ce que subit le peuple palestinien depuis 60 ans.
    Et vous vous comporter comme des sauvages.
    Ne reprochez pas au palestinien de se défendre malgré votre force.
    Eux au moins résiste. Cela n’a pas toujours été votre cas dans l’histoire.
    Quelque part cela vous frustre de savoir qu’en face de vous un peuple à terre résiste contre vents et marées à votre agression.

    Vous devez d’une certaine manière être admiratif de leur combativité.
    A armes égales, vous ne passeriez même pas les poules.
    Il est intéressant de voir comment se comporte le peuple Juif lorsqu’il est plus fort que son adversaire.
    De ce point de vue, vous n’avez rien à reprocher à vos tortionnaires dans l’ histoire.
    Peut être bien que vous êtes frappés d’amnésie en oubliant le fait que les musulmans vous ont toujours considérés.
    Depuis le prophète Mohamed en passant par Saladin et aux califats pendant l’inquisition espagnoles ; Jamais les Musulmans ne vous ont vendus et ont toujours tenus a ce que vos droits soient respectés.
    Meme pendant l’occupation allemande en France, de nombreux pays musulmans refusaient les lois de Vichy.
    Et on se rappelle de ses arabes Juifs combattants au coté du FLN pour libérer l’ Algérie
    Voilà donc votre reconnaissance.
    Ayez l’ honneté de reconnaitre que tout à commencer avec la création d’ Israel.
    Et là votre vrai visage est apparu.
    Vous n’etes plus les victimes mais les agresseurs.
    Vous savez donc ce qu’ont ressentis vos agresseurs.
    Chapeau

  • Je comprends la réaction des israéliens. Ils ne peuvent (ce qui est tout à fait normal) que veiller sur la sécurité de leurs citoyens. La réaction d’Israel est toutefois, on ne peut l’ignorer, plus que disproportionnée. En fait, comme le dit Sami, Israel ne veut pas voir un Etat palestinien. Il a tout fait pour affaiblir l’autorité palestinienne, avec comme conséquence, la montée en puissance du Hamas, dont Israél paie à présent le prix.
    Peut-être que les politiques et militaires israéliens l’avaient fait à dessein en sachant qu’avec un Hamas plus fort, ils auraient plus faciliment des arguments pour utiliser la force et, si possible, rayer les territoires palestiniens de la carte. A présent, ils peuvent réaliser leur dessein. D’autant que le Hamas, de son coté, leur a offert le prétexte sur un plateau. Ce mouvement pense-t-il vraiment venir à bout d’Israel avec ses missiles et roquettes ou bien est-ce seulement une réaction de désespoir. Les palestiniens de Gaza en paient malheureusement un très lourd prix. De son coté, la fameuse “communauté internationale” se contente de “déplorer”, sans proposer de réelle piste de sortie. Peut-être attend-elle- que l’équilibre des forces ait joué et que le plus fort l’emporte.

  • Excellent ce site. Bravo

  • Soutenir que le Hamas est une organisation terroriste en 2008 est particulièrement stupide.

    Il y a quelques années on pouvait accepter cet argumentaire mais plus maintenant. Il y a certes un incessant harcèlement des israéliens mais il n’y a rien qui indique que le Hamas entreprend des actions ailleurs que celles qui visent l’occupant israélien. Elle concernent toutes la libération des territoires occupés.

    par contre un certain nombre d’assassinats ciblés de l’armée israélienne à l’extérieur d’Israël ressemblent fort à du terrorisme d’état et ne répond par leurs modes opératoires à aucune logique légale comme d’ailleurs l’action qui est actuellement menée.

  • Zvi Tenney

    Chers Habitants de la Planète terre,
    Navré de vous perturber !

    Je comprends qu’en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.
    Il s’avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés.
    En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.

    Aujourd’hui, c’est pour l’utilisation excessive de la force contre les dirigeants “innocents !” du Hamas.
    Récemment, c’était pour “la répression brutale des Palestiniens”.
    Avant cela, c’était pour le Liban.
    Avant encore, c’était à cause du bombardement du réacteur nucléaire de Bagdad,
    De la guerre de Kippour
    Et de la campagne du Sinaï.
    Il s’avère que la victoire des Juifs et, par conséquent, leur survie, vous fâchent énormément.

    Naturellement, Chers habitants de la planète Terre,
    Longtemps avant l’existence de l’Etat d’Israël, nous, membres du peuple juif, vous avons irrités.
    Nous avons irrité le peuple allemand qui a élu Hitler.
    Nous avons irrité le peuple autrichien qui l’a applaudi à son entrée dans Vienne.
    Nous avons irrité un bon nombre de nations d’Europe de l’est, dont les Polonais, Slovaques, Lithuaniens, Ukrainiens, Russes, Hongrois, Roumains.
    D’ailleurs, l’ i r r i t a t i o n que nous causons au monde remonte à fort loin dans l’histoire.
    Nous avons irrité les Cosaques de Chmielnicki, qui ont massacré des dizaines de milliers d’entre nous, entre 1848 et 1849.
    Nous avons irrité les Croisés qui, en route pour libérer la Terre Sainte, étaient tellement irrités par les Juifs, qu’ils nous ont massacrés en quantité énorme.
    Nous avons irrité, durant des siècles, une Eglise catholique qui a fait de son mieux pour établir notre parenté par des inquisitions.
    Nous avons irrité l’ennemi juré de l’Eglise, Martin Luther, qui, dans son appel à brûler les synagogues – avec les Juifs à l’intérieur -, a fait preuve d’un remarquable esprit chrétien œcuménique !

    Et c’est parce que nous étions fâchés de vous fâcher de la sorte, Chers habitants de la planète Terre, que nous avons décidé de vous quitter, si l’on peut dire, et de créer un Etat juif.

    Notre raisonnement était que, vivant en contact étroit avec vous, en tant que résidents étrangers dans les divers pays qui sont les vôtres, nous vous contrariions, vous irritions, vous dérangions. Y avait-il, dès lors, une meilleure idée que celle de vous laisser, afin de vous témoigner notre affection et de bénéficier de la vôtre ?

    Et c’est ainsi que nous avons décidé de revenir chez nous, dans la patrie même dont nous avions été expulsés, 1.900 ans plus tôt, par un monde romain qu’apparemment, nous avions aussi irrité !
    Hélas, Chers habitants de la planète Terre, il s’avère que vous êtes difficiles à contenter.
    Après vous avoir quittés, vous et vos pogroms, vos inquisitions, vos croisades et vos holocaustes, après avoir pris congé du monde en général pour vivre seuls dans un petit Etat à nous, nous continuons à vous irriter !

    Vous êtes fâchés de ce que nous réprimions les pauvres Palestiniens.
    Vous êtes très en colère de ce que nous ne renoncions pas aux territoires de 1967, qui sont, à l’évidence, l’obstacle à la paix au Proche-Orient.
    Moscou est contrarié.
    Washington est contrarié.
    Les Arabes “radicaux” sont contrariés.
    Et les doux Egyptiens modérés sont contrariés.
    Eh bien, Chers habitants de la planète Terre, prêtez attention à la réaction d’un Juif normal d’Israël.
    En 1920, 1921 et 1929, il n’y avait pas de “territoires de 1967″ pour faire obstacle à la paix entre les Juifs et les Arabes.
    En fait, il n’y avait pas d’Etat juif pour irriter qui que ce soit.
    Néanmoins, les mêmes Palestiniens, opprimés et réprimés, ont massacré des dizaines de Juifs à Jérusalem, Jaffa, Safed et Hébron. En 1929, rien que dans cette dernière ville, 67 juifs ont été massacrés en une journée.

    Chers habitants de la planète Terre, pourquoi les Arabes de Palestine ont-ils massacré 67 Juifs en un jour, en 1929 ?

    Etait-ce par colère contre l’agression israélienne de 1967 ?
    Et pourquoi 510 Juifs, hommes, femmes et enfants, ont-ils été massacrés durant les émeutes arabes, entre 1936 et 1939 ?
    Etait-ce en raison de l’irritation arabe pour 1967 ?
    Et quand vous, Chers habitants de la planète Terre, avez proposé, en 1947, un plan onusien de partition de la Palestine – qui aurait permis la création d’un “Etat palestinien” à côté d’un Israël minuscule -, et que les Arabes ont crié “Non!” et ont déclenché la guerre et tué 6.000 Juifs, cette irritation avait-elle pour cause l’agression de 1967 ?

    Et à propos, Chers habitants de la planète Terre, pourquoi n’avons-nous pas entendu votre cri de colère à ce moment-là ? !

    Les ‘pauvres Palestiniens’ qui, aujourd’hui, tuent des Juifs avec des mortiers, des explosifs, des bombes incendiaires et des pierres, font partie du même peuple qui, quand il avait tous les territoires dont il exige maintenant qu’ils lui soient donnés pour son Etat, a essayé de jeter l’Etat juif à la mer.
    Les mêmes visages grimaçants, la même haine, le même cri de “itbah-al-yahud, massacrez le Juif !”, que nous voyons et entendons aujourd’hui, ont été vus et entendus alors.
    Le même peuple, le même rêve : détruire Israël.

    Ce qu’ils n’ont pas réussi à réaliser hier, ils en rêvent aujourd’hui…
    Et nous ne devrions pas les réprimer ?

    Chers habitants de la planète Terre,
    vous êtes restés les bras croisés durant l’Holocauste.
    Vous êtes restés les bras croisés, en 1948, quand sept Etats déclenchaient une guerre que la Ligue Arabe comparait fièrement aux massacres perpétrés par les Mongols.
    Vous êtes restés les bras croisés, en 1967, lorsque Nasser, follement acclamé par des foules déchaînées, dans toutes les capitales arabes du monde, fit le serment de jeter les Juifs à la mer.
    Et vous resteriez les bras croisés demain, si Israël était menacé d’annihilation.
    Et puisque nous savons que les Arabes Palestiniens rêvent chaque jour de cette annihilation, nous ferons tout ce qui nous est possible pour rester vivants sur notre terre.

    Si cela vous ennuie, Chers habitants de la planète Terre, eh bien, rappelez-vous combien de fois, dans le passé, vous nous avez causé des ennuis.

    De toute façon,
    Chers habitants de la planète Terre,
    Même si cela doit vous causer du tracas,
    il y aura toujours un Juif en Israël
    Qui voudra rester vivant
    Et garantir la sécurité de ses enfants et petits-enfants.
    Alors…
    Navré de vous perturber !

    Dr.Zvi Tenney

  • Pallas

    Je constate à lire ce blogue que la propagande fonctionne parfaitement et que l’autoglorification, le revanchisme et le racisme y sont élevés en valeur première.; enfin toutes ces valeurs qui ont fait de l’Europe un champs de ruine en 1945.Heureusement que certains courageux ont manifesté à Tel Aviv contre l’aggression de Gaza, qui dans la forme qu’elle prend n’est pas une opération défensive mais une opération de destruction massive. Un de nos camarades blogueurs sur cette page se veut plus humain, que Dieu le préserve, car selon lui une opération terrestre n’aurait dû intervenir qu’après que la population de Gaza ait été affamée et assoiffée. Voila donc le grand retour d’un mode de pensée que l’Europe n’a que trop bien connu dans les années 1940. C’est pathétique et ironique. Enfin que notre ami adepte des stratégies de siège se console – Gaza est une prison à ciel ouvert depuis plus de deux ans. Une remarque sur ce point cependant: il semble qu’aux vues de l’aventure dans laquelle s’est lancée Israel en ce début d’année que ce contaitnment ait été totalement contre productif.
    Pour revenir à l’argument ‘défensif’ invoqué par beaucoup ici s’il est difficilement tolérable de recevoir des missiles sur son toit tous les quart d’heure, il plus difficile de justifier en quoi le massacre d’enfants, de femmes tout comme les bombardements d’école permettent d’arrêter la mécanique de désespoir et de colère qui a engrangé la victoire du Hamas. Après le ratage complet de l’opération libanaise et les bombardements atroces qu’a subi de façon indiscriminée la population civile de Beyrouth et du sud liban, Israel semble plus en quete de revanche que de paix et d’harmonie.Ou se trouve la ‘défense’ dans tout cela ? Israel agissant ainsi nourrit tous les radicaux du monde qui n’auront de cesse de s’en prendre à elle dans un contexte qui légitime leurs discours? Même les alliés les plus proches d’Israel dans la région, la Turquie, menace de rompre toute cooperation militaire. Encore une fois, félicitons nos amis stratèges nombreux sur ce blogue pour leur clairvoyance: perdre ses alliés et renforcer ses ennemis, telle semble être le principe qui les unit.
    Enfin espérons tous que la paix revienne pour le deux parties, et surtout pour ceux qui vivent un cauchemard permanent sous les bombes.
    Bonne année à tous.

  • Pallas

    En complément et en réponse à l’un des messages précédents où l’on nous narre la longue histoire des massacres dont ont été victimes les populations juives dans différents pays:

    – quel est le lien existant entre l’Allemagne nazie, les cosaques etc… et les enfants morts ce matin dans le bombardement d’une école des Nations Unies? Sont ils complices des cosaques qui dans les siècles passés ont commis des forfaits?
    – nous parlons ici d’un Etat, Israel, et non du peuple juif: il y a des juifs, israeliens ou non, et nombreux, qui s opposent à cette opération militaire sanglante, au nom même des souffrances vécues par leurs ancêtres.
    Ne mêlez pas l’histoire et la politique militaire – par pitié, respectez nos mémoires!!!

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site