Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Australie suit Gaza, de loin

Bien que Gaza soit très loin de l'Australie, il y a eu de nombreuses réactions à la catastrophe qui se déroule là-bas. De nombreux Australiens ont utilisé leurs blogs pour poster des liens qui contribuent à fournir à la fois information et analyse sur ce qui s'y passe et qui n'est pas toujours couvert dans les médias généraux.

Planet IRF a posté des vidéos d’AljazeeraEnglish. Il a re-titré «Les résidents de Sdérot sont à la limite 30 décembre 08» en Sympathie avec les victimes…

Elles sont présentées sans commentaire.  Le commentaire d’Al Jazeera sur YouTube est :

Israël insiste qu'aussi longtemps que les roquettes du Hamas continueront à tomber sur la partie sud du pays, il doit continuer à frapper Gaza.

Et comme le rapporte Hoda Abdel Hamid, les habitants de Sdérot, qui se trouve près de la frontière de Gaza – disent qu'ils soutiennent ces attaques, même si cela implique de prendre des vies de civils.

«L'aide militaire US sous-tend l'offensive à Gaza – 31 décembre 08» devient : Le flux constant des fonds de la terreur…

Commentaire d'Al Jazeera :

Israël reçoit des milliards de dollars d'aide militaire des Etats-Unis chaque année, dont une grande partie en armements américains qui d'après les lois américaines ne doivent être utilsés que pour l'auto-défense.

Mais les experts disent qu'il y a peu de risque de réduction de l'aide à Israël malgré son opération militaire à Gaza.

Nick Spicer, Al Jazeera.

Ana blogue sur Whenua Enua Vanua, («Anti-colonialisme et anti-capitalisme révolutionnaires dans le Pacifique»). Outre ses liens vers Al Jazeera, elle a inclus un long texte d'Ali Abunimah, le cofondateur de l’Intifada Electronique (anglais) Il fait écho au pessimisme croissant selon lequel tout pourrait être fait pour remédier à la situation :

Par-dessus la colère et la tristesse intenses que tant de gens éprouvent devant les tueries renouvelées d'Israël à Gaza, se trouve un sentiment de frustration qu'il semble y avoir si peu de moyens de les canaliser dans une réaction politique capable de changer le cours des évènements, mettre fin aux souffrances, et apporter la justice.

Mais il existe des moyens, et c'est le moment de se concentrer dessus. J'ai déjà reçu des avis de manifestations et d'actions de solidarité prévues dans des villes du monde entier. C'est important. Mais que se passera-t-il quand les manifestations se seront dispersées et que la colère retombera ? Continuerons-nous à laisser les Palestiniens de Gaza mourir en silence ?

Partout les Palestiniens appellent à la solidarité, une solidarité réelle, sous la forme d'une action politique soutenue et déterminée. Le groupe Un Etat Démocratique, basé à Gaza, l'a réaffirmé aujourd'hui quand il «en a appelé à toutes les organisations de la société civile et toutes les personnes aimant la liberté à agir immédiatement de toutes les façons possibles pour faire pression sur leurs gouvernements afin qu'ils cessent leurs relations diplomatiques avec l'Israël de l'Apartheid et instituent des sanctions contre lui.»

Le Mouvement mondial de boycott, désinvestissement et sanctions pour la Palestine (http://www.bdsmovement.net/) en fournit le cadre. Maintenant il est temps de canaliser nos sentiments à vif en un engagement à long terme pour nous assurer que nous ne nous réveillerons plus jamais sur «un autre Gaza».

Free Palestine

Antony Loewenstein est un blogueur célèbre et l'auteur de My Israël Question et The Blogging Revolution. Son arrière-plan mêlant anti-sionisme et judéité a fait de lui une voix controversée en Australie. Il publie fréquemment des pièces provenant d'un large éventail de sources, tel que celle-ci, provenant d’Ynet News, le service israélien d'informations en ligne (anglais) :

Des dizaines d'Israéliens ont reçu jeudi matin des textos du Hamas, bredouillant des avertissements que l'offensive à Gaza aura pour seul résultat des tirs massifs de roquettes sur Israël.

Le message disait : «Roquettes sur toutes villes, abris pas protéger, fusée Qassam, Hamas.» Une source de l'aile militaire du Hamas a confirmé la nouvelle tactique, ajoutant que le Hamas veut mettre en garde la population israélienne contre une escalade future à Gaza. Le porte-parole des Comités Populaires de Résistance Abou Amir a dit que les organisations palestiniennes ont quelques surprises en réserve pour les Israéliens, et pas seulement militaires.

Des fusées aux textos

Son dernier billet signale une nouvelle source de journalisme citoyen en Israël :

Un groupe israélien de droits de droits de l'homme a lancé un blog pour rassembler des preuves des violations commises pendant les violences en cours à Gaza.

Dépasser les vétérans

L'objectif de ce groupe :

A la lumière des combats à Gaza et dans le sud d'Israël, les groupes israéliens de droits humains envoient des mises à jour suivies sur l'impact pour les civils. Notre objectif est d'informer la population israélienne sur des événements qui ne sont pas couverts par les médias. Chaque groupe publie l’ information dont il dispose, qui est nécesairement limitée et ne peut pas être prise pour un tableau exhaustif des actuelles violations de droits humains. Comme les bénévoles sur le terrain sont en ce moment dans l'impossibilité d'accéder à la plupart des endroits en ce moment, une grande partie de l'information est transmise par téléphone. Nous vérifions les données au mieux vu les circonstances.

1 commentaire

  • Gaza, plus jamais ça

    J’ai peur, j’ai peur, je le sens,
    Dans mes tripes, dans mon sang,
    Dans mon esprit, un frisson,
    De désarroi, des tourments.

    J’ai peur pour touts les enfants,
    Les innocents, petits et grands,
    Arméniens, romains, afghans,
    Africains noirs, Africains blancs.

    J’ai peur de la folie du Juif,
    Du taliban trop impulsif,
    Des théocrates inquisiteurs,
    Des technocrates fusilleurs.

    J’ai peur des foules hystériques,
    Des décideurs froids et cyniques,
    Des arguments confectionnés,
    Dans les églises et les mosquées.

    J’ai peur des lavages de cerveaux,
    Par les écoles et les journaux,
    Quand seule la haine prévaut
    Et l’homme devient un robot.

    Y a-t-il une chance pour s’en sortir,
    Désamorcer, déconstruire,
    Cette terrible violence
    En perpétuelle croissance.

    Par convertir toute religion,
    Et transformer les politiques,
    En amour, paix et passion,
    Pour Dieu, le juste et l’unique !!

    Lihidheb mohsen Eco artiste
    Zarzis Tunisie 08.02.09

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site