Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Malaisie : Éloge du mystérieux homme masqué

Le journaliste et activiste de Malaisie Muhamed Syukree Hussain est mort d'une crise cardiaque le mois dernier. Il avait 28 ans. Syukree était toujours présent aux veillées hebdomadaires de protestation aux chandelles, en Malaisie. Tout le monde le connaissait parce qu'il portait toujours un masque. Sa mort subite a pris de court ses camarades activistes et blogueurs. 

Anilnetto a rencontré Syukree dans les manifestations hebdomadaires contre la loi malaisienne sur la sécurité intérieure (en anglais) :

Bien que je ne sache pas grand chose de lui personnellement, Syukree venait toujours avec un masque sur le visage. Oui, un vrai masque, comme ceux pour Halloween. Étrangement, dimanche dernier, il a été au centre de l'attention. Il déambulait et se mêlait à la foule, et nous nous étions habitués à ses gestes pleins de gaieté et d'humour. Coïncidence, alors que Zorro parlait, il était assis tout juste à l'endroit où Zorro s'adressait à l'assistance. Zorro lui a présenté Syukree pour la première, et, malheureusement, la dernière fois.

Estrelita rend hommage à Syukree (en anglais) :

La veillée de ce soir était dédiée à Syukree Hussain. Certains ont saisi l'occasion pour dire quelques mots à son propos. Cela faisait une impression étrange de découvrir ce sentiment d'avoir perdu un ami. Je ne le connaissais pas. Il n'y avait pas de raison. Rien que d'entendre ce qu'on a dit de lui m'a fait comprendre qu'il était «spécial». Il a défendu ses convictions et a vécu sa vie comme il l'a voulu. Peu d'entre nous peuvent attester qu'ils le font – du moins à 100 % -, en tous cas pas comme Syukree l'a fait ! En ce sens, Syukree a été fidèle à lui-même et je ne me sens pas vraiment triste qu'il soit mort si jeune. Il a eu une vie bien remplie et il a fait en sorte que chaque seconde de ses 28 années compte ! On se souviendra de lui. Il a laissé sa marque sur cette terre.

Syukree avait organisé la campagne «Des seins, pas la guerre» à Kuala Lumpur. Ses autres blogs sont : Seruan Keadilanon et Kuala Terengganu Untuk Pakatan Rakyat. Visitez aussi sa page Flickr et son profil Facebook.

source : blog de zorro-unmasked.

Malay Mail salue Syukree comme un individu valeureux :

Ce qui est intriguant, c'est qu'à tous points de vue, il a traversé une existence «surréelle» en vivant une vérité à laquelle il croyait. Beaucoup d'autres disent que ce sont aussi leurs convictions, mais Syukree, lui, était plus «valeureux» par la manière non-conventionnelle dont il les exprimait.

Ricecooker se souvient de Syukree (en anglais) :

Nous connaissons tous Syukree comme un type qui n'allait jamais nulle part sans son ordinateur portable, et quand il en avait la possibilité, il était immédiatement en ligne pour faire tout ce qu'il aimait, y compris déposer des commentaires bizarres sur les pages des peoples, toujours très bien conçus, pour agacer et irriter.

Syukree a aussi été passé à tabac plusieurs fois. Nous nous souvenons tous de l'incident tristement célèbre au concert de Teratak Dangdut il y a des années, quand il a fait chier une bande de gamins hardcore et a pourtant assisté à leur concert ! Il s'est aussi fait une fois casser la gueule au Bau-Bau Café.

E Contrario pense que Syukree a mené une vie colorée et productive :

Le jeune homme luttait pour faire face aux défis à la croisée des chemins de notre époque. J'ai senti qu'il essayait de se réconcilier avec de nombreuses contradictions dans sa vie. Ses écrits révélaient son anxiété devant les grandes questions comme la religion, la politique, la philosophie, etc… Son esprit est devenu le champ de bataille de ces conflits.

Syukree a mené une vie colorée et productive – et à certainement laissé parmi son cercle d'amis une marque durable dans leur mémoire. Ses souffrances et ses dilemmes aussi nous ont émus. Ses cris silencieux nous forcent à examiner le for intérieur de la jeunesse troublée de notre génération. Son départ me rappelle aussi que leur vie agile peut aussi être si fragile.

Regardez ce vidéo-clip de Syukree sur YouTube :

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site