Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Madagascar : “Désastre absolu”

( Soldats dans un ilôt incendié, photo Mehmoud Karim)

Après deux jours de troubles dont le bilan est estimé à 80 morts dans tout le pays, et le pillage de dizaines de magasins, une journée de calme relatif a gratifié un pays sous le choc.

L'armée patrouille à présent dans Antananarivo (anglais), et les deux parties ont appelé leurs supporteurs à se retirer. Le maire d'Antananarivo, Andry Rajoelina, a appelé à une opération “ville fantôme” dans la capitale aujourd'hui, 29 janvier, demandant à ses partisans de rester chez eux, mais d'assister à une manifestation publique organisée, samedi 31 anvier. Le Président Ravalomanana s'est réuni avec son cabinet exécutif ainsi qu'avec des dirigeants religieux pour trouver une solution à l'instabilité actuelle. De nombreuses ambassades étrangères ont publié des alertes à l'intention de leurs nationaux, leur recommandant la prudence s'ils doivent se rendre à Madagascar.

Les blogueurs s'interrogent sur ce que beaucoup, dans le pays, appellent le “lundi noir”, alors que prédominent confusion et colère.

Mialisoa Randriamampianina écrit que les deux côtés devraient se sentir responsables de ce “désastre absolu” :

[Le Président] Marc Ravalomanana  et [le maire d'Antanarivo] Andry Rajoelina se défendent de toute responsabilité face à cette incroyable débandade : cela ne les dédouanera pas d’avoir allumé la mèche sur une poudrière. En même temps, l’audace de se croire «innocents» devant ce chaos général relève d’une impressionnante mauvaise foi

( Incendie et destruction d'une voiture, photo Jentilisa )

Un journaliste bloguant sous l'acronyme POV explique que l'animosité entre les deux politiciens a sa racine dans leur rivalité personnelle mais est aussi alimentée par les plans des anciens dirigeants :

Les observateurs estiment que le jeune maire ne serait pas aussi téméraire sans être « appuyé ». Histoire de dire que toute cette manœuvre est soutenue par des hommes de l’ombre [..] A en juger par les milliards que Andry Rajoelina dilapide dans cette guéguerre, l’on estime qu’il jouit d’un puissant sponsor. Personne n’ose le dire, mais beaucoup le pensent…tout bas : les caciques de l’ancien régime.

Quelles que soient les manoeuvres en coulisses, ce qui reste en partage aux Malgaches, c'est la vision des corps calcinés, des magasins éventrés et de la désolation générale. Des groupes sur Facebook appellent à un retour au calme à Madagascar et à des témoignages de patriotisme, indépendamment des affiliations politiques. Ils ont réuni des centaines de membres en quelques jours. Des discussions passionnées apparaissent :

Sur le forum ” Ras le bol de l'instabilité politique à Madagascar“, Mandy dit :

je souhaite dire stop à ces politiciens qui ne pensent qu'à leurs gueules: Laissons les urnes s'exprimer.

Un autre groupe nommé “TSIA, tsy isan'ireo izay manakorontana” appelle à l'unité :

Conscient que malgrès la difficulté, nous saurons relever la tête
-Conscient que la victoire ne peut s'obtenir que par l'unité
-Conscient que le patriotisme ne rime pas avec extremisme.

Enfin, un groupe de Volontaires du Corps de la Paix américains, déçus par le manque d'informations dans les médias américains traditionnels, a créé un groupe en vue de collecter les mises à jour en rapport avec la crise et la situation de leurs collègues dans tout Madagascar. John Elliot a publié la mise à jour suivante (anglais) :

Hier, l'ambassadeur des Etats-Unis a rencontré [le Président] Ravalomanana pour essayer de lui faire entendre raison, mais ça n'a pas servi à grand chose. Sa voiture a été attaquée/secouée par la foule quand il a quitté le rendez-vous. A présent, l'impact économique est plus lourd de menaces que les violences. Les prix de l'essence sont montés en flèche, ceux de l'alimentation ne vont pas tarder à suivre. Les stations-service ressemblent à des parkings, les files d'attente font le tour du pâté de maisons, et la plupart sont en rupture d'essence.

1 commentaire

  • AdyGasy-SystemD

    ambositra 30 01: couvre feu,ville calme;meeting populaire prévu samedi et message d’apaisement du chef de Région

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site