Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Des élections “bizarres” et “compliquées”

Deux anciens Premiers ministres, Benjamin Netanyahou et Ehoud Barak, et la ministre des affaires étrangères et Premier ministre par intérim Tzipi Livni, ont mené une compétition serrée pour obtenir les suffrages des Israéliens.

Le résultat est un «scrutin sur le fil» et un suspense électoral, avec Livni en tête, talonnée par Netanyahou. Et, alors que les résultats des élections ne seront pas proclamés avant plusieurs jours, les blogueurs (anglophones) partagent, dans le présent billet, leurs avis sur ces élections «bizarres» et «compliquées».

Sur Dutchblog Israel, l'historien juif néerlandais Bert de Bruin fait quelques commentaires généraux sur ces élections dans un billet intitulé The morning after («le lendemain matin»). Extrait :

# Les gagnants : Livni, Liebermann, le Hamas, les colons (chacun pour des raisons différentes)

# Les perdants : Netanahyou, Barak, les Israéliens et les Palestiniens (idem).

# Je suis content de ne pas être celui qui devra bâtir une coalition parmi les membres de cette Knesset, la 18ème.

One Jerusalem qualifie de «bizarres» les élections, et ajoute :

Le «Bloc de droite» (des partis politiques) et le «Bloc du Centre» ont fait match nul, tandis que le «Bloc de gauche» a été brutalement écrasé par (l'insuffisance de) son électorat.

Dans un autre billet, un blogueur de One Jerusalem, qui a réellement rencontré Netanyahou, écrit :

Pus de quatre millions d'Israéliens ont bravé le mauvais temps pour aller voter aux élections nationales israéliennes.

[…]

Alors que les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours, on s'accorde de façon quasiment unanime sur le fait que le prochain Premier ministre israélien sera Benjamin Netanyahou. Hier soir, nous avons eu le plaisir de féliciter Netanyahou pour sa victoire électorale. Il a passé peu de temps en mondanités et il est évident que son objectif est de monter une coalition majoritaire aussitôt que possible. Comme il l'a dit aux fidèles du Likoud hier en début de soirée, Israël est confronté à des défis très sérieux, dont le premier est la menace imminente de l'Iran. Il nous a réitéré ce message. Nous devons empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire.

ExpatEgghead ajoute son grain de sel :

Pour couronner le tout, on ignore comment sera formé le prochain gouvernement. Les semaines à venir vont être difficiles.

Quant à Imshin, sur Not a Fish, elle qualifie le processus en cours de «compliqué.» La blogueuse demande à ses compatriotes israéliens de faire preuve de patience :

Ce qui va se passer, c'est que le président va mener des consultations avec les différentes factions, et confier la tâche de former la coalition au chef du parti qui a le plus de chances de créer une coalition, pas forcément au parti qui a obtenu le plus de voix. Rien de cela ne se produira avant au moins la semaine prochaine.

Ce que nous devons faire maintenant, c'est attendre patiemment et essayer de supporter les âneries que débitent les commentateurs de la télé. N'oubliez pas qu'ils doivent gagner leur vie et, pour eux, ça veut dire continuer à geindre, même quand ils n'ont rien d'intéressant à dire. Si vous ne pouvez pas vous en passer, je vous suggère de ne faire attention qu'à ce que disent les commentateurs politiques vétérans comme Hanan Kristal, Yaron Dekel, etc…

Pendant ce temps, Yaeli, qui blogue sur Aliyah! Step-by-Step: Making a Life in Israel, remarque :

On n'a jamais pu dire que notre processus électoral était simple. Non seulement nous avons tout ce cauchemar de coalitions, mais aussi une répartition de «votes excédentaires.»

Yaeli, tout en expliquant le système électoral israélien, nous fait partager l'information suivante :

Il y a autre chose que je voudrais mentionner au sujet des élections israéliennes et de l'importance des suffrages exprimés. La capacité de chaque citoyen à voter est considérée comme primordiale, et tout est fait pour s'assurer que chaque citoyen est en mesure de voter. Dans des endroits comme les USA et ailleurs, un citoyen peut perdre (définitivement !) son droit de vote, si par exemple il commet un crime. Ainsi, les criminels ne peuvent pas voter aux USA. Ici, les criminels votent, quel que soit leur crime. Des bureaux de vote sont installés dans les prisons pour que tous les citoyens incarcérés puissent déposer leur bulletin de vote. Des bureaux de vote mobiles vont dans les hôpitaux et les maisons de retraite, et se rendent au chevet de chaque individu cloué au lit pour donner à tous ceux qui le désirent la possibilité de voter.

David Bogner, sur Treppenwitz, (‘”esprit de l'escalier”) appelle la présidente de Kadima, Tzipi Livni, à «tenir parole» quand elle a dit : «Respectez la décision [du peuple]» Il écrit :

«Respectez la décision [du peuple] !»

Tels ont été les mots prononcés par la présidente de Kadima Tzipi Livni hier soir… et pour une fois je suis d'accord avec elle !

Certes, il ne faut pas oublier que son parti n'a obtenu qu'un siège de plus que son rival le Likoud aux élections à la Knesset… c'est loin d'une victoire décisive.

Et il vaut aussi la peine de mentionner que cette déclaration de victoire vient bien avant le comptage de  tous les votes des soldats, et des fonctionnaires servant à l'étranger (et huit jours avant la proclamation officielle des résultats). Mais c'est vrai, à strictement parler, Kadima semble l'avoir emporté sur le Likoud pour le nombre de sièges qu'ils ont respectivement gagnés.

Et d'ajouter :

Alors, même si je suis pleinement d'accord (pour une fois) avec la déclaration de Mme Livni, je ne pense pas qu'elle ait déjà saisi le fait que les gens ont choisi de préférer de façon écrasante les politiques, les programmes et les partis de la droite à ceux de la gauche.

J'espère qu'elle suivra son propre conseil et qu'elle respectera leur décision.

Aussie Dave, qui écrit sur Israellycool, blogue en direct sur le scrutin ici ici, tandis que Muse, sur Shiloh Musings, a des photos et des vidéos de cette journée à partager.

On trouvera davantage d'informations sur les élections en Israël sur Wikipedia, ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site